Clicks930
fr.news
3

Une réponse plus qu'évasive à une question claire

Samedi, le Neue Zürcher Zeitung a demandé à l'évêque Charles Morerod de Fribourg, Lausanne et Genève (en Suisse), si les actes homosexuels sont moralement acceptables. Au lieu de répondre, Morerod a déclaré que des homosexuels lui ont dit : "Vous préfériez que les gens comme moi n'existent pas". Morerod a avoué que cela l'avait fait réfléchir et l'a amené à demander aux théologiens "d'approfondir la question".

Même le site web radical des évêques suisses kath.ch a reconnu qu'il fallait lire entre les lignes pour comprendre Morerod.

Image: Charles Morerod, © Alain Volery, CC BY-SA, #newsTdqtmjbdnr
Ne nous laissez pas sucomber
C'est une phrase que vous trouverez toujours dans les esprits liez au malin ,pourquoi vous volez ,vous préférez que je crève ,pourquoi vous supprimez l'enfant trisomique avant sa naissance ,vous préférez l'avoir sur les bras .E.T.C. nous sommes arrivez ou l'humain regarde son nombril et le pire c'est que dévoyez par Vatican II il est encouragé a ce le regarder de plus belle .
jili22
ptete ben qu'oui, ptete ben qu'non...!
GChevalier
Je pose une question : une porte est-elle une fenêtre ?
- Mais c'est-à-dire... qu'il existe des portes-fenêtres !
- Mais réfléchissez plus profondément, car il y va de votre santé mentale !!!