Après des débuts dans un habitat sommaire, la communauté s’est installée dans le monastère provisoire, en bois, en attendant l’édification de l’abbaye. Un troupeau de vaches tarentaises est venue rejoindre les premiers colons dès avril 2007. Par leur bon lait transformé en tommes des Pyrénées, elles assurent la subsistance de la communauté. À cette activité d’élevage et de fabrication fromagère, …More
Après des débuts dans un habitat sommaire, la communauté s’est installée dans le monastère provisoire, en bois, en attendant l’édification de l’abbaye. Un troupeau de vaches tarentaises est venue rejoindre les premiers colons dès avril 2007. Par leur bon lait transformé en tommes des Pyrénées, elles assurent la subsistance de la communauté. À cette activité d’élevage et de fabrication fromagère, s’ajoutent peu à peu de petits artisanats : fabrication de confiture, de pain d’épices, rempaillage de chaises, reliure. Et pour la nourriture quotidienne, un potager, un verger, un rucher et même une petite vigne. Le but de cette laborieuse solitude, n’est pas d’abord le travail de la terre, mais le service du Seigneur et de Notre-Dame par l’office liturgique en latin et grégorien, à l’école de la Règle de saint Benoît, culminant dans la célébration de la sainte Messe selon la forme extraordinaire du rit romain.
Lisi Sterndorfer

Soutenez la construction d'une abbaye dans les Pyrénées ariégeoises - Le Salon Beige

Venue de l’abbaye de Fontgombault, une communauté de vingt moines bénédictins de la Congrégation de Solesmes s’est implantée en 2007 à Donezan, …