Clicks328
gerard57

Qui conspire contre la vraie science ? Un portrait de Martin Hirsch (2014)

PORTRAIT TROUBLANT: Martin HIRSCH, expert en conflits d'intérêts...

Plutôt connu pour avoir été le président d'Emmaüs (fonction dans laquelle il se déplaçait en hélicoptère !!!), il ferait plutôt figure de "gentil innocent", un peu dans le style de François Hollande (peut-être l'a t-il été, mais il aurait bien changé, vous le constaterez plus bas...). Plus pragmatiquement, Emmaüs a été impliqué dans plusieurs affaires d'abus sur ses travailleurs gratuit, et n'est de loin pas un exemple de respect du droit du travail.

Si son rôle de pourvoyeur d'enfants aux laboratoire pharmaceutiques peut paraître occulté, il est bel et bien un des pions majeurs de la chaîne hiérarchique ayant consciencieusement organisé la fermeture du dernier centre français d'oncologie pédiatrique de Garches donnant la priorité aux méthodes de soins éprouvées, et non pas aux essais thérapeutiques coûteux et meurtriers.

Il a su jongler habilement entre des postes dans l'administration médicale, et des postes à connotations plus "sociale". Secrétaire général adjoint du Conseil d'État, puis directeur de la Pharmacie Centrale des Hôpitaux de Paris, à l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (1995), il a aussi enseigné à l'Institut d'études politiques de Paris entre 1990 et 1997, et à l'ENA en 1994.

Président de l'Union centrale de communautés Emmaüs (UCC) de 1995 à 2002, il est devenu président d'Emmaüs France en mai 2002, puis a démissionné le 18 mai 2007, pour assurer l'indépendance du mouvement Emmaüs, suite à sa nomination au sein du Gouvernement François Fillon (Haut-Commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté).

En 1997, il entre en politique en devenant directeur du cabinet de Bernard Kouchner au secrétariat d'État à la Santé et à l'action sociale, et conseiller chargé de la santé au cabinet de Martine Aubry au ministère de l'Emploi et de la solidarité, puis devient en 1999 directeur général de l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments (AFSSA), fonction qu'il occupe jusqu'en 2005. À cette date, il réintègre le Conseil d'État et redevient conseiller d'État en 2006 (Maître des requêtes à ce jour).

Toujours aussi habillement, il continuera de jongler entre le secteur médical, la politique, et les actions sociales: il a fondé en janvier 2006, avec Benoît GENUINI, une agence ayant pour but de mettre en œuvre des "actions locales de lutte contre la pauvreté" (...), en partenariat avec les pouvoirs publics et les entreprises.

Il est aussi:

- vice-président de l'ARC /salaire..?)
- membre du comité consultatif de la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité/ HALDE (salaire...?), - administrateur de l'Agence européenne des médicaments (salaire...?)
- membre du forum de l'Autorité européenne de sécurité des aliments (salaire...?)
- membre du Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale/ CNLE (salaire...?).

Tout un programme, et on peut se demander à combien de salaire ou émoluments toutes ces fonctions cumulées donnent droit... !

http://www.lequotidiendumedecin.fr/.../martin-hirsch-d...

C'est le 13 novembre 2013, qu'il sera nommé "directeur général de l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris", en remplacement de Mireille FAUGERE. Sa vraie mission sera d'intégrer un maximum de patients de tous âges et pour toutes pathologies dans les essais thérapeutiques, très souvent au détriment de médicaments dont l'efficacité est démontrée, au pur bénéfice des laboratoires pharmaceutiques, au détriment du droit des patients et de leur santé, enfants compris, et à pures pertes pour la sécurité sociale qui les rembourse à prix d'or !

agoravox.fr/…mainmise-de-l-industrie-158038
http://www.claireseveracrebellion.com/info.../siecle-faf

Le réseau de cet "homme de l'ombre" est REDOUTABLE, allant de la recherche biologique aux énarques (de droite comme de gauche !), des membres du conseil d'état, aux membres de la commission européenne, ou le poste de commissaire à la santé lui aurait été promis en échange de "quelques petits services" rendus à l'industrie pharmaceutique, entre autres la suppression du choix thérapeutique en France. Il a été un des très habiles concepteurs du "Plan Cancer 3" ( e-cancer.fr/…ications/Plan-Cancer-2014-2019 ), arme juridique ayant permis entre autres la fermeture du Centre onco-pédiatrique des Dr Nicole et Gérard DELEPINE de Garches.

youtube.com/watch?v=l46CB2mxYQ0

Franc-maçon (ce qui n'est pas forcément un crime), et très habile sous-marin du Bilderberg Group (ce qui est un crime, voir lien ci-dessous), Martin HIRSCH est, avec Marisol TOURAINE, Manuel VALLS et Emmanuel MACRON, entre autres, un des nombreux fossoyeurs du doit de la santé publique, et accessoirement de la Sécurité Sociale.

http://observatoirefm.blogspot.ch/.../le-groupe...

Mais tout cela n'est que la partie immergée de l'iceberg...
Certes, il faudra creuser un petit peu pour découvrir que ce cher Martin HIRSCH est propriétaire d'un des immeubles les plus chers de Paris, en plein XVIème arrondissement, Avenue Eylau 28...ou plutôt, non, il n'en est pas propriétaire, c'est sa femme qui l'est, par l'intermédiaire de sa société immobilière SCI Flore de bazeille...

file:///C:/Documents%20and%20Settings/Gilles/Mes%20documents/Downloads/EBODACC-A_20130088_0001_p000.pdf (allez au chiffre 818...)

Comment...? Pas de Florence HIRSCH à cette adresse...? C'est qu'ils ont de la ressource, les HIRSCH, dans le domaine de de la dissimulation: pour trouver les bonnes informations, il faut chercher sur la cadastre et à la chambre de commerce sous toutes les combinaisons possibles...: Florence HIRSCH, Isabelle HIRSCH, Florence NOIVILE, Isabelle NOIVILE, etc, autant de noms-écrans de Madame Florence Isabelle Marie-Annick HIRSCH-NOIVILE !

Qu'est ce qui a pu faire la fortune d'une simple journaliste et critique littéraire...? Ce ne sont pas vraiment des métiers qui paient. Ses livres ? Les stocks moisissent dans les entrepôts.

CHERCHONS DONC DU CÔTE DE SON MARI ! Là, vu la dizaine de fonctions que ce monsieur occupe, de l'AP-HP au conseil d'état, cette fortune devient plus plausible.

Mais elle fait désordre pour Monsieur Social, qui crie haut et fort "qu'il ne faut plus que la misère et la richesse se transmettent héréditairement".

http://martinhirsch.blogs.nouvelobs.com/.../lutter-contre...

Ce sont ses filles qui doivent être contentes...à moins que ces propos ne datent d'avant une très récente fortune tombée d'on ne sait ou ?

Mais pourquoi autant de mystère autours de cette fortune immobilière....? Peut-être que cela fait désordre, quand on prétend haut et fort promouvoir la solidarité active...? Quand on galvaude un titre de Haut Commissaire à la solidarité...?

liberation.fr/…d-emmaus-au-gouvernement_10098

fr.wikipedia.org/…tés_actives_contre_la_pauvreté

http://www.luminpdf.com/.../W751174181-DECLA%2BST01-06... (allez aux pages 19, 20 et suivantes, finalement, on découvre enfin que M. Martin HIRSCH est bien propriétaire au 28 Avenue Eylau...)

Et si on parlait de cumuls d'emplois et de revenus, voir de fonctions?
1) Maître de requêtes au conseil d'état: le Conseil d'État comporte six grades (auditeur de 2e classe, auditeur de 1re classe, maître des requêtes, conseiller d'État, président de section et vice-président). La rémunération indiciaire, hors primes (?), d'un auditeur débutant est de 2 800 euros et celle d'un conseiller d'État, dernier échelon, est de 9 500 euros. Estimons donc le revenu de Maître des requêtes à 7000 €uros/ mois..."hors primes" !

nouvelobs.com/economie/

2) Directeur de l'AP HP: part fixe du salaire 13.000 €uros, part variable 17.000 €uros...mais aussi prime de fonction (PFR) entre 9452 et 50.400 €uros/ an !!! On comprend mieux que M. HIRSCH "joue le jeu, comme le lui suggérait Loïc Capron, président de la Commission médicale d'établissement de l'AP-HP:

lemonde.fr/…ue-le-jeu_3509289_1651302.html

infosdroits.fr/…onction-publique-hospitaliere/

En 2010 déjà, Martin HIRSCH défrayait la chronique, avec une rémunération de président de l'Agence du service civique d' environ 9.200 euros net par mois (alors qu'il était aussi haut commissaire à la jeunesse...):

nouvelobs.com/…-retirer-l-amendement-ump.html

Bref, Martin HIRSCH déteste les conflits d'intérêts, et les combat activement...la preuve...:

franceculture.fr/…interets-de-martin-hirsch.html

C'EST PROBABLEMENT POUR CELA QUE LE RECOURS AUPRÈS DU CONSEIL D’ÉTAT DES DOCTEURS NICOLE ET GERARD DELEPINE, RESPECTIVEMENT DE CARINE CURTET, PRÉSIDENTE DE L'ASSOCIATION AMETIST, CONTRE...MARTIN HIRSCH, DIRECTEUR DE L'AP-HP, EST BLOQUÉ SINI DIE, CE QUI AU DEMEURANT NE LAISSE AUCUNE ILLUSION QUANT A SON ISSUE, PUISQUE MARTIN HIRSCH EST A LA FOIS DIRECTEUR DE L'AP-HP...ET MAÎTRE DE REQUÊTES AU CONSEIL D'ETAT (et son assistante à l'AP-HP, dont le rôle est de promouvoir les essais thérapeutiques, y siège aussi!!!).

Vous avez dit conflits d'intérêts...?

Gilles SONDEREGGER
Source :
(2) NON aux enfants cobayes Soutenez la Dresse Nicole Delepine - Publications | Facebook