Clicks1.1K
fr.news
5

Le cardinal Brandmüller encourage à ne pas obéir à Traditionis Custodes

Les lois ont besoin d'une réception affirmative ou d'une conformité approbatrice pour obtenir une validation et un effet durable, écrit le cardinal Walter Brandmüller, 92 ans, dans une déclaration du 28 juillet sur Traditionis Custodes.

Ainsi, certaines lois sont abolies par la non-observance ou deviennent obsolètes avec le temps : "La loi doit servir le bien de la communauté - et non vice versa la communauté la loi".

À titre d'exemple, Brandmüller mentionne le Veterum sapientia de février 1962 de Jean XXIII qui décrétait que la théologie universitaire devait être enseignée en latin : "Veterum sapientia, une fois imprimé, fut vite oublié."

Brandmüller se réfère au droit commun, selon lequel les objections justifiées à une loi ecclésiastique universelle ont un effet suspensif : "Cela signifie que la loi ne doit pas être obéie tant que l'objection n'a pas été dissipée."

Il précise que "s'il existe un doute sur le caractère obligatoire d'une loi, celle-ci n'est pas obligatoire." Un tel doute peut être fondé sur la formulation défectueuse d'un texte juridique.

Brandmüller souligne que son argument ne s'applique qu'aux lois ecclésiastiques comme Traditionis Custodes, et non au droit naturel ou divin.

#newsUigimedjui

Simple curieux
Bravo Votre Excellence pour le courage de soutenir la vraie Croix de NSJC et non cet artifice sorti droit de Ikea et ne valant pas un seul clou. Traditionis custodes est un motus... bouche cousue qui reviendra en boumerang à celui qui l'a lancé. Oremus
Vexilla Galliae
Merci et bravo au cardinal !
Grosminet
Merci, Éminence, de confirmer ce que je sentais déjà intérieurement. À Traditionis custodes, motu proprio hargneux, nul et non avenu, nul n'est tenu.
AveMaria44
Nul Pape ne peut abolir le saint Sacrifice de la Messe.....
Eva
Sed obtempeto pareat