montfort.kingeshop.com shares this
40
MERCREDI : OFFRANDE des SOUFFRANCES que NOTRE-SEIGNEUR ENDURA chez PILATE & HÉRODE.
forumactif.com/…de-de-la-passion-pour-tous-les-jours-de-la-semaine
1. Je vous offre, ô Roi de gloire ! (pour N...) l’horrible affront que vous reçûtes en paraissant devant Pilate, où vous fûtes faussement accusé de sédition, de rébellion et d’attentat contre César.
2. Je vous offre l’humble soumission …More
MERCREDI : OFFRANDE des SOUFFRANCES que NOTRE-SEIGNEUR ENDURA chez PILATE & HÉRODE.
forumactif.com/…de-de-la-passion-pour-tous-les-jours-de-la-semaine
1. Je vous offre, ô Roi de gloire ! (pour N...) l’horrible affront que vous reçûtes en paraissant devant Pilate, où vous fûtes faussement accusé de sédition, de rébellion et d’attentat contre César.
2. Je vous offre l’humble soumission avec laquelle vous vous laissâtes conduire devant Hérode, auquel vous ne fîtes aucune réponse qui pût vous le rendre favorable, par le désir que vous aviez de consommer pour nous votre sacrifice.

3. Je vous offre le mépris que vous essuyâtes de la part de ce roi superbe et de toute sa cour, où vous fûtes traité d’insensé et, comme tel, revêtu d’une robe blanche et renvoyé devant Pilate.

4. Je vous offre, ô Majesté suprême, la confusion que vous souffrîtes à votre retour chez Pilate, au milieu d’une populace effrénée qui vous chargea d’injures et de coups.

5. Je vous offre l’humilité prodigieuse avec laquelle vous supportâtes l’horrible injustice de vous voir mis en parallèle, vous qui êtes le Saint des saints, avec un Barrabas qui vous fut préféré.

6. Je vous offre, ô très innocent Jésus, l’amour et le courage avec lesquels vous avez accepté l’arrêt sanglant de votre flagellation, et vous êtes allé au prétoire où vous deviez subir ce honteux supplice.

7. Je vous offre la honte, l’ignominie à laquelle vous vous êtes dévoué, lorsque, dépouillé de vos vêtements, vous fûtes lié et attaché à la colonne des douleurs.

8. Je vous offre, aimable Victime, la cruelle flagellation que vous avez supportée avec une patience héroïque, et qui fit sur votre chair adorable des impressions si profondes, qu’on la voyait se détacher par lambeaux, et n’offrir dans toute votre Personne sacrée qu’un spectacle capable d’émouvoir les cœurs les plus insensibles.

9. Je vous offre les plaies innombrables dont votre ardent amour, plus que la rage des bourreaux, couvrit votre Majesté sainte.

10. Je vous offre enfin les indicibles douleurs de Marie, la plus tendre des mères, dont le Cœur reçut les atteintes et le contre-coup des tourments dont vous étiez la victime.

« Mon aimable Jésus, pour vous témoigner ma reconnaissance et pour réparer mes infidélités, moi..., je vous donne mon cœur, je me consacre entièrement à vous et je me propose, avec votre secours, de ne plus vous offenser. »

« Cœur Sacré de Jésus,
Que votre règne arrive !
Cœur Sacré de Jésus,
Je crois en votre amour pour moi !
Cœur Sacré de Jésus,
J’ai confiance en vous ! »