02:08
Fin du chauffage au marché de Noël à Strasbourg et Colmar : les commerçants doivent s'adapter L'information a été confirmée aujourd'hui, mercredi 21 septembre à Colmar : le marché de Noël version …More
Fin du chauffage au marché de Noël à Strasbourg et Colmar : les commerçants doivent s'adapter
L'information a été confirmée aujourd'hui, mercredi 21 septembre à Colmar : le marché de Noël version 2022 se déroulera en mode économie d'énergie, plus de chauffage dans les chalets. Les organisateurs et les exposants s'inquiètent : "On est dans le froid et l'humidité pendant quarante jours et peu à peu la fatigue vient ronger l'esprit humain. Ça va être plus compliqué que les années passées." Même problématique à Strasbourg, où la municipalité n'a pas encore abordé le sujet avec ses exposants. C'est une loi datant du 31 mars 2022 qui le prévoit : il est interdit de chauffer ou de climatiser les terrasses des cafés, bars et restaurants, ou de tout espace public extérieur. Les cabanons des exposants vont aussi devoir s'y plier. "On n'a pas le choix", soufflent les associations de commerçants. Des solutions, comme le renforcement des planchers des cabanons, pour les rendre moins perméables au froid, sont étudiées.
france3
Ludovic 2Nîm
La « loi datant du 31 mars 2022 qui le prévoit : il est interdit de chauffer ou de climatiser les terrasses des cafés, bars et restaurants, ou de tout espace public extérieur » ayant été bien évidemment prévu bien en amont de l'inflation énergétique mais juste après l'invasion de l'Ukraine.
Quelle coïncidence, vraiment ! 🤭More
La « loi datant du 31 mars 2022 qui le prévoit : il est interdit de chauffer ou de climatiser les terrasses des cafés, bars et restaurants, ou de tout espace public extérieur » ayant été bien évidemment prévu bien en amont de l'inflation énergétique mais juste après l'invasion de l'Ukraine.

Quelle coïncidence, vraiment ! 🤭
apvs
... comme si les chalets des exposants et les terrasses de café, c'était la même chose ! Bien sûr, les gens qui prennent un café en terrasse l'hiver, ils s'y installent pendant 8h d'affiler à grelotter, les pauvres : c'est long de boire son café !