07:09
Diviser pour mieux régner : le cas de la Rhodésie / Zwimbabwe Les différences raciales ont été exacerbés par le plan communiste, lequel était financé par quelques possédants de banques américaines. …More
Diviser pour mieux régner : le cas de la Rhodésie / Zwimbabwe

Les différences raciales ont été exacerbés par le plan communiste, lequel était financé par quelques possédants de banques américaines. Quand on pense qu'aujourd'hui l'ensemble des grandes compagnies appartiennent à deux banques dixit le documentaire « Monopoly : suivez l'argent », on a une idée de la concentration qui nous attend en Europe avec la destruction des PME même si l'histoire ne repasse pas les plats et qu'en Europe c'est un scénario dans un sens plutôt contraire.

[Personnellement, l'Afrique subsaharienne étant noire, il est normal qu'elle reste aux gens de ces communautés autochtones peu importe le développement que certains peuvent apporter. Il s'agit juste de rappeler les crises qui peuvent être provoquées dans les sociétés multi-culturelles généralement]
alexandra Marie aleksei
c'est quoi le nom du documentaire si vous plait merci beaucoup
Ludovic Denim
Je préfère ne pas donner le nom du documentaire sachant que je l'ai trouvé sur une chaine qui cultive la haine de la France au lieu de rappeler que les Européens ont eu coutume de développer les pays où ils sont allés (les Catholiques particulièrement en propageant les orphelinats, l'instruction aux filles et pas seulement aux garçons, la gratuité pour les soins, et tout ce que les Catholiques …More
Je préfère ne pas donner le nom du documentaire sachant que je l'ai trouvé sur une chaine qui cultive la haine de la France au lieu de rappeler que les Européens ont eu coutume de développer les pays où ils sont allés (les Catholiques particulièrement en propageant les orphelinats, l'instruction aux filles et pas seulement aux garçons, la gratuité pour les soins, et tout ce que les Catholiques ont fait partout). Une médaille a deux faces et eux veulent toujours montrer qu'un côté uniquement, donc désolé.