Clicks4.1K
Tonino
4
Abbé Paladino-Secret de La Salette. D'autres sermons de l'abbé Paladino: @fidelesromains Blog: www.blogcatholique.frMore
Abbé Paladino-Secret de La Salette.

D'autres sermons de l'abbé Paladino:
@fidelesromains

Blog: www.blogcatholique.fr
Tonino
Merci sileo pour ce témoignage plein de bon sens et de vérités.

Notre Dame de La Salette priez pour nous.
inchristorege
@sileo
Merci de nous avoir partager un moment d'émotion.
Bénissons le Seigneur. 😇
siloe
La Salette est un lieu très très fort. Nous l'avons bien compris ce Weeend du 14 Juillet, lors de notre arrivée au soir ou nous avons marchés dans le brouillard jusqu'au lieu des apparitions. Depuis l'acceuil nous ne voyons pas la basilique compte tenu de l'intensité de ce brouillard. Au fur et à mesure ou nous avançions nous sentions cette présence particulière, aux lieux Mariaux. A la Salette …More
La Salette est un lieu très très fort. Nous l'avons bien compris ce Weeend du 14 Juillet, lors de notre arrivée au soir ou nous avons marchés dans le brouillard jusqu'au lieu des apparitions. Depuis l'acceuil nous ne voyons pas la basilique compte tenu de l'intensité de ce brouillard. Au fur et à mesure ou nous avançions nous sentions cette présence particulière, aux lieux Mariaux. A la Salette la Sainte Vierge, la mère de notre Seigenur pleure encore.

Ce que nous avons regretté le plus c'est l'approche faite par les clercs surtout lors de la veillé précédent la procession. Certainement le prêtre qui chante le fait-il avec son coeur, mais nous avons eut la réelle impression de nous retrouver au spectacle, avec guitare et sono à fond. Ca hurle dans le micro, les paroles du Notre Père subissent des modifications dommeagable à cette magnifique prière, héritage de Notre Seigneur. Tout est écrit à quoi bon pour le père "zoé" d'amener de telles transformations ? Par une approche bien trop à l'opposé du receuillement attendu en ces lieux, nous avons vraiment été suffoqués, de toute évidence plus que surpris. Nous sentons ici toute l'influence, pardonner moi la comparaison, protestatisante et par trop libérale. Je ne pense pas que les pèlerins viennent ici pour le récital de tel ou tel fut-il Prêtre. Il n'est point besoin d'inventer ou de réinventer quoi que ce soit pour ce mettre "au gout du jour" c'est une grave erreur qui porent préjudice à ce pélerinage. Le clou sera la procession sans même qu'elle soit précédée par la CROIX de PROCESSION de NOTRE SEIGNEUR !!! C'est un malheureux flambeau qui guide les Fidèles. Quel dommage !!!
Au soir de cette veillée nous étions rassemblés en la Basilique avec des Pèelerins Allemands, Autrichien, Polonais et Français ..... Un joli signe de fraternité entre tous. nous étions ainsi ensemble, des interprêtes se lançaient chacun leur tour dans des chants en les différentes langues vernaculaires, ce qui à le désaventage de se désolidariser de toute communion, d'empecgher que la "mayonnaise" prenne (si je puis pour le moins m'expliquer ainsi). C'est ici que nous nous rendons compte de l'importance d'une langue commune, celle de l'Eglise ... J'ai nommé le Latin. Car si nous utilisions le Latin pour les Prières communes le Pater, l'Avé Maria, le Salve regina etc... nous ne serions que plus en communion tous ensemble, non point chaci-un dans son langage mais en véritable UNITE de Prière. C'est bien là le grand drame actuel, nous n'utilisons plus la langue universelle de l'Eglise, celle qui permet la véritable communion entre tous et toutes, celle qui souda le peuple de Notre Seigneur pendant des Siècles. Pencher vers une approche luthérienne de la sorte est réellement dommageable, et ce n'est point ici le lieu de poursuivre sur le reste, heureusement la venue d'une troupe de Scouts aura fait résonnée les chants de la chrétienté au sein de cette magnifique basilique. Il suffit en fait de très peu de choses .... car lorsque le Prêtre "chanteur" à entonné l'Agnus Dei lors de la messe il l'a fait merveilleusement et avec une douceur de voix remarquable !!! 🤬
Il FAUT SAUVER la SALETTE !!!!!
La Belle de L'infini
Merci Abbé pour vrotre sermon;