Clicks108
shazam
1
Le Béhourd, combat médiéval et sport Titre original : KNIGHT FEVER 2 : La grande Saga du Behourd (buhurt, combat médiéval) Annotation au documentaire : « Second chapitre de la grande saga documentair…More
Le Béhourd, combat médiéval et sport
Titre original : KNIGHT FEVER 2 : La grande Saga du Behourd (buhurt, combat médiéval)
Annotation au documentaire : « Second chapitre de la grande saga documentaire de GONG sur le Béhourd, alias le Combat Médiéval ou le Buhurt en pays cosaque. Si le Béhourd est né en Russie, ce sport en acier trempé connaît en France un engouement de 1er plan. La chevalerie est en plein revival. »25 aout 2018

Voix off du réalisateur en introduction : « Au moyen-âge, l’Église condamne les tournois plus vertement que la guerre. Au concile de Clermont 1130, les évêques interdisent cette foire détestable ou viennent les chevaliers pour exhiber leur force. Ils se rassemblent avec une audace téméraire, et la mort d’hommes et un péril pour les âmes. À ceux qui y trouvent la mort, on refusera le sépulture chrétienne.
Neuf siècles plus tard, la fièvre, n’est toujours pas retombée. »
youtube.com/watch?v=y9uDz6prAKs
shazam
Edouard Eme, Président de la Fédération de Béhourd (Béhourd veut dire Fracas)
« On ne prétend pas que l’on fait exactement comme on fait à l’époque, mais on prétend qu’on est héritier de cette pratique ancienne des tournois qui est née au XIIe siècle, qui a été modifié au cours du temps, et aujourd’hui on la modifie aussi pour qu’elle soit adaptée à notre époque.
Au XVe siècle, René d’Anjou ressu…More
Edouard Eme, Président de la Fédération de Béhourd (Béhourd veut dire Fracas)
« On ne prétend pas que l’on fait exactement comme on fait à l’époque, mais on prétend qu’on est héritier de cette pratique ancienne des tournois qui est née au XIIe siècle, qui a été modifié au cours du temps, et aujourd’hui on la modifie aussi pour qu’elle soit adaptée à notre époque.
Au XVe siècle, René d’Anjou ressuscite cette pratique qui était en train de disparaître. Il disait que les chevaliers au XVe siècle n’étaient plus aussi courageux qu’ils l’étaient au XIIe siècle, que l’esprit de chevalerie disparaissait, il a donc rétablit les tournois avec des règles adaptés à son époque.
Maintenant, on en est au XXIe siècle ou l’on dit « Le tournois a disparu, la chevalerie a disparue, en fait on fait la même démarche que René d’Anjou en son temps, l’on dit qu'il faut continuer, pour l’esprit de chevalerie, y gagner en courage et en valeur, prouver notre honneur. »

-

Fédération Française de Béhourd

combatmedieval.com
Le Béhourd est un sport en pleine expansion, avec ses 34 équipes réparties dans la France entière et son nombre de participants ne cesse de croître.

Election (16 février 2021) des capitaines de l’équipe de France 2021 :
Ronan Desgranges (Martel) capitaine Battle of the Nations 2021
Christopher Barre (la Rose et le Fer) capitaine IMCF 2021
Sources infos et photos : Fédération Français de Béhourd

Les origines du béhourd
Le béhourd comme on le connaît aujourd’hui trouve ses origines en Russie, à la fin des années 1990. Des passionnés d’histoire et de combat, lassés du trop grand « pacifisme » de la reconstitution, des arts martiaux historiques européens ou des jeux de rôle grandeur nature, ont décidé de se battre au plus près de la réalité historique. En partant du principe que les armures de l’époque étaient faites pour protéger des armes de l’époque, c’est entièrement équipés et armurés que se sont déroulés ces nouveaux types de combat.
Le béhourd est né de la recherche des passionnés de vivre une « vraie bataille dans la peau d’un chevalier ».

Il existe une différence de culture entre l’occident et les pays de l’est. Chez nous, c’est la sécurité qui prime avant tout, et nous voyons encore le moyen-âge à travers les mythes de l’époque victorienne, dépeignant cette époque comme sombre, sale et barbare. En Russie, en revanche, c’est la recherche du contact et des sensations fortes qui a primé, donnant naissance à cette discipline.

Le béhourd Français s’est développé au début des années 2010 avec la formation plusieurs équipes, et l’organisation des premiers tournois au Centre Historique d’Azincourt en 2011 et à Ablon sur Seine en 2012. Cependant c’est en 2013 que la France s’est implantée dans la communauté internationale, avec l’organisation de la 4ème édition de la Battle of the Nations à Aigues-Mortes. C’est cette même année que la discipline a été officiellement renommée « Béhourd » (terme d’ancien Français désignant le tournoi ), succédant à son premier nom « combat médiéval full-contact ».
-

Le Livre des Tournois du roi René D'Anjou, en 1446, le bon roi René d'Anjou organisa un tournoi
youtube.com/watch?v=munyLjWfW0w
« Composé vers 1460 par René d’Anjou et dédié à son frère Charles d’Anjou, comte du Maine, le Livre des tournois est un traité décrivant les diverses étapes d’un tournoi et les modalités à suivre pour sa préparation et son bon déroulement.
Son caractère technique et didactique est souligné par la représentation, sous forme de planches explicatives complémentaires du texte, des pièces d’armement décrites dans la première partie du traité.
Des illustrations de caractère plus narratif permettent de suivre pas à pas le déroulement très ritualisé de l’affrontement fictif mettant aux prises les partisans du duc de Bretagne avec ceux du duc de Bourbon.
Elles représentent tour à tour le défi adressé par le duc de Bretagne au duc de Bourbon, le choix des juges diseurs, leur proclamation par le roi d’armes, l’arrivée des deux partis dans la cité où se passe le tournoi, la présentation, dans un cloître, des heaumes des participants, et les différentes phases du combat qui s’achève sur une scène nocturne représentant la remise du prix au chevalier vainqueur du tournoi.
Le cycle original de ces remarquables images, exécutées sur papier, à l’aide d’une technique légère (dessin à l’encre rehaussé d’aquarelle), est conservé dans le manuscrit de Paris, BNF, Mss, fr. 2695.
En 1446, le bon roi René d'Anjou organisa un tournoi de plaisance en l'honneur de Jeanne de Laval. Les plus grands seigneurs du royaume prirent part à cette joute équestre. Les seigneurs du Rivau et de Brezé combattaient lors de ce fameux tournoi.
Ces tournois perpétuent une tradition vieille de plus de 500 ans : en charge des tournois pour les rois, les Beauvau, seigneurs du Château du Rivau, organisaient des joutes pour le plaisir du roi et de sa cour.»
-

Battle of the Nations 2017 - Ukraine vs Russia final of 21vs21 of world championship
youtube.com/watch?v=xYxQR5haqTs
Alors que la Crimée est annexée par la Russie en 2014, l’Ukraine et la Russie se retrouve en 2017 en finale de cette compétition mondiale annuelle.
Une rencontre de 6 mn, soit 3 manches de 2mn entièrement filmé ‘en situation de combat’ c’est-à-dire avec une mini caméra portative par l’un des participants ukrainien. La ‘participation, sonore’, de la foule, est impressionnante et pourrait faire croire à un tournage.
L’équipe d’Ukraine avait gagné lors de cette rencontre, mais les équipes russes restent à ce jour les plus fortes au monde..
-

Photos :
- La FFB
- L’équipe de France de Béhourd 2021
- Ronan Desgranges (Martel), est élu capitaine Battle of the Nations 2021
- Christopher Barre (la Rose et le Fer) est élu capitaine IMCF 2021