08:17
Clicks1.1K
religions
120
Islam: Elle l'a quittée; Un Merveilleux Rayon D'espérance. avec sous-titre français disponible pour malentendants et transcription Voici le témoignage donné par Jeanne, ex-musulmane devenue catholiq…More
Islam: Elle l'a quittée; Un Merveilleux Rayon D'espérance. avec sous-titre français disponible pour malentendants

et transcription

Voici le témoignage donné par Jeanne, ex-musulmane devenue catholique. Un merveilleux rayon d’espérance !

Voir d’autres témoignages d’ex-musulmans devenus chrétiens : islam-et-verite.com/temoignages-et-conversions/

(Animatrice):
Parlons des conversions de musulmans au Catholicisme: au Catholicisme: Jeanne, vous faites parti de ces nouveaux
convertis. Vous avez d'ailleurs le zèle des convertis, vous avez une foi qui est extrêmement contagieuse,
vous allez nous raconter comment ça s'est fait.

(Jeanne):
D'abord, ça a commencé par les distances que j'ai prise avec l'Islam, dès que j'ai été asser mature intellectuellement
pour réfléchir à peu près correctement. C'est-à-dire que vers mes 22, 23 ans, j'ai pris mes distances parce que
cette religion, tout comme le Judaïsme d'ailleurs, m'est apparue comme une espèce de 'code pénale hygiégniste', obsédée par la pureté du corps et de la chair mais pas du tout tournée ni vers l'esprit, ni vers la grâce.
Et donc, je ne comprenais plus la raison d'être de ses règles et je ne comprenais plus le sens qu'il y avait
à m'y soumettre. Donc, j'ai pris mes distances, je me suis éloignée, et puis ensuite je me suis plongé dans
l'histoire de France, c'est vrai. Je me suis prise de passion pour la philosophie et l'étude de la gnose entre-autres.
Et étudier l'histoire de France m'a permi en quelques sortes de briser l'écran républicain qui
nous cache la France Catholique.

- ** (Ce que fait fait pareillement l'islam, cet autre antichrist, partout où il s'impose: il efface l'histoire pour la remplacer par son mythe).

- (Jeanne):
Et donc, une fois le dernier républicain gratté, j'ai vu la France de saint Louis, j'ai vu la France de sainte Geneviève,
de sainte Clothide, de Clovis, de Jeanne-d'Arc, et là il est vrai que c'était fini avec l'Islam.

(Animatrice):
- C'est-à-dire que c'est la culture qui vous emmener au culte.

- (Jeanne):
Mais complètement, complètement... complètement... C'était fini avec l'Islam, mais je dois dire que non seulement
d'un point de vu spirituel mais aussi d'un point de vu culturel.

- (Animatrice):
Et du coup, il y a aussi une rencontre avec le Christ.

- (Jeanne):
Bien sûr. Donc, j'ai continué mais à ce moment là bien sûr, j'avais quitté l'Islam mais c'était la seule foi
que je connaissais. C'était le seul logiciel que je connaissais. C'est-à-dire Allah et son prophète, et donc
pour moi l'Incarnation, c'était très, très compliqué, et la sainte Trinité n'en parlons pas. Par conséquent,
je voyais le Christ comme la Vérité, comme quelqu'un qui disait absolument la Vérité et dont je ne jetais
absolument rien du message, mais encore comme un prophète. Mais je me rapprochais petit à petit de la personne
du Christ. Et un soir, j'étais chez moi à 4 heures du matin, et j'avais décidé de mettre
la Passion du Christ de Mel Gibson. Et alors, à ce moment là, j'avais tout oublié. On était plus en octobre 2017,
je n'étais plus dans mon lit, je regardais plus un film sur l'ordinateur, j'étais en terre sainte avec le bon Dieu.
Et au moment de Sa Passion, c'est simple, j'ai fait une chute de 150 étages dans ma poitrine, j'ai pleuré toutes
les larmes de mon corps, je ne respirais plus, et je me suis dit:

"Mais le Christ est Dieu, le Christ est Dieu, je suis chrétienne, je suis chrétienne."

Et c'était vertigineux... C'est vertigineux.. parce que quand on comprend qu'on est aimé par un Dieu qui est
infiniment aimable, qui nous aime tellement qu'Il s'est incarné et qui a donné Sa vie pour nous sauver de
nos propres turpitudes, c'est son monde qui se redessine... On comprend tout. C'est plus un père fouettard
qu'on connaît pas, qui nous donne les bonbons ou les fessés, c'est Dieu qui nous aime et qui nous sauve.
Donc, j'ai pleuré toutes les larmes de mon corps, mais j'ai pas fait toute suite les démarches.
J'ai attendu quelques mois parce que uns sentiment de culpabilité m'en empêchait. J'avais l'impression..

- (Animatrice):
Pourquoi un sentiment de culpabilité? Justement lié...

- (Jeanne):
Parce que ma grand-mère,

- (Animatrice):
Votre famille ?

- (Jeanne):
Bien sûr.

- (Animatrice):
Votre environnement?

- (Jeanne):
Bien sûr. Ma famille paternelle notamment et ma grand-mère qui est très, très, pieuse, très musulmane,
mais d'une sincérité, d'une sincérité pas possible. Et c'est elle d'ailleurs qui m'avait gardé dans l'Islam
finalement. C'est par fidélité à ma grand-mère. Et donc, c'est au bout de quelques mois que j'ai envoyé
un message à un moine, à qui j'ai fait confiance après avoir lu les travaux, après avoir lu ses travaux.
Je lui ai envoyé un mail, il est aujourd'hui mon parrain. Il m'a dirigé vers une femme qui est aujourd'hui
ma marraine, et il m'a emmené vers une Église qui est aujourd'hui ma paroisse. Voilà..

- (Animatrice):
Jeanne, c'est quand même long d'aller jusqu'au baptême, est-ce que ça vous a paru contrignant ou pas?
Parce que c'est facile par exemple de se convertir à l'Islam, ça prend 5 minutes.

- ** (Effectivement, se convertir à l'islam ne demande pas de comprendre, mais seulement de se soumettre à l'inconnaissable [Coran 6.50] ...)

- (Animatrice):
En revanche, devenir catholique, ça prend plusieurs mois.

- (Jeanne):
Oui. Alors, oui c'est vrai qu'en islam, c'est une seule phrase, et dans le Catholicisme,
il faut quand même faire son Cathéchisme. Moi, je dois dire que j'ai été pourri, gaté par le bon Dieu.
Je suis arrivé dans une paroisse merveilleuse, où j'ai rencontré des gens merveilleux, avec un Cathéchisme
de qualité, des bergers extraordinaires. Et donc, j'ai fait mon Cathéchisme en moins d'un an. Le curé a jugé que j'étais asser mûre sur la théologie, les dogmes, la foi etc. Et donc, j'ai été baptisé
à Pâques 2019, très entourée, avec des Messes sublimes tous les dimanches, une grande vie paroissiale,
une grande amitié paroissiale, c'était comme un petit village, voilà, avec des déjeuners le dimanche etc.
Donc, j'étais jamais seule le dimanche. Des déjeuners étaient toujours organisés avec des gens qui préparaient
chacun quelque chose et qui le ramenait. Donc, c'était très convivial et les gens ne sont pas seul.
Mais je suis tout à fait consciente, 1 que certains convertis doivent se cacher de leur famille,
ce qui n'est pas mon cas. Et en ça, je suis gâté. Et 2, que toutes les paroissent ne sont pas
aussi actives et vivantes.

- (Animatrice):
Jeanne, vous, vous avez quelque part, le zèle du converti.
Qu'est-ce que vous avez à dire aux Catholiques, est-ce qu'ils sont un peu trop tiède?
Est-ce qu'il faut les ramener à l'Église? Parce que c'est vous la musulmane convertie qui ramenez maintenant
des personnes dites 'catholiques' à la Messe le dimanche. C'est quand même asser fou..

- (Jeanne):
Alors, d'abord c'est pas moi, c'est le bon Dieu. Nous ne sommes que ses petites fourmies. Mais en effet,
en tant que convertie, pour moi, le cadeau suprême d'amitié que je peux faire à quelqu'un que j'apprécie,
c'est de l'emmener à la Messe. Boire 1 verre etc. C'est bien, mais quand on apprécie, quand on aime quelqu'un,
on souhaite son salut. Et donc sa conversion. Parce qu'il ne faut pas faire croire aux gens; il ne faut pas
méprendre les gens: La religion Catholique, ce n'est pas une religion de bisousnourses, du
"on ira tous au paradis" quoi qu'on fasse. Il y a un bien et un mal, il y un Paradis, un Enfer,
et les actes ont des conséquences. Et je pense; On parlait au tout début de cette émission, de la conversion
des français de souche à l'islam; l'islam est asser ferme là-dessus. Voilà. Et donc, il y a une discipline,
il y a des moeurs catholiques. Et quand on parle de ça à des jeunes, ils découvrent une certaine fermeté,
une discipline, mais on se discipline par amour de Dieu. C'est pas une discipline par une crainte servile,
c'est parce que on a peur d'offenser notre Père. On veut pas offenser notre Père, on ne veut pas
alourdir la Croix de notre Seigneur et on ne veut pas trahir l'Esprit. C'est pour ça qu'on se discipline
et il faut le dire. Et quand on parle de ça à des français qui sont baptisés mais qui sont complètement partis
sur d'autres cieux, ils reviennent à la Messe.

- (Animatrice):
Jeanne, le mot de la fin, vous avez dit très joliment pendant l'émission que le fait de devenir catholique
vous faisait encore plus aimer la France.

- (Jeanne):
Bien sûr. Et si on aime encore plus la France, on aime

- (Animatrice):
C'est-à-dire qu'il ne faut pas oublier finalement ses mémoires chrétiennes.

- (Jeanne):
Bien sûr.

- (Animatrice):
C'est ça que vous avez eu. Vous vous êtes pris en pleine figure.

- (Jeanne):
Exactement. Et j'ai vu le désert du peuple français, que j'essaie à ma toute petite mesure,
et avec les gens que je fréquente, de ramener à l'église. Et pour ça, je prie sainte Jeanne-d'Arc
ma sainte patronne, tous les dimanches pour que les français retournent à leur Dieu.

"JE SUIS venu chercher et sauver ce qui était perdu (Lc 19.10)."

islam-et-verite.com
natale07
@Arnaud Dumouch Vous ne savez pas que le Concile V2 était infesté par des ennemis du Christ ???????? !!!!!!!!!!
Que dit St Thomas d'Aquin : ( Grand docteur de l'Eglise)
Aussi bien, par une mesure pleine d'astuces, il interdit à ses disciples de lire les livres de l'Ancien et du Nouveau Testament qui pourraient le convaincre de fausseté. C'est donc chose évidente que ceux qui ajoutent foi à …More
@Arnaud Dumouch Vous ne savez pas que le Concile V2 était infesté par des ennemis du Christ ???????? !!!!!!!!!!
Que dit St Thomas d'Aquin : ( Grand docteur de l'Eglise)
Aussi bien, par une mesure pleine d'astuces, il interdit à ses disciples de lire les livres de l'Ancien et du Nouveau Testament qui pourraient le convaincre de fausseté. C'est donc chose évidente que ceux qui ajoutent foi à sa parole, croient à la légère."

ET la prière de St Léon XIII :

“Christ Roi, Très doux Jésus, Rédempteur du genre humain,
jetez un regard sur nous qui sommes humblement prosternés devant votre autel.
Nous sommes à vous, nous voulons être à vous, et afin de vous être plus fermement unis, voici que chacun d’entre nous se consacre spontanément à votre Sacré Cœur.
Beaucoup ne vous ont jamais connu, beaucoup ont méprisé vos commandements et vous ont renié. Miséricordieux Jésus, ayez pitié des uns et des autres et ramenez-les tous à votre Sacré Cœur.
Seigneur, soyez le roi, non seulement des fidèles qui ne se sont jamais éloignés de vous,
mais aussi des enfants prodigues qui vous ont abandonné ;
faites qu’ils rentrent bientôt dans la maison paternelle pour qu’ils ne périssent pas de misère et de faim.
Soyez le roi de ceux qui vivent dans l’erreur ou que la discorde a séparés de vous ;
ramenez-les au port de la vérité et à l’unité de la foi,
afin que bientôt il n’y ait plus qu’un seul troupeau et qu’un seul pasteur.
Soyez le roi de tous ceux qui sont encore égarés dans les ténèbres de l’idolâtrie ou de l’islamisme,
et ne refusez pas de les attirer tous à la lumière de votre royaume.
Regardez enfin avec miséricorde les enfants de ce peuple qui fut jadis votre préféré ;
que sur eux aussi descende, mais aujourd’hui en baptême de vie et de Rédemption,
le sang qu’autrefois ils appelaient sur leurs têtes.
Accordez, Seigneur, à votre Eglise une liberté sûre et sans entraves ; accordez à tous les peuples l’ordre et la paix. Faites que d’un pôle du monde à l’autre une seule voix retentisse : « Loué soit le divin Cœur qui nous a acquis le salut!
A lui, honneur et gloire dans tous les siècles des siècles! »

Ainsi soit-il.”


Et que dit le concile de 30, le catéchisme de Pie X ??????????

Je vous renouvelle mon conseil bien fraternellement cher Monsieur afin que vous ne perdiez pas votre âme !!! courrez vite voir un prêtre! un vrai! catholique et non oecuménique !
Elie M.
Il n'existe pas de "valeur d'attente" dans l'islam, A. Dumouch débloque là (et il n'a pas bien lu le texte conciliaire Nostra Aetate, ambigu certes, mais qui parlent à ce sujet de l'hindouisme et du bouddhisme - ce qui est d'ailleurs contestable, mais ce n'est pas le sujet).
L'Islam, ce n'est pas du tout comme le judaïsme (qui est multiple), c'est un post-christianisme virulent.
Pour ceux qui …More
Il n'existe pas de "valeur d'attente" dans l'islam, A. Dumouch débloque là (et il n'a pas bien lu le texte conciliaire Nostra Aetate, ambigu certes, mais qui parlent à ce sujet de l'hindouisme et du bouddhisme - ce qui est d'ailleurs contestable, mais ce n'est pas le sujet).
L'Islam, ce n'est pas du tout comme le judaïsme (qui est multiple), c'est un post-christianisme virulent.
Pour ceux qui ne comprennent pas, post-christianisme = ce qu'on nomme "hérésie" en théologie, et la recherche historique l'a définitivement montré : www.lemessieetsonprophete.com
serge courtois shares this
246
natale07
@Arnaud Dumouch L'Islam contient des semences antichrist ! et aucune préparation au salut, bien au contraire ! La parole nous le dit :

1Jn 2:22-
Qui est le menteur, sinon celui qui nie que Jésus soit le Christ ? Le voilà l'Antichrist ! Il nie le Père et le Fils.
1Jn 2:23-
Quiconque nie le Fils ne possède pas non plus le Père. Qui confesse le Fils possède aussi le Père.

nous sommes tous …More
@Arnaud Dumouch L'Islam contient des semences antichrist ! et aucune préparation au salut, bien au contraire ! La parole nous le dit :

1Jn 2:22-
Qui est le menteur, sinon celui qui nie que Jésus soit le Christ ? Le voilà l'Antichrist ! Il nie le Père et le Fils.
1Jn 2:23-
Quiconque nie le Fils ne possède pas non plus le Père. Qui confesse le Fils possède aussi le Père.

nous sommes tous orgueilleux, mais vous, vous en êtes pourri, mille pardons de vous dire les choses franchement ! vous devriez prier le chapelet plus souvent, invoquer plus intensément la Ste Vierge et l'Esprit Saint. Sauvez-vous avant qu'il soit trop tard mon cher, ayez pitié de votre âme et de celles que vous risquez d'entraîner dans l'erreur
Arnaud Dumouch
Natale, L'islam comme le judaïsme contiennent certes des éléments mauvais. Regardez ce que dit Dieu sur la Loi ancienne : "Ezéchiel 20, 25 Et j'allai jusqu'à leur donner des lois qui n'étaient pas bonnes et des coutumes dont ils ne pouvaient pas vivre, (je leur ai donné une loi mauvaise, une loi qui ne sauve pas).

Ezéchiel 20, 26 et je les souillai par leurs offrandes, en leur faisant sacrifier …More
Natale, L'islam comme le judaïsme contiennent certes des éléments mauvais. Regardez ce que dit Dieu sur la Loi ancienne : "Ezéchiel 20, 25 Et j'allai jusqu'à leur donner des lois qui n'étaient pas bonnes et des coutumes dont ils ne pouvaient pas vivre, (je leur ai donné une loi mauvaise, une loi qui ne sauve pas).

Ezéchiel 20, 26 et je les souillai par leurs offrandes, en leur faisant sacrifier tout premier-né, pour les frapper d'horreur, afin qu'ils sachent que je suis Yahvé."

Mais Vatican II (Nostra Aetate) vous demande de croire qu'on ne peut réduire l'islam et le judaïsme à cela. Il contiennent AUSSI des préparations au salut (sachant que le salut leur sera proposé un jour par le Christ GS 22, 5). Je vous met le texte:

,
Vatican II, et ses textes sur l'islam :
Citation:

16 Enfin, quant à ceux qui n'ont pas encore reçu l'Evangile, sous des formes diverses, eux aussi sont ordonnés au peuple de Dieu(18 ). et, en premier lieu, ce peuple qui reçut les alliances et les promesses, et dont le Christ est issu selon la chair (cf. Rom. 9, 4-5 ), peuple très aimé du point de vue de l'élection, à cause des pères, car Dieu ne regrette rien de ses dons ni de son appel (cf. Rom. 11, 28-29 ). Mais le dessein de salut enveloppe également ceux qui reconnaissent le Créateur, en tout premier lieu les musulmans qui professent avoir la foi d'Abraham, adorent avec nous le Dieu unique, miséricordieux, futur juge des hommes au dernier jour.

La religion musulmane
Citation:

3. L'Eglise regarde aussi avec estime les musulmans, qui adorent le Dieu Un, vivant et subsistant, miséricordieux et tout-puissant, créateur du ciel et de ta terre (5), qui a parlé aux hommes. Ils cherchent à se soumettre de toute leur âme aux décrets de Dieu, même s'ils sont cachés, comme s'est soumis à Dieu Abraham, auquel la foi islamique se réfère volontiers. Bien qu'ils ne reconnaissent pas Jésus comme Dieu, ils le vénèrent comme prophète; ils honorent sa mère virginale, Marie, et parfois même l'invoquent avec piété. De plus, ils attendent le jour du jugement où Dieu rétribuera tous les hommes ressuscités. Aussi ont-ils en estime la vie morale et rendent-ils un culte à Dieu, surtout par la prière, l'aumône et le jeûne.
Si, au cours des siècles, de nombreuses dissensions et inimitiés se sont manifestées entre les chrétiens et les musulmans, le Concile les exhorte tous à oublier le passé et à s'efforcer sincèrement à la compréhension mutuelle, ainsi qu'à protéger et à promouvoir ensemble, pour tous les hommes, la justice sociale, les valeurs morales, la paix et la liberté.
natale07
@Arnaud Dumouch pardon Monsieur, si vous voulez sauver votre âme je crois sincèrement que vous devriez aller voir un bon prêtre bien formé qui pourra vous expliquer la Ste Bible ! car vous êtes vraiment en perdition !
Arnaud Dumouch
Natale, Le Concile Vatican II est très net : L'islam ne sauve pas (seul le Christ sauve), mais l'islam contient des semences, des préparation au salut.

C'est exactement la même chose pour le judaïsme avant Jésus : Jamais le judaïsme ne sauvait mais il préparait la venue du Seigneur.

Vous vous demandez pourquoi Dieu permet que ceci continue : La cause en est notre orgueil. Si le monde entier …More
Natale, Le Concile Vatican II est très net : L'islam ne sauve pas (seul le Christ sauve), mais l'islam contient des semences, des préparation au salut.

C'est exactement la même chose pour le judaïsme avant Jésus : Jamais le judaïsme ne sauvait mais il préparait la venue du Seigneur.

Vous vous demandez pourquoi Dieu permet que ceci continue : La cause en est notre orgueil. Si le monde entier était chrétien, l'orgueil corromprait tout.
Catholique et Français
"...Si le monde entier était chrétien, l'orgueil corromprait tout." (sic !!!) 😲 Merci beaucoup, je ramène à la maison pour amuser mes enfants et j'encadre en bonne place... Petite précision par ailleurs, s'il est exact que "le judaïsme avant Jésus", c'est à dire l'Ancien Testament, a bien préparé "la Venue du Seigneur", il en va évidemment tout autrement de l'islam (VII° siècle après Jésus-…More
"...Si le monde entier était chrétien, l'orgueil corromprait tout." (sic !!!) 😲 Merci beaucoup, je ramène à la maison pour amuser mes enfants et j'encadre en bonne place... Petite précision par ailleurs, s'il est exact que "le judaïsme avant Jésus", c'est à dire l'Ancien Testament, a bien préparé "la Venue du Seigneur", il en va évidemment tout autrement de l'islam (VII° siècle après Jésus-Christ) comme du "judaïsme après Jésus" (talmudisme, noachisme, B'naï Brith etc...) dont le seul et unique objet n'est pas de "préparer au salut" qui est déjà proposé ou de préparer à "la Venue du Seigneur" qui est déjà venu mais de s'opposer de toute leur puissance diabolique au Triomphe de l'Église qui est "Jésus répandu et communiqué" (Bossuet) et de préparer activement le règne de l'antéchrist. Un enfant de cours élémentaire de catéchisme devrait savoir cela, mais de nos jours, faut plus s'étonner de rien...
Elie M.
L'Islam, ce n'est pas du tout comme le judaïsme (qui est multiple), c'est un post-christianisme virulent.
Pour ceux qui ne comprennent pas, post-christianisme = ce qu'on nomme "hérésie" en théologie, et la recherche historique l'a définitivement montré : www.lemessieetsonprophete.com
Spina Christi 2
Arnaud Dumouch
"Il (L'islam) le sera (Témoin de Dieu) de plus en plus. Car Abraham a deux promesses de descendance (l'une purement humaine, Ismaël, et l'autre venant de Dieu (Isaac)."
Vous êtes sûr d'être théologien ?
N'avez-vous pas lu saint Paul ?

"Ces événements ont un sens symbolique : les deux femmes sont les deux Alliances. La première Alliance, celle du mont Sinaï, qui met au monde …More
Arnaud Dumouch
"Il (L'islam) le sera (Témoin de Dieu) de plus en plus. Car Abraham a deux promesses de descendance (l'une purement humaine, Ismaël, et l'autre venant de Dieu (Isaac)."
Vous êtes sûr d'être théologien ?
N'avez-vous pas lu saint Paul ?

"Ces événements ont un sens symbolique : les deux femmes sont les deux Alliances. La première Alliance, celle du mont Sinaï, qui met au monde des enfants esclaves, c’est Agar, la servante.
Agar est le mont Sinaï en Arabie, elle correspond à la Jérusalem actuelle, elle qui est esclave ainsi que ses enfants, tandis que la Jérusalem d’en haut est libre, et c’est elle, notre mère. L’Écriture dit en effet : Réjouis-toi, femme stérile, toi qui n’enfantes pas ; éclate en cris de joie, toi qui ne connais pas les douleurs de l’enfantement, car les enfants de la femme délaissée sont plus nombreux que ceux de la femme qui a son mari.
Et vous, frères, vous êtes, comme Isaac, des enfants de la promesse.

Mais de même qu’autrefois le fils engendré selon la chair persécutait le fils engendré selon l’Esprit, de même en est-il aujourd’hui."

Aucune alliance, nulle part, entre Dieu et Ismaël en tant que supposée figure de l'islam !
Arnaud Dumouch
Apvs, à l'époque de saint Paul, les deux témoins étaient Israël et le Christ.

Maintenant, manifestement, Elie qui fut un prophète violent mais zélé pour l'honneur de Dieu est l'islam.

Enock qui aima Dieu est le christianisme.

Maintenant lisez Vatican II Nostra Aetate.
Arnaud Dumouch
L'islam est témoin de l'existence de Dieu et du zèle pour Dieu. Et je ne parle pas ici de l'islamisme.

Ecoutez la vie de saint Charles de Foucault. Il l'explique :

Vie de saint Charles de Foucault, apôtre silencieux des musulmans (1858-1916) (76 mn) (1er décembre)
https://youtu.be/wL3Oa8mzPeM

Thèmes abordés : La compréhension de l’islam ;
Après une vie de militaire dissolu, il se converti …More
L'islam est témoin de l'existence de Dieu et du zèle pour Dieu. Et je ne parle pas ici de l'islamisme.

Ecoutez la vie de saint Charles de Foucault. Il l'explique :

Vie de saint Charles de Foucault, apôtre silencieux des musulmans (1858-1916) (76 mn) (1er décembre)
https://youtu.be/wL3Oa8mzPeM

Thèmes abordés : La compréhension de l’islam ;
Après une vie de militaire dissolu, il se converti et pousse la radicalité de sa vie jusqu’à fonder une communauté dont il restera le seul membre au fond du désert Saharien.
Spina Christi 2
Non, l'islam est témoin du Démon. L'islam nie la Divinité du Christ, nie le Fils de Dieu, nie la Croix, donc la Résurrection, donc le Salut. L'islam fait de la Trinité une abomination, l'islam depuis 14 siècles persécute le christianisme. L'islam ment et tue. L'islam est anti-chrétien comme le coran est anti-Bible et Mahomet anti-Christ. Allah, le "dieu" révélé par un faux prophète adultère, …More
Non, l'islam est témoin du Démon. L'islam nie la Divinité du Christ, nie le Fils de Dieu, nie la Croix, donc la Résurrection, donc le Salut. L'islam fait de la Trinité une abomination, l'islam depuis 14 siècles persécute le christianisme. L'islam ment et tue. L'islam est anti-chrétien comme le coran est anti-Bible et Mahomet anti-Christ. Allah, le "dieu" révélé par un faux prophète adultère, menteur, violeur, meurtrier et pédophile, n'est pas Dieu mais une image, une idole -fut-elle invisible- au travers de laquelle le démon oeuvre à détruire l'Evangile de Vie.

Si vous ne comprenez pas cela, c'est que vous êtes vous-même contaminé de son esprit de perdition.
Catholique et Français
Paroles et écrits du bienheureux Charles de Foucauld (extraits) :
- "L'islam est une bien pauvre religion."
- "Croyez-vous, mon Père (Bienheureux Charles de Foucauld), que l'on puisse convertir les musulmans ? - Il y en a quelques exemples bien que, je l'avoue, ce sera long, très long !... Et pourtant, il faut bien le dire, tant qu'il y aura un musulman en Afrique du Nord, nous compterons un …More
Paroles et écrits du bienheureux Charles de Foucauld (extraits) :
- "L'islam est une bien pauvre religion."
- "Croyez-vous, mon Père (Bienheureux Charles de Foucauld), que l'on puisse convertir les musulmans ? - Il y en a quelques exemples bien que, je l'avoue, ce sera long, très long !... Et pourtant, il faut bien le dire, tant qu'il y aura un musulman en Afrique du Nord, nous compterons un ennemi !
(...) Au cours d'une étape dans l'Adrar, je (sous-officier Guy Dervil) posai au père une question qui me semblait logique et qui pourtant parut le froisser. Le ton de sa réponse me le laissa comprendre.
"Admettez, mon Père, que dans l'Islam comme dans d'autres religions, il y ait de braves gens parfaitement justes, bons et honnêtes, secourables aux pauvres, menant une vie exemplaire et vertueuse ?
- Certes, oui !
- Et ces êtres à leur mort n'iront pas au Paradis ?
- Non !
- Cela me semble parfaitement injuste. Dans le Sahara, il est de ces braves gens qui n'ont jamais vu un prêtre : n'êtes-vous pas seul dans ces régions ? Pourquoi leur en tiendrait-on rigueur ?
- Cela est ainsi, mon cher ami !
- Vous savez, mon Père, que mes hommes vous admirent et vous respectent profondément; or un vieux Chaambi me disait dernièrement : "Votre marabout est juste, charitable et bon, il vit dans la prière et dans la dignité ! C'est un saint homme. Or, malgré cela, au jour du Jugement, il ira en enfer, car il n'aura pas prononcé la Chahada ! C'est dommage !..."
- Je ne saurais m'accommoder de leur paradis matérialiste et grossier, pas plus qu'ils ne peuvent concevoir le notre et je m'étonne que vous, chrétien, ayez pu avoir une hésitation à ce sujet !" Et il se plongea dans un silence obstiné."
Source : Guy Dervil "Trois Grands Africains" 1945 pp. 18 & 100

- « Si ces malheureux musulmans ne connaissent aucun prêtre, ne voient, comme soi-disant chrétiens, que des exploiteurs injustes, tyranniques, donnant l'exemple du vice, comment se convertiront-ils ? Comment ne prendront-ils pas en haine notre sainte Religion ? Comment ne seront-ils pas de plus en plus nos ennemis ? »( Lettre au Duc de Fitz-James, 1912)

- Lettre de mai 1905, au sous-officier Guy Dervil qui lui demandait : « Vous pensez vraiment qu’on puisse convertir un musulman ? Les résultats obtenus sont bien faibles par rapport à l’effort tenté. » : « Cet effort est-il soutenu par le gouvernement ? Non, hélas, bien au contraire ! Alors que nous, les catholiques, sommes en butte à une opposition systématique des pouvoirs publics, ces derniers encouragent la religion musulmane. Ils commettent, de ce fait, une manière de suicide, car, je dois bien le dire, l’islam est notre ennemi : nous serons toujours les “roumis” méprisés. » (ibidem) source : Guy Dervil "Trois Grands Africains" 1945, page 56

- « Il ne s’agit pas d’aller leur prêcher : on recevrait les prédicateurs comme on recevrait dans des villages bretons des Turcs venus prêcher Mahomet, et plus mal, la barbarie aidant. […] Il faudrait que le pays fût couvert de religieux, de religieuses et de bons chrétiens restant dans le monde pour prendre le contact avec tous ces pauvres musulmans, pour les rapprocher doucement, pour les instruire, les civiliser, et enfin quand ils seront des hommes en faire des chrétiens : avec les musulmans on ne peut pas en faire d’abord des chrétiens et civiliser ensuite; la seule voie possible est l’autre, bien plus lente : instruire et civiliser d’abord, convertir ensuite… » (à madame de Bondy)

- Lettre à Laperrine, 6 décembre 1915 : « J’espère que nos affaires marcheront bien sur tous les fronts. Fronts dont le nombre augmente. Quelle barbarie que les massacres d’Arménie : ventes d’esclaves en gros, choix de femmes pour les harems ! Si, après cela, on laisse subsister la Turquie comme État, ce sera une honte pour les Alliés. C’en est déjà une pour les Américains et autres neutres, qui pourraient réprimer ces infamies et qui se croisent les bras. J’avais cru, en entrant dans la vie religieuse, que j’aurais surtout à conseiller la douceur et l’humilité; avec le temps, je vois que ce qui manque le plus souvent, c’est la dignité et la fierté ! Je désire ardemment deux choses : que la Turquie cesse d’être un État, qu’elle soit morcelée, divisée entre les États européens, et que l’Allemagne soit mise à merci, perde son unité, n’ait plus les Hohenzollern comme princes et soit mise hors d’état de nuire. Comme chose secondaire, je désire que nous n’ayons aucune parcelle de la Turquie, de la Terre sainte, ni autre chose. Nous avons assez de notre immense empire colonial : occupons-nous de le faire progresser, prospérer, de le bien administrer, et ne l’accroissons pas. » (in XIII. La Grande Guerre)

- Lettre à Marie de Bondy, 11 janvier 1916 : « Je n’avais jamais bien compris les Croisades. Je les comprends maintenant; Dieu sauvera encore une fois le monde par la fille aînée de son Église… La guerre présente me fait comprendre les Croisades. Celle des Albigeois surtout ! Maintenant je comprends. C’étaient la Civilisation chrétienne, l’indépendance des nations, les traditions d’Honneur et de Vertu, la Liberté de l’Église, souvent la vie et l’Honneur des personnes qui étaient en jeu, comme maintenant. J’ai pleine confiance que Dieu gardera la France et que, par celle qui reste malgré tout la Fille aînée de son Église, Il sauvera les principes de Justice et de Morale, la Liberté de l’Église et l’indépendance des peuples. J’espère aussi que de la paix sortiront une France meilleure, plus vertueuse et plus chrétienne, des peuples alliés plus fraternellement unis entr’eux (sic), et aussi plus de zèle pour le progrès moral, la bonne administration et le salut des âmes des indigènes de nos colonies. Que le bon Dieu protège la France et qu’Il fasse sortir un grand bien de tant de maux !»

- Lettre au Commandant Duclos : « Tamanrasset, le 1er septembre 1916. Je suis entièrement de votre avis sur tous les points. Sur la nécessité absolue d’une répression sévère des crimes commis, des désertions, des dissidences, des passages à l’ennemi; sur la nécessité de l’expulsion des indésirables, espions et semeurs de troubles; sur la nécessité d’interdire tout rapport à nos sujets soumis avec les ennemis, insoumis, dissidents, etc… Sur la nécessité de s’abstenir de négociations avec les indigènes ennemis, sauf le seul cas où ils viennent demander l’aman, en faisant pleinement soumission…
Ne pas réprimer sévèrement, c’est enhardir les criminels et encourager les autres à les suivre; c’est perdre l’estime de tous, soumis et insoumis, qui, dans cette conduite, ne voient que faiblesse, timidité, crainte; c’est décourager les fidèles qui voient que le même, ou presque le même, traitement attend les fidèles et les déserteurs, les soumis et les rebellesNe pas chasser les indésirables, c’est laisser des ferments de troubles, faibles dans le début, se développer et produire leur plein effet, qui peut être très grave et atteindre la pleine rébellionTraiter de puissance à puissance avec des chefs ennemis ou rebelles, c’est les grandir infiniment et se diminuer d’autant… »
Spina Christi 2
Non Mr Dumouch, l'islam n'est pas l'un des "deux Témoins" !
Arnaud Dumouch
Il le sera de plus en plus. Car Abraham a deux promesses de descendance (l'une purement humaine, Ismaël, et l'autre venant de Dieu (Isaac).

Genèse 17, 21 Mais mon alliance, je l'établirai avec Isaac (le fils de la femme libre conçu lors d’une apparition de la Trinité Gn 18, 2, image du Christianisme), que va t'enfanter Sara, l'an prochain à cette saison."
Ludovic Denim
Je me demandais où vous aviez lu ça @SpinaChristi2 pour le voir de mes yeux, mais je vois que M. Dumouch l'écrit ici-même... Tous les Catholiques savent que les « deux témoins » sont Henoch et Elie, et certainement pas l'islam qui fait partie de l'armée de l'antéchrist.

Je n'aurais pas cru lire une chose à ce point ridicule.
religions
Spina Christi 2
@Ludovic Denim
Où Mr Dumouch prétend que les "deux témoins" sont l'islam et le christianisme (à partir du quatrième quart) :
youtube.com/watch?v=2AntY4yN-lw


@Arnaud Dumouch
Attention de ne pas professer le Mal comme un Bien !

En quoi l'islam témoigne-t-il de Dieu ?
En reniant la divinité du Christ Jésus ?
En faisant du crucifié un Judas miraculeusement fait sosie de Jésus ?
En appelan…
More
@Ludovic Denim
Où Mr Dumouch prétend que les "deux témoins" sont l'islam et le christianisme (à partir du quatrième quart) :
youtube.com/watch?v=2AntY4yN-lw


@Arnaud Dumouch
Attention de ne pas professer le Mal comme un Bien !

En quoi l'islam témoigne-t-il de Dieu ?
En reniant la divinité du Christ Jésus ?
En faisant du crucifié un Judas miraculeusement fait sosie de Jésus ?
En appelant Allah à l'anéantissement des chrétiens ?
En faisant du Dogme Trinitaire un "péché pire que le meurtre" ?

Votre extrait de Genèse ne prouve en rien votre thèse insultante pour le Ciel et tous les martyrs persécutés au nom d'Allah.
Vous voulez vous référer au Livre de l'Apocalypse pour caser et qualifier l'islam ? En effet le chapitre XI en parle, mais pas là, ni comme, vous le prétendez.
apvs
Car Abraham a deux promesses de descendance (l'une purement humaine, Ismaël, et l'autre venant de Dieu (Isaac).
L'UNE PUREMENT HUMAINE, ISMAËL : ET PENDANT PLUS DE 1000 ANS, QUEL EST LE LIEN QUI RATTACHE ISRAËL À MAHOMET ? AUCUN...

LE LIEN ENTRE L'ISLAM ET ABRAHAM EST PUREMENT INVENTÉ, USURPÉ...

DIEU A PROMIS À ISMAËL QUE DE LUI SORTIRAIT "UN GRAND PEUPLE".... RIEN DE SPIRITU…
More
Car Abraham a deux promesses de descendance (l'une purement humaine, Ismaël, et l'autre venant de Dieu (Isaac).
L'UNE PUREMENT HUMAINE, ISMAËL : ET PENDANT PLUS DE 1000 ANS, QUEL EST LE LIEN QUI RATTACHE ISRAËL À MAHOMET ? AUCUN...

LE LIEN ENTRE L'ISLAM ET ABRAHAM EST PUREMENT INVENTÉ, USURPÉ...

DIEU A PROMIS À ISMAËL QUE DE LUI SORTIRAIT "UN GRAND PEUPLE".... RIEN DE SPIRITUEL.... LA CHINE AUSSI EST UN GRAND PEUPLE.... LES INUITS AUSSI..... MAIS AU MOINS, EUX, NE REVENDIQUENT PAS FAUSSEMENT UNE FILIATION AVEC ABRAHAM.
Arnaud Dumouch
Chers amis, en quoi l'Islam témoigne-t-iil de Dieu ?

Il vous suffit de lire le Concile Vatican II. Voici la réponse :

Vatican II, et ses textes sur l'islam :
Citation:

16 Enfin, quant à ceux qui n'ont pas encore reçu l'Evangile, sous des formes diverses, eux aussi sont ordonnés au peuple de Dieu(18 ). et, en premier lieu, ce peuple qui reçut les alliances et les promesses, et dont le Christ …More
Chers amis, en quoi l'Islam témoigne-t-iil de Dieu ?

Il vous suffit de lire le Concile Vatican II. Voici la réponse :

Vatican II, et ses textes sur l'islam :
Citation:

16 Enfin, quant à ceux qui n'ont pas encore reçu l'Evangile, sous des formes diverses, eux aussi sont ordonnés au peuple de Dieu(18 ). et, en premier lieu, ce peuple qui reçut les alliances et les promesses, et dont le Christ est issu selon la chair (cf. Rom. 9, 4-5 ), peuple très aimé du point de vue de l'élection, à cause des pères, car Dieu ne regrette rien de ses dons ni de son appel (cf. Rom. 11, 28-29 ). Mais le dessein de salut enveloppe également ceux qui reconnaissent le Créateur, en tout premier lieu les musulmans qui professent avoir la foi d'Abraham, adorent avec nous le Dieu unique, miséricordieux, futur juge des hommes au dernier jour.

La religion musulmane
Citation:

3. L'Eglise regarde aussi avec estime les musulmans, qui adorent le Dieu Un, vivant et subsistant, miséricordieux et tout-puissant, créateur du ciel et de ta terre (5), qui a parlé aux hommes. Ils cherchent à se soumettre de toute leur âme aux décrets de Dieu, même s'ils sont cachés, comme s'est soumis à Dieu Abraham, auquel la foi islamique se réfère volontiers. Bien qu'ils ne reconnaissent pas Jésus comme Dieu, ils le vénèrent comme prophète; ils honorent sa mère virginale, Marie, et parfois même l'invoquent avec piété. De plus, ils attendent le jour du jugement où Dieu rétribuera tous les hommes ressuscités. Aussi ont-ils en estime la vie morale et rendent-ils un culte à Dieu, surtout par la prière, l'aumône et le jeûne.
Si, au cours des siècles, de nombreuses dissensions et inimitiés se sont manifestées entre les chrétiens et les musulmans, le Concile les exhorte tous à oublier le passé et à s'efforcer sincèrement à la compréhension mutuelle, ainsi qu'à protéger et à promouvoir ensemble, pour tous les hommes, la justice sociale, les valeurs morales, la paix et la liberté.


MON AVIS :
Et l'Eglise n'est pas naïve en regardant AUSSI ce que contient l'islam de positif et de préparant le coeur des hommes au Messie.

Cela n'empêche pas le bon sens sur le danger actuel de l'islam, d'abord pour lui-même, puis pour le monde entier, par sa tentation conquérante et nihiliste

Face à l’islam, A mon avis, il faut deux attitudes :

D'abord, certains points des deux fois sont irréconciliables (la Trinité, Jésus et sa divinité, sa mort sur la croix, la charité théologale).
Mais d'autres points sont communs et l'islam constitue une préparation qui s'achèvera lorsque le Christ les invitera à passer du statut de serviteur à celui d'ami.

D'où cette phrase de Jean-Paul II aux jeunes musulmans à Casablanca en 1985.

Citation:

« Nous croyons au même Dieu, le Dieu unique, le Dieu vivant, le Dieu qui crée les mondes et porte ses créatures à leur perfection »,

Le Pape François a dit le lendemain de son intronisation, Vatican, mars 2013 :

Citation:
« Je salue et remercie cordialement vous tous, chers amis appartenant à d’autres traditions religieuses; tout d’abord les musulmans, qui adorent le Dieu unique, vivant et miséricordieux, et l’invoquent dans la prière…. »
Catholique et Français
Déclaration "Nostra Aetate" du Concile Vatican II au #3 consacré au mahométisme (Note : mots du texte original rayés et mots les remplaçant ou mots ajoutés par moi en rouge et gras = ce sont de pauvres corrections personnelles qu'en âme et conscience, pour l'Honneur de notre sainte Religion, devant Dieu, je crois devoir apporter à ce texte malsain, ambigu, fourchu, menteur -(y compris et …More
Déclaration "Nostra Aetate" du Concile Vatican II au #3 consacré au mahométisme (Note : mots du texte original rayés et mots les remplaçant ou mots ajoutés par moi en rouge et gras = ce sont de pauvres corrections personnelles qu'en âme et conscience, pour l'Honneur de notre sainte Religion, devant Dieu, je crois devoir apporter à ce texte malsain, ambigu, fourchu, menteur -(y compris et surtout par omission, exemple la monstrueuse omission du "djihad")- pour tenter de le rendre catholique...):
"La religion musulmane : L’Église regarde aussi avec estime amour et pitié les musulmans, qui adorent croient adorer le Dieu unique, vivant et subsistant, miséricordieux et tout-puissant, créateur du ciel et de la terre [5], qui a parlé aux hommes. Ils cherchent croient chercher à se soumettre de toute leur âme aux décrets de Dieu, même s’ils sont cachés, comme s’est soumis à Dieu Abraham, auquel la foi islamique se réfère volontiers à tort. Ils Bien qu’ils ne reconnaissent pas Jésus comme Dieu, et ils ne le vénèrent que comme simple prophète, ce qui est une très grave offense à Dieu, Père, Fils et Esprit Saint; ils honorent prétendent honorer sa Mère virginale, Marie, tout en Lui refusant catégoriquement la plupart de ses Titres de Gloire (Mater Dei, Immaculée Conception etc...), et de ce fait parfois même l’invoquent avec sans la piété indispensable qui Lui est dûe. De plus, ils attendent le jour du jugement, où Dieu rétribuera tous les hommes après les avoir ressuscités. Aussi ont-ils devraient-ils avoir en estime la vie morale que Jésus-Christ et Jésus-Christ seul, Fils de Dieu et Dieu Lui-même, peut donner et rendent devraient-ils rendre un culte à Dieu, surtout notamment par la conversion du coeur, la prière, l’aumône et le jeûne.
Même si, au cours des siècles, de nombreuses dissensions controverses et inimitiés se sont manifestées entre les chrétiens et les musulmans, le saint Concile les aurait dû exhorter tous les musulmans à oublier le leur passé de haine homicide exprimée par leur "djihad" assassin et à s’efforcer sincèrement à la conversion et à la compréhension mutuelle du Mystère de Dieu, Père, Fils et Saint-Esprit, ainsi qu’à protéger et à promouvoir ensemble(s) pour tous les hommes, la justice sociale, les valeurs morales, la vraie paix et la vraie liberté qui ne peuvent venir que du Dieu Unique, Père, Fils et Saint-Esprit..."
Pour plus de clarté et pour ceux qui sont un peu perdus, voici le scandaleux texte original de "Nostra Aetate", non corrigé, publié sur le site du Vatican : "3. La religion musulmane : L’Église regarde aussi avec estime les musulmans, qui adorent le Dieu unique, vivant et subsistant, miséricordieux et tout-puissant, créateur du ciel et de la terre [5], qui a parlé aux hommes. Ils cherchent à se soumettre de toute leur âme aux décrets de Dieu, même s’ils sont cachés, comme s’est soumis à Dieu Abraham, auquel la foi islamique se réfère volontiers. Bien qu’ils ne reconnaissent pas Jésus comme Dieu, ils le vénèrent comme prophète ; ils honorent sa Mère virginale, Marie, et parfois même l’invoquent avec piété. De plus, ils attendent le jour du jugement, où Dieu rétribuera tous les hommes après les avoir ressuscités. Aussi ont-ils en estime la vie morale et rendent-ils un culte à Dieu, surtout par la prière, l’aumône et le jeûne.
Même si, au cours des siècles, de nombreuses dissensions et inimitiés se sont manifestées entre les chrétiens et les musulmans, le saint Concile les exhorte tous à oublier le passé et à s’efforcer sincèrement à la compréhension mutuelle, ainsi qu’à protéger et à promouvoir ensemble, pour tous les hommes, la justice sociale, les valeurs morales, la paix et la liberté."
SArra SAn