01:47
Irapuato
263
Le retable de l'Agneau Mystique, chef d'oeuvre de Jan Van Eyck à Gand Les historiens de l’art sont dans une situation contradictoire à l’égard de Jan van Eyck. D’une part, grâce aux archives du duché …More
Le retable de l'Agneau Mystique, chef d'oeuvre de Jan Van Eyck à Gand
Les historiens de l’art sont dans une situation contradictoire à l’égard de Jan van Eyck. D’une part, grâce aux archives du duché de Bourgogne ils en savent plus sur la carrière de ce peintre que sur celle de nul autre de la même époque, mais dans le même temps, des informations aussi essentielles que sa date ou son lieu de naissance, sa formation, son activité avant de rentrer en 1425 au service du duc Philippe le Bon (1396-1467), restent inconnues. Une ancienne inscription sur l’encadrement aujourd’hui disparu du retable de l’Agneau mystique de la cathédrale Saint-Bavon à Gand, nous révélait que ce monument de l’histoire de l’art avait été commencé par Hubert van Eyck, le frère aîné de Jan, mais que c’est ce dernier qui avait pris la suite de la commande après la mort d’Hubert en 1426. L’œuvre peinte d’Hubert nous étant totalement inconnu par ailleurs, les historiens de l’art sont bien en mal d’indiquer avec précision lequel des deux frères est responsable de quoi dans cette réalisation. A cela vient s’ajouter que les 24 panneaux peints font étalage d’une telle érudition religieuse que leur contenu a dû faire l’objet d’une supervision attentive d'un ou plusieurs théologiens. L’achèvement de ce retable aura donc mobilisé les finances du patricien Joos Vijd, l’attention de quelques érudits, et les mains expertes de plusieurs peintres, sur une décennie voire plus, pour aboutir à ce monument incontournable de la culture occidentale. Je vous propose donc de venir revoir cette œuvre à la lumière des dernières et éblouissantes restaurations et de faire un point sur ce que nous en savons … ou pas.
storiamundi