Join Gloria’s Christmas Campaign. Donate now!
Clicks1.8K
fr.news
163

Il n'y aura pas de schisme : Ce sera bien pire - par le Père Reto Nay

Depuis que le Pape François a confessé qu'il n'a "pas peur des schismes", tout le monde parle du schisme.

Soyons sérieux : le schisme est un fantasme des temps glorieux passés. Ce qu'il reste actuellement de "l'Église du Concile" de Paul VI est tellement érodé qu'il n'y a même plus assez de force pour un schisme.

Il existe un puissant parti moderniste sécularisé qui est promu par le biais des médias oligarchiques. Ce groupe est aimé par le monde, par ceux qui haïssent l'Église et par les catholiques déchus.

Ces modernistes n'ont pas besoin d'un schisme car depuis le Concile, l'Église est entre leurs mains. Plus important encore, un schisme libéral serait une entreprise sans fidélité. "La religion moderniste" n'attire personne. Personne ne donnera sa vie pour une idéologie libérale. Les libéraux le savent.

L'autre parti, les catholiques, est un troupeau dispersé, totalement écarté. Ils donnent encore leur vie pour le Seigneur. Qu'ils fassent un schisme : personne ne s'en souciera, surtout pas la hiérarchie pourrie.

Non, l'avenir n'apportera pas un schisme. Il apportera une décomposition générale de l'Église. Les modernistes sont en train de gagner, mais leur "Église" est en train de s'écrouler.

Les protestants ont déjà suivi cette voie. Même méthode, même résultat. Mais les modernistes ne comprennent pas.

Image: © Mazur, CC BY-SA, #newsSaplmvarej

"UN PAPE PEUT-IL ÊTRE SCHISMATIQUE ?
Suarez, Bellarmin, d’autres théologiens le prévoient et se montrent là encore d’une étonnante actualité (article écrit en 1973). Pour nous, travaillant sur observation clinique directe, nous distinguerons trois espèces et degrés de schisme papal :
LE SCHISME AFFECTIF, lorsque le pape en vient à se dégoûter de ses propres enfants, au point de les excommuni…More
"UN PAPE PEUT-IL ÊTRE SCHISMATIQUE ?
Suarez, Bellarmin, d’autres théologiens le prévoient et se montrent là encore d’une étonnante actualité (article écrit en 1973). Pour nous, travaillant sur observation clinique directe, nous distinguerons trois espèces et degrés de schisme papal :
LE SCHISME AFFECTIF, lorsque le pape en vient à se dégoûter de ses propres enfants, au point de les excommunier tous, ou au moins les plus fidèles d’entre eux, sans raison légitime. C’est évidemment un comportement de père dénaturé. Cette inversion de l’amour allant aux étrangers et de la haine se portant contre les plus proches et les plus méritants est un signe de schisme profond.
LE SCHISME EFFECTIF, lorsque le pape manifeste un désintérêt et même un dégoût de tous les rites et de toutes les institutions traditionnelles de SON Église catholique. Quand tout ce qui est ancien lui pèserait et qu’il renverserait tout cet héritage vénérable du passé pour recréer fébrilement toutes choses nouvelles, liturgie, droit canonique, méthodes pastorales, formules dogmatiques, alors il y aurait coupure dans le temps, rupture de la tradition, schisme réel du Pape d’un jour avec la Papauté de toujours, de la génération présente avec l’Église apostolique.
LE SCHISME ABSOLU, lorsque le pape brise pratiquement le lien sacré de sa Fonction qui l’attache au service de l’Église, qu’il cesse de prendre soin de son troupeau et n’a plus aucun souci du bien commun surnaturel pour s’occuper d’autres intérêts. Il se vouerait par exemple totalement à l’enrichissement de sa famille ou à l’embellissement de sa Ville ; il s’adonnerait uniquement à la diplomatie pour se faire bien voir et recevoir des Chefs d’État, au détriment de l’Église abandonnée. Il s’éprendrait d’une autre religion, d’une autre société, ou d’une chimère de religion future, plus vaste, plus universelle que sa propre Église, au point de comploter l’intégration de celle-ci dans celle-là. Il y aurait rupture du pape avec son peuple, du Vicaire de Jésus-Christ avec son Seigneur et son Dieu.
De telles aberrations le passé nous donne certes quelques exemples, mineurs à la vérité. (…) Les schismes pontificaux des temps passés ne seraient-ils pas cependant les ombres et prémonitions de ce qui devait venir, aujourd’hui, à la fin des temps, lors de la grandissime Apostasie prédite par les Écritures ?
Tout peut arriver, car il n’y a rien qui doive étonner de la part des hommes. Il faudra reconnaître, avec le Cardinal Journet, que «c’est une chose épouvantable, lorsque l’Église est trahie par son dépositaire»." (abbé Georges de Nantes in CRC n° 69, juin 1973, p. 3-12)
apvs and one more user like this.
apvs likes this.
"Quand tout ce qui est ancien lui pèserait et qu’il renverserait tout cet héritage vénérable du passé pour recréer fébrilement toutes choses nouvelles, liturgie, droit canonique, méthodes pastorales, formules dogmatiques, alors il y aurait coupure dans le temps, rupture de la tradition, schisme réel du Pape d’un jour avec la Papauté de toujours, de la génération présente avec l’Église …More
"Quand tout ce qui est ancien lui pèserait et qu’il renverserait tout cet héritage vénérable du passé pour recréer fébrilement toutes choses nouvelles, liturgie, droit canonique, méthodes pastorales, formules dogmatiques, alors il y aurait coupure dans le temps, rupture de la tradition, schisme réel du Pape d’un jour avec la Papauté de toujours, de la génération présente avec l’Église apostolique."
Mais c'est exactement ce qui a eut lieu. Nouvelle messe, nouveaux sacrements,nouveau droit canon, nouvelle traduction de la Bible, nouveau Magistère en contradiction avec le Magistère antérieur......qui peut le nier ? Aujourd'hui ce sont des broutilles à côté de cela, les conservateurs conciliaires sont en retard d'une révolution.
Etienne bis and one more user like this.
Etienne bis likes this.
Etienne bis and one more user like this.
Etienne bis likes this.
Bocage likes this.
Entre l'hérésie explicite qui est une division dans la Foi de l'Eglise, et le schisme consommé qui est une division dans l'organisation et discipline de l'Eglise, les générations actuelles ont choisi les deux à la fois.

Quant au schisme,en 2005... Le cardinal Danneels n'a pas été capable de cacher sa colère à la sortie du Conclave.
En écho, le pape Benoît a demandé qu'on prie pour qu'il trouve …More
Entre l'hérésie explicite qui est une division dans la Foi de l'Eglise, et le schisme consommé qui est une division dans l'organisation et discipline de l'Eglise, les générations actuelles ont choisi les deux à la fois.

Quant au schisme,en 2005... Le cardinal Danneels n'a pas été capable de cacher sa colère à la sortie du Conclave.
En écho, le pape Benoît a demandé qu'on prie pour qu'il trouve le courage d'affronter les loups.
Tout était dit. Il restait à faire.

Et les progressistes auto-proclamés n'ont pas tergiversé : ils ont établi les moyens de saboter de leur mieux tout ce que Benoît souhaitait. Et ce, jusqu'à obtenir des puissances d'argent, en janvier 2013, qu'elles prennent le Vatican à la gorge.

Les leaders schismatiques sont Bergoglio et ses agents électoraux, ceux qui se sont excommuniés par leur refus de se plier aux règles de fonctionnement des conclaves, mais aussi la foule des clercs et des fidèles qui se sont aveuglés.
Mais Benoit XVI à prier Martin LUTHER devant le TABLEAU au Vatican , s'il vous plais , alors ?drôle de "pape" .
Bocage likes this.
A-t-il prié ou médité devant ce tableau ?
Si vous pouvez répondre, c'est que vous avez une ligne directe et privée avec le bon Dieu. Bravissimo !
@Etienne bis , êtes vous bête, ou le faite vous exprès , c'est grave votre MALADIE , ou comme quoi les néo cato sont TABLARDS .
Mais je suis bête ! La preuve ?
Je fais même l'effort d'écrire avec un minimum de fautes. Tout est dit.
Si l'on veut comprendre ce qui se passe aujourd'hui, cela est très facile ; il vous suffit de lire Pascendi et "Notre charge apostolique" de St Pie X, et tout s'éclaire.
Mais le schisme a déjà eut lieu avec le concile/brigandage, l'ouverture au monde, l'aggiornamento, ou l'alignement sur la pensée unique. La nouvelle religion de la paix selon l'ONU, l'ORU qui accompagne la mondialisation bienheureuse......ce schisme là est consommé, et François n'en a pas peur, lui dont le Dieu n'est pas catholique....
Que personne ne vous égare d'aucune manière; car auparavant…More
Mais le schisme a déjà eut lieu avec le concile/brigandage, l'ouverture au monde, l'aggiornamento, ou l'alignement sur la pensée unique. La nouvelle religion de la paix selon l'ONU, l'ORU qui accompagne la mondialisation bienheureuse......ce schisme là est consommé, et François n'en a pas peur, lui dont le Dieu n'est pas catholique....
Que personne ne vous égare d'aucune manière; car auparavant viendra l'apostasie, et se manifestera l'homme de péché, le fils de la perdition, l'adversaire qui s'élève contre tout ce qui est appelé Dieu ou honoré d'un culte, jusqu'à s'asseoir dans le sanctuaire de Dieu, et à se présenter comme s'il était Dieu.
Ne vous souvenez-vous pas que je vous disais ces choses, lorsque j'étais encore chez vous?Et maintenant vous savez ce qui le retient, pour qu'il se manifeste en son temps. Car le mystère d'iniquité s'opère déjà, mais seulement jusqu'à ce que celui qui le retient encore paraisse au grand jour.

Et alors se découvrira l'impie, que le Seigneur exterminera par le souffle de sa bouche, et anéantira par l'éclat de son avènement.
Dans son apparition cet impie sera, par la puissance de Satan, accompagné de toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers, avec toutes les séductions de l'iniquité, pour ceux qui se perdent, parce qu'ils n'ont pas ouvert leur cœur à l'amour de la vérité qui les eût sauvés.C'est pourquoi Dieu leur envoie des illusions puissantes qui les feront croire au mensonge, en sorte qu'ils tombent sous son jugement tous ceux qui ont refusé leur foi à la vérité, et ont au contraire pris plaisir à l'injustice.
(2Th 2, 1-12)
N'oubliez pas les Papes de tout temps ce sont présenter avec la Tiare la couronne Père Fils et Saint Esprit les seuls qui ne l'ont pas mis c'est Jean XXIII Paul VI Jean -Paul -II Benoit XVI et François , donc ils ne représente que eux et personne d'autre EUX
Vous faites erreur, Jean XXIII l'a portée, c'est Paul VI qui l'a déposée.
@AveMaria44 , merci mais nous l'avons suivi a la Télé , et j'en est aucun souvenir et c'est pas faute de n'avoir pas regarder , nous faisions très attentions à cela , petit homme rondelet au regard rusée et fuyant , nous l'avions prit pour un bon Homme ? que d'erreur et d'aveuglement en ces temps nous avons vécu .On peut dire le malin c'est y faire .
Il avait été écarté de l'enseignement pour cause de modernisme et c'est lui qui a inauguré la nouvelle religion de la paix.....
Bocage likes this.
cristiada.cristeros likes this.
La décomposition générale a déjà eu lieu... nous sommes au temps des vautours dévorant un cadavre en quasi-putréfaction.
Bocage and 2 more users like this.
Bocage likes this.
timadanm24 likes this.
tintine
Gardez-vous de l'antichrist ! abstenez-vous de toute communication avec l'hérétique. Sous le prétexte de la paix et de la concorde, vous vous rendez à l'église. Vous faites mal de tant aimer les murailles, de respecter l'Église dans les bâtiments Pouvez-vous douter que l'antichrist ne doive s'asseoir un jour dans ces mêmes lieux ? Il y a plus de sécurité pour moi au sommet des monts, dans la …More
Gardez-vous de l'antichrist ! abstenez-vous de toute communication avec l'hérétique. Sous le prétexte de la paix et de la concorde, vous vous rendez à l'église. Vous faites mal de tant aimer les murailles, de respecter l'Église dans les bâtiments Pouvez-vous douter que l'antichrist ne doive s'asseoir un jour dans ces mêmes lieux ? Il y a plus de sécurité pour moi au sommet des monts, dans la profondeur des forêts, aux bords des lacs, dans l'horreur des cachots et au fond des gouffres. Car c'est là, mes chers frères, que l'Esprit de Dieu descendait au cœur des prophètes (saint Hilaire de Poitiers).

« Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon église. »

Seigneur, nous avions une Mère, votre Eglise,
Je n'y reconnais plus Marie.
Nous avions un Pasteur sur terre, votre vicaire,
Je ne vous y reconnais plus.
Est-ce moi qui suis aveugle et sourde ?

Peut-être, mais je ne suis pas muette,
Vous entendez mon S.O.S. Ne restez pas insensible à mes pleurs ;
Car me voici, nous voici,
comme des brebis sans berger !

Ils siègent sur le trône de Pierre,
Ils en ont écarté le petits enfants que nous sommes,
les turbulents,
les indisciplinés ,
les raisonneurs,
les questionneurs,
les affamés.

Ils ont investi dans la pierre.
Ils ont fait de l’Eglise une multinationale.
Ils ont fait de l’Eglise une milice très privée.
Mais nous ne serons pas leur pierre,
Car vous ne leur avez pas dit : « Tu es Pierre, et sur cette pierre tu bâtiras ton église. »

Seigneur, on dit que tous les chemins mènent à Rome.
Ils y vont maintenant par charters, en voyages organisés.
Et Rome est devenue comme une voie de garage, sans issue,
c’est: « Terminus, tout le monde descend ! »
Mais la voie divine ne s'arrête pas au temple, elle en ressort !

Sans plus de réponse de votre part,
Nous irons donc vers vous, isolés, en tâtonnant.
Mais vous êtes la lumière !
Par des sentiers de traverse, sur les routes désertées.
Mais vous êtes le chemin !
Nous serons le mouvement perpétuel vers l'immobilité.
Car vous êtes le repos !
Nous serons la question que l'on pose en silence au silence.
Car vous êtes le Verbe !
Nous serons la réponse que vous nous donnez pas.
Car tout est accompli !

Nous ne nous laisserons pas entraîner sur les sentiers rebattus de l'humain.
Nous ne nous donnerons, nous ne vous donnerons pas en spectacle
dans des cultes indignes de vous.
Pour vous et avec vous, nous marcherons sur les petits cailloux qui font le chemin.

Pour vous, nous ferons chanter la terre sous nos pieds,
et nous danserons.
Nos pieds se tordront dans les ornières,
Nous nous agenouillerons
nous ne nous y arrêterons pas.

Faute de bonnes pierres, nous vous apporterons les galets et le torchis, Seigneur,
et vous en ferez des gîtes d'étape, des abris, des bergeries, que nous quitterons,
de proche en proche,
pour vous rejoindre.

Même si nous ne sommes pas tous encore en route, et jamais sûrs de parvenir,
voyez votre Eglise.
Comme il me semble que vous l'avez dit à Pierre,
vous en êtes le tailleur de pierres,
une par une,
tous par tous.
Elle est par vous, à l'œuvre en chacun de nous.
Que chaque pas que nous faisons, chaque chute, chaque redressement
en soit travail de maçon.
Nous convergeons.

Seigneur ! Ne restez pas sourd à mes pleurs ;
Car me voici, nous voici,
comme des brebis sans berger !
Rassemblez-nous à votre ressemblance ,
Et les portes de l'Hadès ne tiendront pas contre nous.
Bocage
Tout à fait d'accord avec le Père Nay rien d'autre à ajouter
Bocage and one more user like this.
Bocage likes this.
onda likes this.