Clicks397
petero
33

De quel passage (pâques) le Seigneur nous demande-t-il de faire mémoire ? (Introduction)

Voici comment ce mémorial institué par Jésus, est célébré dans les différentes églises dites “chrétiennes” :

la cène célébrée dans les églises protestantes

Elle nous renvoie au jeudi saint, au dernier repas que Jésus a pris avec ses disciples. Ici, il n’y a aucun lien avec la crucifixion, car pour les protestants, le Seigneur a expié une fois pour toute tous nos péchés. Nous n’avons plus qu’à rendre grâce.

la célébration de l’Eucharistie, dans l’Eglise catholique

Appelée traditionnellement “la messe”.

célébrée sous la forme ordinaire : cette messe appelée par le intégriste : “la messe protestantisée”, elle nous renvoie elle aussi au dernier repas que Jésus a pris, la veille de sa crucifixion, avec ses Apôtres, et que Jésus a appelé “la pâque de l’alliance nouvelle”. Dans cette célébration, c'est Jésus qui se donne à nous, avant sa crucifixion.

célébrée sous la forme extraordinaire : cette messe ne nous renvoie pas au repas que Jésus a pris avec ses disciples, mais au calvaire, devant lequel les adeptes de cette forme, se retrouve, comme on le voit bien sur la photo. Dans cette célébration, les prêtres, avec derrière eux les laïcs, célèbrent le sacrifice d'expiation que ce jour là, les prêtres du Sanhédrin ont offert, en clouant Jésus sur la croix, attendant que Jésus descende de la croix ; comme nos frères attendent que Jésus revienne en descendant du Ciel, sur les nuées.

Et pourtant l'ange a bien dit à ses Apôtres : " Hommes de Galilée, pourquoi restez-vous à regarder vers le ciel? Ce Jésus qui, d'auprès de vous, a été enlevé au ciel, ainsi viendra de la même manière que vous l'avez vu s'en aller au ciel. (Actes 1, 11)

Est-ce que Jésus s'en est allé en se faisant voir à tous les hommes de la terre, comme nos frères et sœurs qui regardent vers l'Orient, vers l'Esprit, vers le Ciel, attendent qu'il revienne ?

Non, il n'y avait que ses Apôtres qui l'on vu partir, comme seul ceux qui auront veillés, en tenu de service, c'est à dire en servant les pauvres, le reverront revenir, comme il est venu au milieu, se retrouvant tout à coup, leurs yeux étant empêchés de le voir ; comme de fut le cas pour Marie-Madeleine ou les disciples d'Emmaus.

Cette messe ressemble à une messe célébrée au pied du calvaire, où prêtres et fidèles sont tournés ensemble vers la croix, pour recevoir du Christ, son sang qui retombe sur nous pour effacer nos péchés. Saint Sacrifice du Christ ou crucifixion actualisée, et célébrée de manière non sanglante, puisque le corps crucifié de Jésus a été remplacé par Jésus, par le pain pris pendant son repas pascal et le sang, par son sang. Symboliquement, mais aussi réellement, c’est là le sens du mot “sacrement”, nous nous unions à la crucifixion du Christ, de laquelle coule la vie éternelle, reçue du Christ, jusqu’à ce qu’il revienne, pour nous faire entrer dans son Royaume, où nous célèbrerons la messe appelée le “festin nuptial” dont parle Jésus dans la parabole. Royaume de Dieu, d’ont seront éloignés, tous ceux que le père qui viendra nous visiter, ferons sortir et jeter dans l’étang de feu, parce que n’ayant pas renoncé à la vie dans le péché, quand ceux qui sont revêtu de la robe nuptiale, ont renoncés à la vie dans le péché, menant une vie sainte.

Et pour terminer, la messe célébrée selon le rite “orthodoxe”

Nous voyons dans cette manière de faire mémoire du repas pascal, nous somme ni la veille de la passion, ni le jour de la passion, mais le dimanche de la résurrection.

Avec Jésus, représenté par le président de la célébration de la messe orthodoxe, qui sort du tombeau, ressuscité, pour apporter aux fidèles sa Parole et son Pain de Vie.

On peut donc résumer ainsi :

. nos frères protestants célèbrent le mémorial de jésus, comme les juifs célébre la pâque juive, depuis la destruction du Temple de Jérusalem, puisque que l’agneau n’est plus sacrifié dans le temple, vu que le temple a disparu, ainsi que le Grand-Prêtre et les prêtres, qui sacrifiaient l’agneau pascal, dans le parvis de la tente de la rencontre, portant ensuite aux familles l’agneau pascal, qu’ils mangeaient, après l’avoir passé au feu, chez eux, rassemblés autour du chef de famille, qui faisant mémoire de l’histoire vécu par leurs pères. C’était un repas célébré dans l’action de grâce, pour cette œuvre de libération vécue par leur père, avec Dieu ; dans l’attente de la venu du messie, venant établir son règne sur la terre, à Jérusalem, après avoir reconstruit le Temple.

Ce qui explique pourquoi nos frères évangéliques, se sont ainsi rapprochés de ceux qui se font appelés : “juifs messianique”, ayant reconnu en Jésus le messie, tout en restant attaché à leurs racines juives, au repas de la pâque juive.

nos frères catholiques intégristes, attachés au rite qu’ils disent traditionnel, le rite reçu des Apôtres, célèbrent non pas la cène, ni même le repas pascal juif. Ils sont au pied de la croix, à attendre que Jésus descendent de la croix, pour leur apporter le Pain de vie, qui se trouve là, devant eux, accrochés dans l’arbre de Vie, que Jésus est venu planter sur la terre, et d’où coulent la Vie, reçu dans le fruit de l’arbre de la Vie.

Ils me font penser aux Grand-Prêtre et aux prêtres qui se trouvaient au pied de la croix, invitant Jésus à prouver qu’il était bien le Fils de Dieu, comme il l’avait prétendu, en descendant de la croix. Les prêtres, dit traditionnalistes, tiennent la place du Grand-Prêtre et des prêtres, qui se sont convertis, et qui accueillent le don de la Vie, reçu du Christ, crucifié sur la croix, et viennent la distribuer à ceux qui sont aux loins, les disciples de Jésus.

Eux, nos frères traditionnalistes, ils expient leurs péchés, avec lesquels ils continuent à crucifier Jésus sur la croix, en accueillant de Lui son pardon, et la purification de leurs péchés, reçu du sang du Christ que les prêtres qui l’ont fait crucifiés recueillent, pour boire ce sang, pour la rémission de leurs péchés et qui crucifient Jésus.

nos frères orthodoxe, eux, c’est Jésus, le pope et ses Apôtres, qui sortent du tombeau, devenu le Ciel dans lequels ils entrent, pour recevoir de Jésus et ses Apôtres, qui célèbre le repas des noces de l’Agneau au Ciel, le pain de vie, pour aller le porter aux brebis qui sont encore sur la terre.

Nous catholiques dit par les traditionaliste : modernistes, nous sommes rassemblés, avec les successeurs des Apôtres, ni au pied de la croix, avec le Sanhédrin qui assiste à la crucifixion de celui qu’ils ont condamnés à mort, ni dans le temple avec les prêtres qui sacrifient l’agneau pascal pour le porter ensuite aux familles juives pour qu’elles célèbrent en famille la pâque juive en partageant l’agneau pascal.

Nous sommes toujours le jeudi saint, rassemblés auprès de Jésus, pour recevoir de Lui le don qu’il nous fait de la Vie, donnée par son Sacré Cœur transpercé sur la croix, et qu’il leur a donné la veille, pour qu’il puisse continuer à vivre en eux et par eux, sachant que le lendemain, il serait mort et descendu dans les enfers.

C’est Jésus, ressuscité en eux, mais toujours présent au milieu d’eux, en celui qu’il a installé à sa place, son Apôtre Pierre et ses successeurs, qui célèbre dans la chambre haute, le repas du Seigneur, rendu présent par le mémorial, dans l’attente de sa venue, anticipant le festin nuptial qu’il donnera dans son Royaume, déjà là, dans son Eglise, mais pas pleinement là, car ils ne sont pas encore entrée dans le Ciel, où Jésus célébre sont repas pascal, avec tous ceux qui l’ont rejoint. Ils célèbre le repas du jeudi saint, en union avec les saints, qui dans le ciel, célèbrent déjà le festin nuptial, dans l’attente du jour où Jésus reviendra sur les nuées dans la gloire, pour que nous les rejoignons et nous installions avec eux à leur table, la table dressé dans le Ciel, pour célébrer avec eux, les noces de l’agneau.
Ne nous laissez pas sucomber
@petero ,Vous nagé dans la choucroute ,C'EST PAS DIFFICILE A COMPRENDRE ,comme vous dite la ou vous ne voulez pas que l'on vous réponde .
Catholique et Français
Merci, ô Saint Michel, de m'avoir rappelé, de par Dieu et sa Très Sainte Mère, la manière de bien communier !
Catholique et Français
Première Communion de trois saints que le Saint-Père vient de donner en exemple à suivre en mai dernier ! (statues réalisées selon les indications de soeur Lucie) : donc, Fatima, Portugal, automne 1916 (il y a à peine 101 ans !). Sont présents, agenouillés, trois saints, dont l'un qui donne la Communion (Michel -"Qui ut Deus ?-, François et Jacinthe Marto) et une enfant qui sera certainement …More
Première Communion de trois saints que le Saint-Père vient de donner en exemple à suivre en mai dernier ! (statues réalisées selon les indications de soeur Lucie) : donc, Fatima, Portugal, automne 1916 (il y a à peine 101 ans !). Sont présents, agenouillés, trois saints, dont l'un qui donne la Communion (Michel -"Qui ut Deus ?-, François et Jacinthe Marto) et une enfant qui sera certainement canonisée un jour (Lucie Dos Santos) «...Je ne sais combien de fois nous avions répété cette prière lorsque nous vîmes briller au-dessus de nous une Lumière inconnue. Nous nous sommes relevés pour voir ce qui se passait et nous avons revu l’Ange qui tenait dans sa Main gauche un Calice sur lequel était suspendue une Hostie de laquelle tombaient quelques gouttes de Sang dans le Calice.
«Laissant le Calice et l’Hostie suspendus en l’air, Il se prosterna près de nous jusqu’à terre et répéta trois fois cette prière :«Très Sainte Trinité, Père, Fils et Saint-Esprit, je Vous adore profondément, et je Vous offre le très précieux Corps, Sang, Âme et Divinité de Jésus-Christ, présent dans tous les tabernacles de la terre, en réparation des outrages, sacrilèges et indifférences par lesquels Il est lui-même offensé. Par les mérites infinis de son Très Saint Cœur et du Cœur Immaculé de Marie, je vous demande la conversion des pauvres pécheurs.
«Puis, se relevant, Il prit de nouveau dans ses mains le Calice et l’Hostie. Il me donna la Sainte Hostie et partagea le Sang du calice entre François et Jacinthe en disant en même temps :
– Mangez et buvez le Corps et le Sang de Jésus-Christ, horriblement outragé par les hommes ingrats. Réparez leurs crimes et consolez votre Dieu.
«Il se prosterna de nouveau jusqu’à terre et répéta avec nous encore trois fois la même prière : “ Très Sainte Trinité… ”, etc., puis Il disparut.
«Poussés par la Force du surnaturel qui nous enveloppait, nous avons imité l’Ange en tout, c’est-à-dire que nous nous sommes prosternés comme lui et avons répété les prières qu’il disaitNous sommes restés dans la même attitude, répétant toujours les mêmes paroles. Ce fut François qui se rendit compte que la nuit approchait. Ce fut lui qui nous en avertit et pensa à reconduire notre troupeau à la maison.»
« Dans la troisième apparition, confie Lucie, la présence du surnaturel fut encore plus intense. Pendant plusieurs jours, même François n’osait plus parler. Il disait plus tard :
– J’aime beaucoup voir l’Ange, mais le pire c’est que, après, nous sommes incapables de faire quoi que ce soit. Je ne pouvais même plus marcher, je ne sais pas ce que j’avais.
« Après quelques jours, et lorsque nous eûmes retrouvé notre état normal, François me demanda :
– L’Ange t’a donné, à toi, la Sainte Communion, mais à moi et à Jacinthe, qu’est-ce qu’il a donné ?
«Et Jacinthe aussitôt, débordant d’une joie qu’elle ne pouvait contenir, lui répondit :
– Mais c’est aussi la Sainte Communion ! Tu n’as donc pas vu que c’était le Sang qui tombait de l’Hostie ?
« Alors François, comme s’éveillant d’un rêve, lui dit :
– Je sentais que Dieu était en moi, mais je ne savais pas comment cela s’était fait.
« Et se prosternant à terre, avec sa petite sœur, il demeura très longtemps à répéter la prière de l’Ange : “ Très Sainte Trinité… ” » 🙏 🙏 🙏
petero
Spina Christi 2 Bref, vous n'êtes qu'un rigolo, mais un rigolo dangereux pour les âmes contre lequel il est saint de prévenir les brebis crédules de votre poison.

Petero : Regardez cher Spina où il se trouve le poison.

C’est quand les serviteurs du Seigneur, que crois êtres les prêtres qui célèbrent la messe selon le rite extraordinaire, font tout le contraire de ce que leur maître leur a dit …More
Spina Christi 2 Bref, vous n'êtes qu'un rigolo, mais un rigolo dangereux pour les âmes contre lequel il est saint de prévenir les brebis crédules de votre poison.

Petero : Regardez cher Spina où il se trouve le poison.

C’est quand les serviteurs du Seigneur, que crois êtres les prêtres qui célèbrent la messe selon le rite extraordinaire, font tout le contraire de ce que leur maître leur a dit de faire :

Avant de partir, il a donné ce conseil à ses Apôtres, ceux qui allaient tenir sa place au milieu du peuple, jusqu'à son retour.

Vous m'appelez le Maître et le Seigneur : et vous dites bien, car je le suis. Si donc moi, le Seigneur et le Maître, je vous ai lavé les pieds, vous devez aussi vous laver les pieds les uns aux autres. Car je vous ai donné l'exemple, afin que, comme je vous ai fait, vous fassiez aussi vous-mêmes.

"Je vous ai donné l'exemple". Les évêques, les prêtres, les diacres, ils tiennent la place de Jésus, à qui ils se sont donnés pour servir son peuple, le représenter.

Il leur a demandé de ne pas suivre les maîtres, les rois de ce monde, dans la manière dont ils traitaient leurs sujets ; leur imposant de se mettre à genoux devant eux, à leur baiser l'anneau, à leur baiser les pieds.

L'exemple que Jésus a donné à ses Apôtres, ce n'est pas celui que vos prêtres exigent de leurs brebis, à savoir qu'ils s'agenouillent pour recevoir des mains du prêtre, le représentant de Jésus le Pain de Vie que Jésus était venu donner.

Le modèle que Jésus a donné, pour la distribution du pain, aux foules, c'est celui-là : "Jésus leur dit: " Combien de pains avez-vous? — Sept, lui dirent-ils, et quelques petits poissons. " Alors il commanda à la foule de s'asseoir par terre,

il prit les sept pains et les poissons, et, après avoir rendu grâces, il les rompit et les donna aux disciples, et les disciples aux foules. Tous mangèrent et furent rassasiés; et des morceaux qui restaient, on emporta sept corbeilles pleines. (Matthieu 15, 34-37)

«
Le soir venu, il se met à table avec les douze (ils étaient assis à table)

Pendant le repas, Il prit du pain et après avoir dit la bénédiction, il le rompit et le donna à ses disciples, en disant: " Prenez et mangez, ceci est mon corps. " Il prit ensuite une coupe et, après avoir rendu grâces, il la leur donna, en disant: " Buvez-en tous, car ceci est mon sang, (le sang) de l'alliance, répandu pour beaucoup en rémission des péchés. (Matthieu 26, 26)

Les prêtres de la fraternité Saint Pie X, ils imposent aux brebis qui viennent à eux recevoir le pain de Jésus, de se mettre à genoux devant eux, soit disant pour honorer Jésus qui se donne à eux dans son Pain de Vie, quand c'est Jésus qui s'est mis à genoux devant ses brebis, pour leur donner le pain, Jésus le Dieu tout puissant qui vit au Ciel et qui a mis les genoux sur la terre, pour prendre soin de ses Brebis, en leur donnant à manger son Pain qui guérit les blessures.

Vos pasteurs, ils sont au dessus du maître quand Jésus leur a demandé de l'imiter, lui qui n'a jamais exigé de ses brebis qu'elles se mettent à genoux devant Lui, demandant à ses serviteurs de faire la même chose, de s'abaisser pour élever ses brebis.

C'est vous et votre secte de Satan qui êtes le poison qui a fait mourir mon Eglise, durant toutes ces années pour leur avez imposé votre autorité, le faisant mettre à genoux devant vous, sous prétexte qu'ils se mettaient à genoux devant moi, alors que je leur avait de faire comme moi, de se mettre à genoux devant eux, pour panser leurs plaies.

Ce n'est pas le Concile Vatican II qui a fait fuir mes brebis de ma maison, mais vos pasteurs iniques qui vont bientôt devoir rendre des comptes et qui se feront entendre dire de ma part : "allez-vous en loin de moi, maudit, au feu éternel préparé pour votre père et ses anges", s'ils ne s'agenouillent pas devant mes brebis pour leur demander pardon de s'être pris pour leur maîtres, alors qu'ils n'étaient que me serviteurs.
Roy-XXIII
"Pierre dit le Romain" « le troisième c'est mon Saint Esprit qui pet et rot, sur les petits trous du cul que vous êtes, pour embaumer de son parfum du Ciel, la rose, la puanteur qui sort de votre bouche, et dont transpire mon écran. » 🤮
Spina Christi 2
Attention, perle !

"Pierre dit le Romain" : "Je ne suis prophète que lorsque j'annonce la Parole de Dieu, que je l'explique ; pas quand je parle de ceux qui crachent sur l'Eglise et sur le Pape, le Vicaire du Christ."

Si vous n'êtes pas "prophète" quand vous parlez de ceux qui dénoncent les fruits pourris de l'arbre conciliaire moderniste, c'est donc que vous parlez d'eux en mal et en mensonge,…More
Attention, perle !

"Pierre dit le Romain" : "Je ne suis prophète que lorsque j'annonce la Parole de Dieu, que je l'explique ; pas quand je parle de ceux qui crachent sur l'Eglise et sur le Pape, le Vicaire du Christ."

Si vous n'êtes pas "prophète" quand vous parlez de ceux qui dénoncent les fruits pourris de l'arbre conciliaire moderniste, c'est donc que vous parlez d'eux en mal et en mensonge, et c'est donc que de fait vous n'êtes finalement prophète en rien !

Un vrai prophète, lui, parle toujours en prophète des choses religieuses, y compris, -et peut-être même surtout, en ces temps de désorientation diabolique-, quand il ne tolère pas les méchants, quand il a en haine les oeuvres mauvaises, quand il éprouve ceux qui se disent apôtres et ne le sont pas (genre l'auto-déclaré "Pierre dit le Romain"
😀 ) et qu'il les trouve menteurs.

Bref, vous n'êtes qu'un rigolo, mais un rigolo dangereux pour les âmes contre lequel il est saint de prévenir les brebis crédules de votre poison.

Ceci étant dit, je ne me fais guère de soucis pour les internautes de GTV qui (à part une ou deux vipères anticléricales prêtes à vous cirer les pompes pour faire de votre idiotie une idiotie utile) ont tous bien remarqué que ça ne tournait pas bien rond dans votre crâne.

Bien à vous.


🤗
Spina Christi 2
"...le troisième c'est mon Saint Esprit qui pet et rot, sur les petits trous du cul que vous êtes, pour embaumer de son parfum du Ciel, la rose, la puanteur qui sort de votre bouche, et dont transpire mon écran." Paroles de petero alias selon lui-même "Pierre dit le Romain"
petero
Spina Christi 2 il y a 4 minutes
Paroles de "prophète" :

"...le troisième c'est mon Saint Esprit qui pet et rot, sur les petits trous du cul que vous êtes, pour embaumer de son parfum du Ciel, la rose, la puanteur qui sort de votre bouche, et dont transpire mon écran." petero alias selon lui-même "Pierre dit le Romain"


Petero :

NON, pas parole du prophète petero, parole de petero qui parle …
More
Spina Christi 2 il y a 4 minutes
Paroles de "prophète" :

"...le troisième c'est mon Saint Esprit qui pet et rot, sur les petits trous du cul que vous êtes, pour embaumer de son parfum du Ciel, la rose, la puanteur qui sort de votre bouche, et dont transpire mon écran." petero alias selon lui-même "Pierre dit le Romain"


Petero :

NON, pas parole du prophète petero, parole de petero qui parle de vous, de ce qu'il y a dans votre cœur et qui ne sent pas bon et qui est la connaissance de vous-même qui transpire de vos message.

Petero est prophète de Dieu quand il parle de ce qu'il y a dans le Sacré Cœur de Dieu et qui est la connaissance que Dieu donne de Lui-même.

la théologie, la vrai théologie mon cher Spina, c'est la théologie qui sort du Cœur des Saints, qui sort de Dieu, de son Sacré Cœur, de son Esprit Saint présent en eux ; cette théologie là elle nous parle de Dieu qui se fait connaître à eux. Cette théologie là elle sent la rose.

Mes paroles que vous citez, elle ne parle pas de la connaissance que Dieu me donne sur Lui-même, mais de la connaissance qu'il me donne sur vous, sur les ordures qui se trouvent dans votre cœur, et qui fait que ce que vous écrivez sur lui et qui sort de votre cœur, cela ne sent pas bon, parce que cela ne sent pas la Vérité, notamment quand vous parlez de la messe ou encore quand vous parlez des papes depuis le Concile Vatican II.

Là, ce n'est plus l'Esprit Saint qui parle, car l'Esprit Saint il ne parle que pour parler de notre Seigneur ; là c'est moi qui parle en utilisant les mots qui vont bien pour parler des petits trous du cul que vous êtes, quand vous critiquez l'Eglise, les papes depuis le Concile Vatican II.

Je ne suis prophète que lorsque j'annonce la Parole de Dieu, que je l'explique ; pas quand je parle de ceux qui crachent sur l'Eglise et sur le Pape, le Vicaire du Christ.
Spina Christi 2
Paroles de "prophète" :

"...le troisième c'est mon Saint Esprit qui pet et rot, sur les petits trous du cul que vous êtes, pour embaumer de son parfum du Ciel, la rose, la puanteur qui sort de votre bouche, et dont transpire mon écran." petero alias selon lui-même "Pierre dit le Romain"

👏 👏 👏 👏 👏 👏
petero
Spina Christi 2 il y a 1 minute
petero
"Je ne retrouve pas dans la théologie que vous m'expliquez, la bonne odeur du Ciel qui sortait de la théologie des saints"

La "bonne odeur qui sort de la théologie" de "Pierre dit le Romain" ( 😀 ) :
"...le troisième c'est mon Saint Esprit qui pet et rot, sur les petits trous du cul que vous êtes, pour embaumer de son parfum du Ciel, la rose, la puanteur …More
Spina Christi 2 il y a 1 minute
petero
"Je ne retrouve pas dans la théologie que vous m'expliquez, la bonne odeur du Ciel qui sortait de la théologie des saints"

La "bonne odeur qui sort de la théologie" de "Pierre dit le Romain" ( 😀 ) :
"...le troisième c'est mon Saint Esprit qui pet et rot, sur les petits trous du cul que vous êtes, pour embaumer de son parfum du Ciel, la rose, la puanteur qui sort de votre bouche, et dont transpire mon écran."

Petero : la théologie, la vrai théologie mon cher Spina, c'est la théologie qui sort du Cœur des Saints, qui sort de Dieu, de son Sacré Cœur, de son Esprit Saint présent en eux ; cette théologie là elle nous parle de Dieu qui se fait connaître à eux. Cette théologie là elle sent la rose.

Mes paroles que vous citez, elle ne parle pas de la connaissance que Dieu me donne sur Lui-même, mais de la connaissance qu'il me donne sur vous, sur les ordures qui se trouvent dans votre cœur, et qui fait que ce que vous écrivez sur lui et qui sort de votre cœur, cela ne sent pas bon, parce que cela ne sent pas la Vérité, notamment quand vous parlez de la messe ou encore quand vous parlez des papes depuis le Concile Vatican II.

Là, ce n'est plus l'Esprit Saint qui parle, car l'Esprit Saint il ne parle que pour parler de notre Seigneur ; là c'est moi qui parle en utilisant les mots qui vont bien pour parler des petits trous du cul que vous êtes, quand vous critiquez l'Eglise, les papes depuis le Concile Vatican II.

Je ne suis prophète que lorsque j'annonce la Parole de Dieu, que je l'explique ; pas quand je parle de ceux qui crachent sur l'Eglise et sur le Pape, le Vicaire du Christ.
Spina Christi 2
petero
"Je ne retrouve pas dans la théologie que vous m'expliquez, la bonne odeur du Ciel qui sortait de la théologie des saints"

La "bonne odeur qui sort de la théologie" de "Pierre dit le Romain" ( 😀 ) :
"...le troisième c'est mon Saint Esprit qui pet et rot, sur les petits trous du cul que vous êtes, pour embaumer de son parfum du Ciel, la rose, la puanteur qui sort de votre bouche, et …More
petero
"Je ne retrouve pas dans la théologie que vous m'expliquez, la bonne odeur du Ciel qui sortait de la théologie des saints"

La "bonne odeur qui sort de la théologie" de "Pierre dit le Romain" ( 😀 ) :
"...le troisième c'est mon Saint Esprit qui pet et rot, sur les petits trous du cul que vous êtes, pour embaumer de son parfum du Ciel, la rose, la puanteur qui sort de votre bouche, et dont transpire mon écran."
petero
Spina Christi 2 il y a 3 minutes
Parole de "prophète"...
"...le troisième c'est mon Saint Esprit qui pet et rot, sur les petits trous du cul que vous êtes, pour embaumer de son parfum du Ciel, la rose, la puanteur qui sort de votre bouche, et dont transpire mon écran." "Pierre le Romain"

Ce que j'ai voulu dire, mon cher Spina, c'est que tout ce que vous dites sur la messe, et qui sort de votre …More
Spina Christi 2 il y a 3 minutes
Parole de "prophète"...
"...le troisième c'est mon Saint Esprit qui pet et rot, sur les petits trous du cul que vous êtes, pour embaumer de son parfum du Ciel, la rose, la puanteur qui sort de votre bouche, et dont transpire mon écran." "Pierre le Romain"

Ce que j'ai voulu dire, mon cher Spina, c'est que tout ce que vous dites sur la messe, et qui sort de votre coeur, par votre bouche, ne sent pas cette bonne odeur qui sortait de la tente de la rencontre, quand Moïse rencontrait Dieu, et qui était du à la présence de Dieu dans cette tente. Vous savez cette bonne odeur de rose que l'on sent en s'approchant de certains saints.

Ce que j'appelle votre trou du cul, c'est votre bouche d'où sorte les pensées qui sont dans votre cœur et que vous mettez pas écrit sur ce forum. Je ne retrouve pas dans la théologie que vous m'expliquez, la bonne odeur du Ciel qui sortait de la théologie des saints, comme Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus, docteur de l'Eglise ; notamment quand vous me parlez de la messe célébrée sous la forme extraordinaire. Ce n'est pas la messe en elle-même, mais la compréhension que vous en avez et qui selon moi, ne sort pas du Sacré cœur de Dieu, l'Esprit Saint.
Spina Christi 2
Parole de "prophète"...
"...le troisième c'est mon Saint Esprit qui pet et rot, sur les petits trous du cul que vous êtes, pour embaumer de son parfum du Ciel, la rose, la puanteur qui sort de votre bouche, et dont transpire mon écran." "Pierre le Romain" (!)
👍 😀 👏 ☕
petero
apvs il y a 2 minutes
Votre vulgarité ne vous fait pas honneur. Qu'êtes-vous donc capable de supporter par amour du Christ, si vous n'arrivez même pas à supporter d'innocentes plaisanteries ? Pas grand chose à mon humble avis...

petero Et en plus vous jouez aux hypocrites !! Plaisanterie dites-vous ? Non, raillerie, moquerie, sarcasme dans le seul but de déprécier mes messages. Et surtout ne …More
apvs il y a 2 minutes
Votre vulgarité ne vous fait pas honneur. Qu'êtes-vous donc capable de supporter par amour du Christ, si vous n'arrivez même pas à supporter d'innocentes plaisanteries ? Pas grand chose à mon humble avis...

petero Et en plus vous jouez aux hypocrites !! Plaisanterie dites-vous ? Non, raillerie, moquerie, sarcasme dans le seul but de déprécier mes messages. Et surtout ne vous cachez pas derrière Philippe Néri. Assumez vos imbécilités. Et sachez que vous traitez de trou du cul, ce n'est en rien vulgaire. C'est une expression pour définir ceux qui comme vous, pètent plus haut que leur derrière, pour utiliser une expression qui vous choquera moins vos chastes oreilles, ceux qui sont présomptueux, qui me regarde de haut avec mépris. Voulez-vous que je ressorte les messages de vos petits camarades où leur mépris à mon égard transpire ?

Vous ne faites que récoltez ce que vous semez et qui vous revient dans la tronche. Au lieu de vous foutre de ma tronche à moi, vous feriez mieux de répondre aux arguments que je vous ai donné, dans les 62 raisons qui fait que de votre conscience mal éclairée, vous rejetez la messe conciliaire.
apvs
Pardon, petero, mais c'est vous qui nous tendez toutes ces perches :) Ce n'est pas nous qui vous avez considéré comme "papabile" , mais c'est vous... Votre vulgarité ne vous fait pas honneur. Qu'êtes-vous donc capable de supporter par amour du Christ, si vous n'arrivez même pas à supporter d'innocentes plaisanteries ? Pas grand chose à mon humble avis...
Et ce n'est pas saint Philippe Néri qui …More
Pardon, petero, mais c'est vous qui nous tendez toutes ces perches :) Ce n'est pas nous qui vous avez considéré comme "papabile" , mais c'est vous... Votre vulgarité ne vous fait pas honneur. Qu'êtes-vous donc capable de supporter par amour du Christ, si vous n'arrivez même pas à supporter d'innocentes plaisanteries ? Pas grand chose à mon humble avis...
Et ce n'est pas saint Philippe Néri qui me contredira, lui qui savait user de beaucoup d'humour, même pour discerner la vrai de la fausse sainteté.
petero
apvs il y a 41 minutes
Trois ? Êtes-vous sûr ? Attendez, je re-compte : un, plus un je retiens deux et je pause petero. Ce qui nous fais petero + mon premier + mon second = 1 + 1 + 1 = .... TROIS !

petero vous ne savez pas compter, car moi je n'en vois qu'un seul pape à Rome !! Abba Benoît XVI, qui se repose, ayant confié à son fiston abba François l'interim, qui est l'évêque de Rome, accueilli …More
apvs il y a 41 minutes
Trois ? Êtes-vous sûr ? Attendez, je re-compte : un, plus un je retiens deux et je pause petero. Ce qui nous fais petero + mon premier + mon second = 1 + 1 + 1 = .... TROIS !

petero vous ne savez pas compter, car moi je n'en vois qu'un seul pape à Rome !! Abba Benoît XVI, qui se repose, ayant confié à son fiston abba François l'interim, qui est l'évêque de Rome, accueilli qu'il est chez ma sœur Marthe. Quant à moi, je m'occupe de ma sainte famille, là où j'habite, très loin de Rome, dans la Nouvelle Jérusalem Céleste, sur la Nouvelle Terre Sainte, tout près de la Vallée des saints, le Paradis, chez ma mère et ma grand-mère, Marie-Anne, près à ouvrir tout grand les Vannes, à L'Orient.

Mon premier c'est le Père Benoît ; mon second c'est le Fils François ; et le troisième c'est mon Saint Esprit qui pet et rot, sur les petits trous du cul que vous êtes, pour embaumer de son parfum du Ciel, la rose, la puanteur qui sort de votre bouche, et dont transpire mon écran.
Spina Christi 2
petero "Pierre le Romain" (?) faux prophète ?!

Tu parles d'une nouvelle ...


🤗
Catholique et Français
"...Dans la 113° prophétie de saint Malachie, Petrus Romanus, Pierre le Romain est généralement présenté comme le dernier pape6, un faux prophète7 ou le pape de l'apocalypse8..." (source Wikipedia > : ICI) 😀 👍 Comme disait ce bon Saint Paul : "…19. N'éteignez pas l'Esprit ! 20. Ne méprisez pas les prophéties !21. Mais examinez toutes choses; retenez ce qui est bon !…" (1 Thessaloniciens V)
apvs
Trois ? Êtes-vous sûr ? Attendez, je re-compte : un, plus un je retiens deux et je pause petero. Ce qui nous fais petero + mon premier + mon second = 1 + 1 + 1 = .... TROIS !
Mais oui, tu hais raisone, caro @Spina Christi 2 ! TRE PAPI !!! 👍 😀 😁