Clicks257
Tree
2
Napoléon et Dieu - Terres de Mission n°214 - TVL. "Terres de mission" reçoit, à l'occasion du bicentenaire de la mort de Napoléon, l'écrivain Philippe Bornet, auteur d'un récent "Napoléon et Dieu". …More
Napoléon et Dieu - Terres de Mission n°214 - TVL.

"Terres de mission" reçoit, à l'occasion du bicentenaire de la mort de Napoléon, l'écrivain Philippe Bornet, auteur d'un récent "Napoléon et Dieu". C'est l'occasion d'évoquer le Concordat, la foi de Napoléon, ses liens avec la franc-maçonnerie, etc.
Puis, Guillaume de Thieulloy propose quelques pistes de lectures et de films.

Retrouvez-nous sur :
tvlibertes.com
facebook.com/login/?next=https://www.facebook.com/tvlibertes/
twitter.com/tvlofficiel?lang=fr
Catholique et Français
Crier "Vive l'Empereur (Napoléon) !", c'est, ni plus ni moins, crier "Vive ma mort !" Que l'on "commémore" Bonaparte, c'est parfaitement normal, légitime et source d'une saine réflexion sur l'Histoire de France. Mais le "célébrer", c'est criminel, infantile, c'est du romantisme de quatre sous, de la gloriole de carnaval et surtout d'un aveuglement stupéfiant... Au spectacle du naufrage de la …More
Crier "Vive l'Empereur (Napoléon) !", c'est, ni plus ni moins, crier "Vive ma mort !" Que l'on "commémore" Bonaparte, c'est parfaitement normal, légitime et source d'une saine réflexion sur l'Histoire de France. Mais le "célébrer", c'est criminel, infantile, c'est du romantisme de quatre sous, de la gloriole de carnaval et surtout d'un aveuglement stupéfiant... Au spectacle du naufrage de la France, le génie anglais Burke avait écrit, dès 1790, que la Révolution Française se terminerait par une dictature militaire; et il est parfaitement exact que c'est pour empêcher une restauration monarchique précoce et inévitable à partir de 1795 et pour préserver les "acquis" que le personnel révolutionnaire corrompu, les sectes maçonniques, la banque, les voleurs des biens du Clergé et tous les profiteurs et dépeceurs de la France catholique sont allés chercher ce général providentiel. Et Bonaparte s'est exécuté, gommant les excès et délires de la Révolution pour en garder précieusement la "substantifique moelle" : il a inscrit dans le marbre des lois, les rendant pérennes, les "principes" sataniques de 1789 ! Plus de deux siècles après, on n'en est toujours pas sorti et la France agonise maintenant pour de bon : c'est le crime majeur de Bonaparte qui efface tout ce qu'il a fait de bien et même d'excellent ! Et toutes sortes d'abominations s'en sont suivies : la "Liberté Religieuse" donnée aux fausses et dangereuses religions (protestantisme, judaïsme) avec les conséquences que l'on voit de nos jours, 25 ans de guerres certes glorieuses (sauf sur mer, la superbe marine de Louis XVI, égale de la Royal Navy, ayant été détruite par l'imbécilité démocratique) mais tellement meurtrières et terminées par l'effacement définitif du premier rang de la puissance française, les 2/3 des actuels USA bradés pour une somme dérisoire, l'Angleterre vorace totalement victorieuse de la deuxième Guerre de Cent Ans (celle de 1689-1815) et maitresse du XIX°s, la mise à mort de l'Autriche catholique et du premier reich facteur d'équilibre en 1806, le rôle majeur et décisif dans le réveil du nationalisme allemand, prussien et protestant qui devait mener aux catastrophes de 1870, 1914 et 1940, la persécution du pape etc... etc... Alors, "Napoléon" : non, merci ! Napoléon ? Un chancre qui a prospéré sur les ruines d'une Monarchie agonisante, indigne et prévaricatrice, comme une affection intercurrente sur le corps d'un cancéreux ! Il ne nous reste de ce personnage flamboyant que le rêve avorté du grandiose qui aurait pu être et qui n'a jamais été, par la faute de Louis XIV et de ses deux successeurs : un Napoléon de 1805, général génial, victorieux et glorieux sous le Règne et les ordres d'un jeune monarque de 20 ans, un magnifique Louis XVII marchant sous l'Égide triomphante d'un Sacré-Coeur enfin Maitre de la France et lui "donnant la victoire sur ses ennemis" (sic !) ! Napoléon Bonaparte, le chevalier Bayard d'un jeune François I°, le Condé ou le Turenne d'un nouveau Louis XIV...
AveMaria44
Napoléon Ier, le Grand Sanhédrin et l’intégration des juifs sous l’Empire.......