AJPM
1676

La libération de Peski est achevée

par Erwan Castel. Alors que beaucoup de propagandistes, confondant fantasme et réalité, l’avaient annoncé il y a une semaine, la libération de Peski s’est réellemen…
AJPM shares this
2653
Enfin des nouvelles : merci les alternatifs !
dvdenise
Au cours des combats de Peski les pertes des forces ukrainiennes entre tués et blessés s’élèvent environ à 300 soit l’effectif d’un bataillon complet.
Contacté par le média ukrainien « Censor », un commandant d’unité ukrainien engagé à Peski a déclaré : « C’est un massacre et nous ne pouvons rien faire contre les russes ».
L’impact moral de la prise de Peski est autant négatif côté ukrainien qu’…More
Au cours des combats de Peski les pertes des forces ukrainiennes entre tués et blessés s’élèvent environ à 300 soit l’effectif d’un bataillon complet.

Contacté par le média ukrainien « Censor », un commandant d’unité ukrainien engagé à Peski a déclaré : « C’est un massacre et nous ne pouvons rien faire contre les russes ».

L’impact moral de la prise de Peski est autant négatif côté ukrainien qu’il est positif côté républicain et surtout pour les populations bombardées de Donetsk qui voient enfin le bout du tunnel, même s’il reste encore un bon bout de chemin à gagner avant la libération d’Avdeevka.
dvdenise
Incapables d’opposer une résistance militaire efficace contre les forces russo-républicaines les affrontant, les soudards ukrainiens enragés autant que désespérés jettent leurs obus et roquettes sur les quartiers résidentiels de Donetsk à Gorlovka en cherchant à terroriser et tuer le plus de civils possible.
Ainsi ce 13 août, au moment où les alliés achevaient la conquête de Peski l’artillerie …More
Incapables d’opposer une résistance militaire efficace contre les forces russo-républicaines les affrontant, les soudards ukrainiens enragés autant que désespérés jettent leurs obus et roquettes sur les quartiers résidentiels de Donetsk à Gorlovka en cherchant à terroriser et tuer le plus de civils possible.

Ainsi ce 13 août, au moment où les alliés achevaient la conquête de Peski l’artillerie ukrainienne bombardait les centres villes républicains faisant de nouvelles victimes civiles (au moins 5 tués et 12 blessés entre Donetsk et Gorlovka), poursuivant leur terrorisme dans une folie totale et même suicidaire comme l’illustrent ce même jour les nouveaux bombardements de Kiev sur la centrale nucléaire d’Energodar.