Clicks3.3K

What Benedict Writes in the Ratzinger/Sarah Book

What Benedict Writes in the Ratzinger/Sarah Book On Wednesday, Tagespost.de published in German the essay of Benedict XVI on the priesthood, which is published in the Ratzinger/Sarah book. The text …More
What Benedict Writes in the Ratzinger/Sarah Book

On Wednesday, Tagespost.de published in German the essay of Benedict XVI on the priesthood, which is published in the Ratzinger/Sarah book. The text is, over large parts, superficial and stuck in explanations of terms, historical interpretations, covert language and ideas of the 70s. Thus, the first title reads: "The Formation of the New Testament Priesthood in Christological-Pneumatic Exegesis". The first sentence continues in the same style: "The movement that formed around Jesus of Nazareth was in the pre-Easter period - a lay movement.

Lay Jesus-Movement?

In a first resumé, Ratzinger calls the pre-Easter church a "lay Jesus movement.” This movement did not show an “anti-liturgical" or "anti-Jewish" attitude, as Protestants claim, simply because the priesthood was bound to the tribe of Levi and to the Temple. What Ratzinger overlooks: In Christ the high priest appeared, who fulfilled the Old Testament priesthood. Therefore, the pre-Easter Church was not at all a "lay movement".

Clear words would be a good start

Ratzinger confesses that in a lecture on the Church’s priesthood, shortly after the Council, he himself presented the priest of the New Testament as a word-thinker rather than as a ‘liturgy craftsman'. Now, Ratzinger believes, that the priest must consider the Word of God, but that this Word has become flesh. The priesthood is about a - highfalutin Ratzinger quote: "Engaging in the flesh of Jesus Christ, and this self-engaging is, at the same time, an exposure to the transformation of ourselves through the cross.

Celibacy is ontological

At least, Ratzinger's brief remarks on celibacy are clear. He points out that the link between sexual abstinence and worship already existed in the Old Testament. However, the temple priests only devoted themselves to the liturgy at certain times. Therefore, they could combine their ministry with marriage. In contrast, the priest of the Church regularly celebrates mass, even daily. Quote: "Their whole life is in contact with the divine mystery and thus, demands an exclusiveness for God, which excludes another bond, that encompasses the whole of life, such as marriage". The functional abstinence has become an ontological one.

Celibacy is apostolic

The objection that celibacy follows a negative assessment of sexuality has already been rejected by the Church Fathers, Benedict notes. He emphasizes that the Church always regarded marriage as a gift given by God in paradise. He also mentions that in the ancient Church, married men were only ordained priests if they committed themselves to sexual abstinence.
Pope Benedict xvi continues to fulfill his apostolic duty as supreme pontiff with a masterly essay on the sacraments of marriage and holy orders.
Thank God.
Sepp Benedikt and one more user like this.
AJPM
Ce que BENOÎT ÉCRIT dans le LIVRE de RATZINGER/SARAH
catholique.forumactif.com/t654-news-au-18-janvier-2020
Mercredi, Tagespost.de a publié en allemand l'essai de Benoît XVI sur le sacerdoce, qui est publié dans le livre Ratzinger/Sarah. Le texte est, en grande partie, superficiel et enlisé dans des explications de termes, des interprétations historiques, un langage caché et des idées des …More
Ce que BENOÎT ÉCRIT dans le LIVRE de RATZINGER/SARAH
catholique.forumactif.com/t654-news-au-18-janvier-2020
Mercredi, Tagespost.de a publié en allemand l'essai de Benoît XVI sur le sacerdoce, qui est publié dans le livre Ratzinger/Sarah. Le texte est, en grande partie, superficiel et enlisé dans des explications de termes, des interprétations historiques, un langage caché et des idées des années 70. Ainsi, le premier titre se lit : "La formation du sacerdoce du Nouveau Testament dans l'exégèse christologique-pneumatique". La première phrase se poursuit dans le même style : « Le mouvement qui s'est formé autour de Jésus de Nazareth était dans la période pré-pâques - un mouvement laïc. »

Mouvement laïc de Jésus ?

Dans un premier résumé, Ratzinger appelle l’Église d'avant Pâques un « mouvement laïc de Jésus laïc ». Ce mouvement n'a pas montré une attitude « anti-liturgique » ou « anti-juive », comme le prétendent les protestants, simplement parce que la prêtrise était liée à la tribu de Lévi et au Temple. Ce que Ratzinger ignore : Dans le Christ est apparu le souverain Prêtre, qui a accompli le sacerdoce de l'Ancien Testament. Par conséquent, l'Église d'avant Pâques n'était pas du tout un « mouvement laïc ».

Des paroles claires seraient un bon début

Ratzinger confesse que dans une conférence sur le sacerdoce de l'Église, peu après le Concile, il a lui-même présenté le prêtre du Nouveau Testament comme un penseur de mots plutôt que comme un « artisan de la liturgie ». Maintenant, Ratzinger croit que le prêtre doit considérer la Parole de Dieu, mais que cette Parole est devenue chair. Le sacerdoce est – citation de Ratzinger, qui parle de "highfalutin" – : « S'engager dans la chair de Jésus-Christ, et cet engagement personnel est, en même temps, une exposition à la transformation de nous-mêmes par la croix. »

Le célibat est ontologique

Au moins, les brèves remarques de Ratzinger sur le célibat sont claires. Il fait remarquer que le lien entre l'abstinence sexuelle et le culte existait déjà dans l'Ancien Testament. Cependant, les prêtres du Temple ne se consacraient à la liturgie qu'à certaines époques. Par conséquent, ils pouvaient combiner leur ministère avec le mariage. En revanche, le prêtre de l'Église célèbre régulièrement la messe, même quotidiennement. Citation : « Toute leur vie est en contact avec le mystère divin et, par conséquent, exige une exclusivité pour Dieu, ce qui exclut un autre lien, qui englobe toute la vie, comme le mariage. » L'abstinence fonctionnelle est devenue une abstinence ontologique.

Le célibat est apostolique

L'objection selon laquelle le célibat suit une évaluation négative de la sexualité a déjà été rejetée par les Pères de l'Église, note Benoît. Il souligne que l'Église a toujours considéré le mariage comme un don de Dieu dès le paradis terrestre. Il mentionne également que dans l'Église ancienne, les hommes mariés n'étaient ordonnés prêtres que s'ils s'engageaient à l'abstinence sexuelle.

[On retrouve ici le pur Ratzinger moderniste avec des choses à droite et des trucs à gauche, et ainsi, tout le monde il est content car chacun y trouve ce qu'il veut. C'est ainsi d'ailleurs qu'a fonctionné Vatican II.]
Who is Ratzinger? Oh the Pope....
Novella Nurney likes this.
.
.