Clicks579

Mgr Vigano : "le pape pourrait éliminer le Concile Vatican II"

La dernière lettre du 15 juin de Monseigneur Vigano est une réponse au Professeur Pasqualucci sur la possibilité de dissoudre un concile. Mgr Vigano est clair : "il faut oublier ce concile" .. "faire comme celui de Pistoie".

source : chiesaepostconcilio.blogspot.com/…/lettera-di-mons…

François n'écoutera probablement pas les demandes de l'archevêque, mais un autre pape le fera sûrement un jour. Mgr Vigano ferait un très bon pape s'il continue sur cette lancée. Prions pour lui en ce mois du Sacré-Coeur.

Introduction de M. Guarini :

La réponse claire et fructueuse de Mgr Viganò aux remarques, faites par le Prof. Pasqualucci lors de la discussion au sujet du discours de l'Archevêque : " Excursus sur Vatican II et conséquences" , inspiré par l'essai de S.E. Athanasius Schneider : Il n'y a pas de volonté divine positive ni de droit naturel pour la diversité des religions .
Le noeud du problème réside dans la possibilité de soumettre les actes du Concile Vatican II à une correction et notre attitude correcte à cet égard. Unis à nos pasteurs, veillant et priant pour la restauration des vérités catholiques sans compromis et luttant contre les profondes érosions causées par les ambiguïtés, par les déformations et les demi-vérités ,que nous voyons désormais dans les documents du Concile. J'exprime ma gratitude à Mgr Viganò pour ces précieux éclaircissements et indications supplémentaires, alors que nous continuons, renforcés par sa bénédiction. (M.G.)


Lettre de Mgr Carlo Maria Vigano :

14 juin 2020

Cher Dr Guarini,

J'ai reçu les notes du professeur Pasqualucci, qui a bien voulu me les transmettre et auquel je vais essayer de répondre de la manière la plus concise possible.

Sur la possibilité de soumettre les actes du Concile Vatican II à une correction, je pense que nous pouvons être d'accord : les propositions hérétiques ou favorisant l'hérésie doivent être condamnées, et nous ne pouvons qu'espérer que cela se produira le plus rapidement possible.

Mon objection à l'égard de Mgr Schneider concerne plutôt l'opportunité de conserver parmi les actes officiels de l'Église un évènement unique qui, au-delà des formulations ambiguës et discontinues, a été voulu et conçu pour sa valeur subversive, et qui en tant que tel a causé tant de maux. D'un point de vue juridique, on peut peut-être trouver la solution la plus appropriée ; mais d'un point de vue pastoral - c'est-à-dire en ce qui concerne son utilité pour l'édification des fidèles - il est préférable de la laisser tomber dans sa totalité et de l'oublier. Et s'il est bien vrai, comme l'affirme le professeur Pasqualucci, que l'erreur ne fait pas la doctrine, il est tout aussi vrai qu'une condamnation des propositions hétérodoxes ne fait pas disparaître les ombres qui pèsent sur l'ensemble des assises, et qui mettent en péril tout le corpus (ensemble), ni les conséquences qui en ont résulté. Il convient également de rappeler que l'événement du Concile dépasse de loin les documents qu'il produit.

Le simple fait que Vatican II soit susceptible d'être corrigé devrait suffire à décréter son oubli, une fois que les erreurs les plus évidentes auront été clarifiées. Ce n'est pas un hasard si le professeur Pasqualucci l'appelle un conciliabule, comme celui de Pistoie, qui méritait une condamnation globale, en plus de la réfutation des erreurs individuelles qui y sont formulées. Je fais mienne cette phrase : "Après avoir bien mis en évidence les vices de procédure et les erreurs contre la foi disséminées dans les documents, un pape peut très bien éliminer tout le Concile, "confirmant ainsi dans la foi ses frères". Cela s'inscrirait parfaitement dans sa "summa potestas iurisdictionis" sur l'ensemble de l'Église, "iure divino". Le concile n'est pas supérieur au Pape. Si le Concile s'est écarté de la foi, le Pape a le pouvoir de l'invalider. En effet, c'est son devoir".

Permettez-moi d'ajouter que, face à la situation désastreuse dans laquelle se trouve l'Église et aux nombreux maux qui l'affligent, les discutions entre "spécialistes" semblent inadéquates et peu concluantes. Il est urgent de rendre à l'Épouse du Christ sa Tradition deux fois millénaire et de restaurer les trésors qui ont été pillés et dispersés, permettant ainsi au troupeau désorienté et dispersé d'en profiter à nouveau à pleines mains.

Toute discussion, dans le cadre de divergences d'opinion légitimes, ne doit pas viser à un compromis au détriment de la Vérité, mais à son triomphe. La vertu est à mi-chemin entre deux vices, comme un sommet entre deux creux : tel doit être notre objectif.

Il me semble que de cette confrontation fructueuse avec mon Frère, Mgr Athanase Schneider, il ressort combien nous n'avons tous deux à cœur que la restauration de la Foi catholique comme base indispensable de l'union dans la Charité. Il n'y a pas de conflit, pas d'opposition : notre zèle naît et grandit dans le Cœur eucharistique de Notre Seigneur et y retourne, pour être consommé dans son amour.

Permettez-moi, cher Dr. Guarini, d'inviter vos lecteurs à prier assidûment pour les Pasteurs, et en particulier pour ceux qui vivent la crise actuelle avec peine et souffrance et qui s'efforcent de remplir fidèlement le mandat reçu du Divin Maître. À une époque où nous sommes tous attaqués, assiégés de toutes parts, il est plus que jamais nécessaire de nous tenir avec confiance et humilité sous le manteau de notre Condottiera : l'amour pour la Reine des victoires qui unit ses enfants est la preuve la plus évidente que les divisions entre nous ne peuvent et ne doivent pas exister, qui sont la marque distinctive de l'Ennemi.

Ma bénédicition à vous et à vos lecteurs,

+ Carlo Maria Vigano
jili22
En 2020 ce n'est plus 5% d'éléments protestants mais 99,9% ...le 0,1%qui reste constitue l'élément catholique . Cette secte conciliaire est appelée à disparaitre...Le bateau coule avec son équipage...essayons de sauver au moins les passagers !... Chaque Rosaire récité est une bouée de sauvetage lancée à la mer déchaînée . Ô Marie conçue sans péché , priez pour nous qui avons recours à vous et …More
En 2020 ce n'est plus 5% d'éléments protestants mais 99,9% ...le 0,1%qui reste constitue l'élément catholique . Cette secte conciliaire est appelée à disparaitre...Le bateau coule avec son équipage...essayons de sauver au moins les passagers !... Chaque Rosaire récité est une bouée de sauvetage lancée à la mer déchaînée . Ô Marie conçue sans péché , priez pour nous qui avons recours à vous et priez pour ceux qui n'ont pas recours à vous , en particulier les franc-maçons 🙏 🙏 🙏
Olivier Emmanuel
@Xavier S Bonjour ,je n ai visiblement pas la même connaissance sur ces choses là comme vous semblez l avoir ,cependant Jésus enseigne aussi La parabole de l ivraie .Matthieu 13,24-30 .Qui pourrait alors se permettre de faire autrement sinon l Antichrist ?
Bon Dimanche et Dieu vous bénisse !
Xavier S
Si l'on vous sert une excellente soupe et que vous apprenez qu'elle contient une seule goutte de poison, vous refuserez d'en consommer et vous la jetterez l'égout. De même, si vous êtes conscient des effets pervers de Vatican II, vous ne devez pas chercher à faire le tri entre les 95% d'éléments issus de la Tradition et les 5% d'éléments protestants-modernistes-libéraux (dissimulés) qui …More
Si l'on vous sert une excellente soupe et que vous apprenez qu'elle contient une seule goutte de poison, vous refuserez d'en consommer et vous la jetterez l'égout. De même, si vous êtes conscient des effets pervers de Vatican II, vous ne devez pas chercher à faire le tri entre les 95% d'éléments issus de la Tradition et les 5% d'éléments protestants-modernistes-libéraux (dissimulés) qui empoisonnent le monde catholique depuis 60 ans. Cette mixture en tant que telle est toxique et doit être jetée à la poubelle de l'histoire. Le Christ nous recommande de juger l'arbre à ses fruits (Mat.7:15-20). Ceci est valable pour Vatican II et tout ce qui porte sa marque.
Catholique et Français
Il me semble, vu d'en bas, que jeter Vatican II dans les poubelles de l'histoire sans autre forme de procès serait une lourde erreur car nombre de questions posées par ce concile sont de vraies et importantes questions, mais auxquelles il est répondu de manière hérétique, ambiguë, équivoque (le pire étant inclus dans les interprétations possibles, comme l'a confirmé la praxis des "saints" papes …More
Il me semble, vu d'en bas, que jeter Vatican II dans les poubelles de l'histoire sans autre forme de procès serait une lourde erreur car nombre de questions posées par ce concile sont de vraies et importantes questions, mais auxquelles il est répondu de manière hérétique, ambiguë, équivoque (le pire étant inclus dans les interprétations possibles, comme l'a confirmé la praxis des "saints" papes conciliaires), malhonnête ou incomplète (très lourdes et très significatives omissions). Cette ahurissante chienlit conciliaire est l'une des sources principales qui polluent l'Église et le monde moderne et certainement la cause majeure de cette "désorientation diabolique" qui affole le monde contemporain. C'est pourquoi je crois, à la suite de l'abbé de Nantes qui en a parlé le premier, je crois en même temps mais dans un sens opposé que le cardinal Suenens, à la nécessité d'un Concile Vatican III, lumineux, clarificateur, avec de vraies réponses aux questions légitimes qui se posent depuis le milieu du XX°s. Se contenter de mépriser et de négliger Vatican II laisserait la réforme intacte dans les profondeurs; les conséquences en sont arrivées à un tel degré de gravité qu'il faut arracher le mal jusqu'à la racine et extirper tout le venin, sans en laisser une goutte dans les veines de l'Église : il faudrait un nouveau Concile de Trente face au néo-protestantisme, au modernisme et au progressisme qui ravagent l'Église depuis bien trop longtemps maintenant; ce n'est, à mon avis, qu'à ce prix que l'on pourra assister, sous l'Égide de Notre-Dame de Fatima, victorieuse des hérésies, à une éblouissante Contre-Réforme Catholique*, semblable à celle qui a illuminé le monde catholique entre 1560 et 1689, date à laquelle le Ciel a voulu passer à un niveau supérieur; mais c'est déjà une autre histoire...
* Notre-Dame du Rosaire et Lépante 1571, fin des guerres de religion en France, élan missionnaire incomparable jusqu'en extrême-orient et au fond des Amériques, extraordinaire floraison de sainteté dans tous les pays, épanouissement prodigieux d'un art religieux dans tous les domaines, première partie du règne d'un Louis XIV préparé à résister et à vaincre triomphalement les puissances protestantes etc... etc...
Olivier Emmanuel
Papa Francesco annule le concile !? 😊
et pourquoi ne pas élire Mgr Vigano directement comme 3eme Pape
sans passer par les cardinaux ? C est une bonne blague de @France Fidèle,
merci et bon week-end !
Dieu vous bénisse !
Aube de la Force
Un vrai Pape, mon Dieu hâtez vous !
France Fidèle
? ???
Ce n'est pas ce qui est dit. @Olivier Emmanuel interprète de façon exagérée ce qui est écrit. Sédévacantiste ??
cristiada.cristeros
J'espère qu'il ne s'agit pas d'une énième fake news conciliaire...
Rosa Mystica
"le pape pourrait éliminer le Concile Vatican II". C'est impossible, car M. Bergoglio ne se considère plus comme vicaire du Christ (à juste titre!), mais uniquement comme évêque de Rome.
AveMaria44
Mais il parle d'un vrai pape, pas de Bergoglio.......
Claudius Cartapus
@Rosa Mystica Donc, Benoît XVI pourrait encore être utile avant de mourir s'il a encore des pouvoirs de pape. En consacrant la Russie au Cœur Immaculé de Marie, ça serait déjà pas mal !
Rosa Mystica
Dans ce cas, il faut aussi la volonté manifeste de l'église orthodoxe et du peuple russes.
Claudius Cartapus
Il reste encore de bons bergers, mais la majorité des bergers ne sont que des moutons… Ça n'en prend qu'un seul pour monter le ton, et les autres vont écouter. Ça ne prend qu'un seul tison pour rallumer un brasier ! 😇
AveMaria44
Ils ont surtout prouvé qu'ils craignaient plus le covid que Dieu, qu'ils préféraient s'aligner, et même devancer, les autorités civiles maçonniques.....Et quand on voit le flop des dubia, ou les potes de Marx il va falloir souffler beaucoup pour que cela s'enflamme..
Aube de la Force
monseigneur Meisner et Monseigneur Caffara n'ont pas pû mener à terme leur action sur cette terre,"l'affaire des dubia"a servi de déclic et mis en alerte certains membres du clergé pour ne pas en rester là et sortir de la somnolence irresponsable.
AveMaria44
On pourrait même parler du brigandage, mais il faudrait alors de vrais évêques pleinement catholiques.....
Aube de la Force
"Chaque jour, j'habiterai dans la Maison du Seigneur," Monseigneur Vigano y semble bien décidé.
jili22
Il a encore du chemin à faire.... beaucoup de chemin vers sa reconversion conversion.
Aube de la Force
Monseigneur Vigano sera peut-être comme un cèdre du Liban, dans l'Eglise Catholique.