AveMaria44
Il y a l'acte moral de ceux qui fabriquent, celui de ceux qui imposent. Il y a aussi pour ceux qui le reçoivent un acte peu prudent aux vues des effets secondaires constatés, et de la volonté irrationnelle de ceux qui veulent l'imposer. De plus il semblerait que cela ne soit pas un vaccin mais une "thérapie génique" jamais utilisée et que les cobayes soient ceux qui le reçoivent. L'avortement …More
Il y a l'acte moral de ceux qui fabriquent, celui de ceux qui imposent. Il y a aussi pour ceux qui le reçoivent un acte peu prudent aux vues des effets secondaires constatés, et de la volonté irrationnelle de ceux qui veulent l'imposer. De plus il semblerait que cela ne soit pas un vaccin mais une "thérapie génique" jamais utilisée et que les cobayes soient ceux qui le reçoivent. L'avortement spirituel fait encore plus de morts, depuis Vatican II, ce qui faisait dire à Mgr Lefebvre que c'était la troisième guerre mondiale.