04:33
shazam
41.3K

Parlez-nous de l'amour

À l'examen oral de l'École des Sciences Politiques de Paris, un candidat a dix minutes pour disserter sur l'Amour. Un court-métrage de Mathieu ZEITINDJIOGLOU (2000) Avec Christophe Wintrich, Denise…More
À l'examen oral de l'École des Sciences Politiques de Paris, un candidat a dix minutes pour disserter sur l'Amour.
Un court-métrage de Mathieu ZEITINDJIOGLOU (2000)
Avec Christophe Wintrich, Denise Aron-Schröpfer, Vernon Dobtcheff, Georges Benoit.
shazam
En effet... 🤗 Bonsoir ilamastella.
Nous aurons au moins appris que l' Amour se jette dans la manche de Tatarie !... 😀
ilamastella@yahoo.fr
le pauvre 😀 😀
Jésus Fils de Dieu
👍 👍 👍 🤗 😘
shazam
(Pour les étrangers qui ne maîtrisent pas le français oral, voici écrit ce que dit l’éloquent étudiant)

« Et là où l’Homme dans la souffrance perd la parole, un dieu m’a donné de dire ce que j’endure. » (Pétrarque)

« C’est ainsi que Pétrarque nous parle de l’amour, et qui fut réduit à trainer toute sa vie, comme une chaîne, comme un boulet au pied, un désir amoureux et insatisfait, et à …More
(Pour les étrangers qui ne maîtrisent pas le français oral, voici écrit ce que dit l’éloquent étudiant)

« Et là où l’Homme dans la souffrance perd la parole, un dieu m’a donné de dire ce que j’endure. » (Pétrarque)

« C’est ainsi que Pétrarque nous parle de l’amour, et qui fut réduit à trainer toute sa vie, comme une chaîne, comme un boulet au pied, un désir amoureux et insatisfait, et à exhaler ses soupirs dans les forêts solitaires.
L’amour est à l’ordinaire le thème principal de toute œuvre dramatique, tragique et poétique. Il est le but dernier de chaque aspiration humaine ; sacrifie la vie, la santé, la richesse, le rang et le bonheur. Il se joue des humains, qu’il chasse, qu’il aveugle, qu’il enflamme !

C’est un démon hostile qui s’efforce de tout mettre à l’envers, de tout renverser, de tout détruire !
Alors pourquoi tout ce bruit ? Toute cette agitation ? Autour d’une chose si nuisible ?

Parce que Amour reste le Dieu premier qui assure non seulement la continuité des espèces, mais également la cohésion interne du cosmos. Il est la pulsion fondamentale de l’être qui pousse toute existence à se réaliser ! Il tend à surmonter, à assimiler des forces différentes, à les intégrer dans une même unité.

L’amour est la recherche d’un centre unificateur mais qui permet à l’humain de réaliser la synthèse dynamique de ces virtualités.

Deux êtres, qui s’aiment, se donnent et s’abandonnent, se retrouvent l’un dans l’autre mais élevés à un degré d’être supérieur.»

---

14 février

Saint Valentin.