Clicks551
Cherche la vérité

L'archi-hérétique Bergoglio fait tomber une malédiction sur l'Église et sur les nations. Dieu veut supprimer cette malédiction

Fin octobre, Bergoglio a donné des ordres aux nonces pour les évêques. Il les a manipulés afin d’approuver et de promouvoir les lois sur les unions entre personnes de même sexe. En substance, cela contredit les enseignements de l'Église ! Ceci est l'impact pratique de la promotion de l'homosexualité dans le documentaire « Francesco », dans lequel Bergoglio a approuvé des lois contre nature et pécheresses sur les soi-disant partenariats homosexuels enregistrés, ainsi que le crime d'adoption d'enfants par des homosexuels et des pédophiles en tant que précédent.

Il s’agit juste d’une autre manifestation de la trahison qui provient d'une série de folies hérétiques par lesquelles Bergoglio détruit l'institution de la papauté et l'Église elle-même.

Dans le passé, les croyants catholiques étaient sûrs que le pape était le roc de l'enseignement orthodoxe qui garantissait le salut. Aujourd'hui, cependant, ceux qui sont unis avec le soi-disant Pape François montrent qu'ils ont trahi le Christ et ses enseignements, et sont en route vers la destruction éternelle.

A moins que les évêques et les prêtres ne s'opposent à cet hérétique, ils sont complices de la destruction de l'institution de la papauté! Si l'institution de la papauté doit être préservée en tant que garantie de salut, les évêques et les prêtres doivent être séparés de Bergoglio. Ceci ne constituera pas un schisme ! Ceux qui restent fidèles à l'enseignement catholique ne créent pas de schisme, mais Bergoglio, lui, le fait.

Résumé des enseignements hérétiques et de la pratique de Bergoglio, en particulier dans le domaine de la morale:

1) En 2013, lorsque Bergoglio a été élu pape, il a fait une déclaration choquante dans un avion en provenance de Rio de Janeiro, déclaration qui approuvait la sodomie au plus haut niveau d'autorité. Pour cette raison, Bergoglio est excommunié par Dieu, et a reçu l’anathèùe selon Gal 1:8.

2) Dans son document Amoris Laetitia, Bergoglio a nié les commandements de Dieu et l’existence de principes moraux universellement valables. Il est également excommunié pour cette raison.

3) Le jeudi saint 2015, Bergoglio a embrassé les pieds d'un(e) transsexuel(le). C'est un geste d'approbation de l'immoralité criminelle et de l'atrocité de la chirurgie de changement de sexe. Il est sous l’anathème de Dieu - l’excommunication - pour cela aussi.

4) Lors de son vol de retour du Panama, Bergoglio a approuvé l'éducation sexuelle dans les écoles et qui enlève la morale. Cela est digne d'être condamné par Jésus pour avoir scandalisé les petits, et par un châtiment plus sévère que celui d'avoir une meule suspendue autour de son cou et d'être jeté à la mer. Il est sous anathème.

5) En Irlande, en 2018, Bergoglio a exhorté les parents à ne pas empêcher leurs enfants manipulés par l'éducation sexuelle de choisir leur orientation sexuelle. Bergoglio est également sous anathème pour ce crime.

6) L'archevêque Viganò a accusé Bergoglio d'avoir dissimulé le réseau homosexuel qui siège aux plus hauts postes de l'Église, et en particulier d'avoir dissimulé les crimes du cardinal McCarrick. Bergoglio a refusé de se repentir et a boycotté cette accusation. Il est ainsi également placé sous anathème - excommunié - pour avoir abusé de la plus haute fonction en dissimulant des crimes moraux.

7) Après l'accusation portée contre McCarrick, le public américain a exigé une enquête ouverte sur les scandales homosexuels commis au sein de l'Église, et une purge de sa hiérarchie. Bergoglio a délibérément arrêté ce processus comme s’il voulait attendre une soi-disant solution globale à Rome, en février 2019. Ce report avait pour but d'éviter la repentance qui mène au salut. Encore une fois, Bergoglio encourt la punition la plus sévère - l'anathème - pour ce crime.

8) Lors du Synode de la Jeunesse à l'automne 2018, il a habilement approuvé le péché de sexualité contre nature lorsque, pour la première fois, il a inclus le terme LGBT dans les documents de l'Église. Il a ainsi légalisé indirectement la perversion sexuelle. Par cet acte aussi, il a attiré l'anathème à la fois sur lui-même et sur tous ceux qui sont en union avec lui.

9) Lors du Synode des évêques en février 2019, il n'y a pas eu de condamnation des abus sexuels promis par Bergoglio ni de punition pour les coupables non plus. Au contraire, Bergoglio a publié par la suite des instructions de l'Église sur le soi-disant accompagnement des personnes homosexuelles, et il a déclaré que le problème des abus se poursuivra. Ce faisant, il a rejeté la repentance et a approuvé le processus de décadence morale dans l'Église à la place. C'est encore une autre infraction pour laquelle Bergoglio encourt la peine la plus sévère : l'excommunication - l'anathème.

10) De plus, Bergoglio est sous l’anathème de Dieu pour les hérésies syncrétiques liées au document d’Abu Dhabi.

11) En octobre 2019, s'est tenu le synode amazonien qui a promu le paganisme aux dépens du christianisme et a culminé avec l'intronisation du démon Pachamama au Vatican. Bergoglio et ses collaborateurs sont sous anathème pour ce geste d'apostasie, et pour tout ce processus apostat.

12) Bergoglio a été le premier à lancer une quarantaine artificielle au printemps 2020 en fermant les églises, paralysant ainsi tous les évêques et les prêtres. La messe ne pouvait plus être célébrée de manière normale. Bergoglio a émis un ordre aboutissant à une profanation atroce de l'Eucharistie. La punition pour cette profanation de l'Eucharistie est l'excommunication - l'anathème !

13) Ignorant les vrais experts médicaux, Bergoglio abuse de l'autorité de l'Église pour promouvoir le génocide de l'humanité en coopération avec Gates. Il a publié des documents du Vatican appelant à la vaccination pour tous ! La vaccination doit de facto être utilisée à des fins de puçage. C'est le crime le plus grave contre l'humanité ! Il veut transformer les gens en robots biologiques qui se dirigent vers un génocide de masse et, finalement, vers l'étang de feu. C'est le crime le plus grave commis contre l'humanité et contre Dieu, et en commettant ce crime, Bergoglio apporte l'anathème, la malédiction sur lui-même.

Ce sont des faits prouvant l'apostasie du plus grand hérétique de tous les temps. Bergoglio est sous un anathème multiple - une malédiction multiple - et occupe la papauté de façon illégale.

Il est du devoir de la papauté en cette période de confusion de mettre en garde contre les dangers les plus actuels qui mènent à l'esclavage du péché, et à la mort temporelle et éternelle.

Quel est l’impact pratique de cet abus de l’autorité papale par Bergoglio ? S'il était dit par l'autorité du Pape que l'homosexualité est un péché et une abomination, comme l'enseignent les Écritures et la Tradition, les yeux du peuple seraient ouverts. Les politiciens chrétiens auraient la force de résister à la pression mondiale pro-gay dans la législation. De plus, l'opinion publique changerait diamétralement de position.

S'il était dit par l'autorité du Pape que la pandémie est artificielle et que la vaccination est un moyen de réduire l'humanité de 6 milliards de personnes, les yeux du peuple s'ouvriraient. Le projet de vaccino-puçage pour l'humanité ne réussirait jamais. C'est pourquoi Bergoglio est coupable, en raison de son abus de l'autorité papale, des crimes les plus graves commis contre Dieu et contre l'humanité aujourd'hui.

La vérité, couplée à la repentance, ouvrirait les yeux des gens, et Dieu enlèverait la malédiction qui pèse sur l’Église et l’humanité. Cette malédiction se manifeste par le fait que les gens perdent la raison et rejettent la vérité qui les sauverait.

Un exemple de malédiction en Slovaquie : la Conférence épiscopale a émis une recommandation selon laquelle toutes les personnes devaient subir des tests, bien que les autorités médicales mettent en garde contre cela de toute urgence ! Les dirigeants de l'église ont trahi, les politiciens ont fait appel à leur autorité, et le peuple a capitulé. La moitié de la nation a été marquée en deux jours. C'est le fruit visible de la malédiction de l'Église catholique en Slovaquie, qui compte cinq millions d'habitants. Il est inutile de citer une série d'autres exemples provenant d'autres pays.

L'autorité papale a trahi et s’est opposée à Dieu, à l'Église et à l'humanité. Par conséquent, par la voix prophétique du Patriarcat Catholique Byzantin, Dieu proclame définitivement ce qui suit et le rend obligatoire pour tous les chrétiens :

1) L'homosexualité est un péché et une abomination, et tout homosexuel qui veut être sauvé doit se repentir, sinon il sera puni par le feu éternel. La Bible avertit : « Sodome et Gomorrhe se sont livrées à l'immoralité et à la perversion sexuelles. Elles servent d'exemple par rapport à ceux qui souffrent du châtiment du feu éternel » (Jug 1:7).

2) La soi-disant pandémie actuelle est artificielle. La vaccination est un moyen de perpétrer le génocide de l'humanité, y compris le génocide spirituel, c'est-à-dire la destruction éternelle des âmes dans l'étang de feu à la suite du puçage. Celui qui reçoit une puce reçoit la marque de la bête, comme Dieu l'a révélé à l'apôtre Jean dans l'Apocalypse.

3) Placer les cultes païens au même niveau que le christianisme constitue un péché contre le premier commandement. Ce péché a été inscrit dans les documents de Vatican II et a été complété par l'intronisation par Bergoglio du démon Pachamama dans la basilique principale de l'Église catholique. C'est un crime d'apostasie - l'apostasie par rapport au Dieu vivant. L'Église est obligée de prêcher l'Évangile et la repentance pour le pardon des péchés aux païens.

4) Les hérésies du néo-modernisme remettant en question la divinité du Christ et le sacrifice rédempteur sur la croix ainsi que l’inspiration divine des Écritures, apportent l’anathème - la malédiction - sur l’Église. Il est nécessaire de se repentir et d'accepter les enseignements enracinés dans la Bible et la Tradition apostolique - cela seul conduit au salut !

+ Élie
Patriarche du Patriarcat Catholique Byzantin

+ Méthode OSBMr + Timothée OSBMr
Evêques secrétaires

Le 9 novembre 2020.

Le Patriarcat Catholique Byzantin (PCB) est une communauté de moines, de prêtres et d’évêques vivant dans des monastères. Le PCB est dirigé par le patriarche Élie, en collaboration avec deux évêques secrétaires, Timothée et Méthode. Ce patriarcat est né de la nécessité de défendre les vérités chrétiennes fondamentales contre les hérésies et l'apostasie. Le PCB ne reconnaît pas le pseudo-pape Bergoglio, et ne lui est pas subordonné.

Abonnez-vous aux newsletters du PCB
vkpatriarhat.us4.list-manage.com/…4da3e3582e1ecefc&id=c8496b93c3