Clicks1.8K
fr.news
11

La première eucharistie "catholique" dans la cathédrale de Calvin sera un scandale

Le père Pascal Desthieux, vicaire épiscopal du canton de Genève, en Suisse, présidera une eucharistie le 29 février dans la cathédrale protestante Saint-Pierre de Genève.

La dernière messe y a été célébrée en 1536. Genève est connue sous le nom de "Ville de Calvin" ou "Rome protestante".

L'idée de présider une eucharistie dans la cathédrale protestante est venue de son conseil paroissial.

La communion sera distribuée à tous, catholiques ou protestants. Selon le président du conseil paroissial, cela n'a "rien d'exceptionnel" à Genève. C'est aussi un sacrilège.

Image: © reservart.de, CC BY-SA, #newsBofxybxyqs

Quand je regarde le plafond de la nef, on dirait qu'ils sont sous une grosse pieuvre prête à bouffer sa proie. Il y a 8 bras sur une pieuvre, et même chose ici au plafond. J'ai cherché Squid vampire dans une recherche d'images.
Ah, j'ai mal compté. 7 bras au plafond… Mais quand même, ça lui ressemble ! Encore une autre:
Sa n'a pas grande importance puisque la consécration qu'ils font aujourd'hui est bidon , ils distribuerai des cacaouettes ça serais KIFKIF . Et si vous saviez ce que les parpaillotes fils du petit K le vin mauvais en pense .?
Mais les protestants n'adhèrent déjà pas pas aux dogmes catholiques. Mais que vaut leur communion ? Ils vont consommer leur condamnation ! Aussi bien abolir le sacrement du pardon si la communion est donnée à tout le monde sans distinction. Même la préparation à la première communion va devenir inutile. De coutume, on passe par le sacrement du pardon pour être en état de grâce avant de communier.…More
Mais les protestants n'adhèrent déjà pas pas aux dogmes catholiques. Mais que vaut leur communion ? Ils vont consommer leur condamnation ! Aussi bien abolir le sacrement du pardon si la communion est donnée à tout le monde sans distinction. Même la préparation à la première communion va devenir inutile. De coutume, on passe par le sacrement du pardon pour être en état de grâce avant de communier. Mais les protestants sont déjà excommuniés ! Et ils vont communier ??? Les sacrements ne sont plus respectés, et la fausse Église prend racine !
Marie sophia and one more user like this.
Marie sophia likes this.
Aube de la Force likes this.
Calvin est remonté de l'enfer et c'est lui-même qui présidera le 29 février, invisiblement bien entendu, mais pendant les trois ans et demi, ce sera visiblement...
Marie sophia likes this.
Leurs églises conciliaires sont vides depuis 40 ans. Ils ne veulent pas comprendre. Maintenant le Vatican est endetté et les évêques de France n'ont plus un sou. A force ils comprendront que leur baratin et leurs scandales contre la foi durant 2000 ans bafouée, piétinée, ne nous intéressent pas !
Marie sophia likes this.
Sylvanus
@fr.news Je me permets de vous signaler que le propos du pape dans l'illustration "humoristique" qui suit est (sauf erreur de ma part), fausse : le pape n'a pas dit le 13 oct. 2016 : "J'aime beaucoup les luthériens, qui suivent la vraie foi du Christ", mais :

"Chers amis,
Je me réjouis de vous rencontrer à l’occasion de votre pèlerinage œcuménique, qui a commencé dans la région de Luther, en …More
@fr.news Je me permets de vous signaler que le propos du pape dans l'illustration "humoristique" qui suit est (sauf erreur de ma part), fausse : le pape n'a pas dit le 13 oct. 2016 : "J'aime beaucoup les luthériens, qui suivent la vraie foi du Christ", mais :

"Chers amis,
Je me réjouis de vous rencontrer à l’occasion de votre pèlerinage œcuménique, qui a commencé dans la région de Luther, en Allemagne, et qui s’est terminé ici, auprès du siège de l’Évêque de Rome. J’adresse un salut cordial aux évêques qui vous ont accompagnés et je les remercie pour avoir soutenu cette belle initiative.
Nous rendons grâce à Dieu parce qu’aujourd’hui, luthériens et catholiques, nous marchons sur la voie qui va du conflit à la communion. Nous avons déjà parcouru ensemble un grand bout de chemin. Le long du chemin, nous éprouvons des sentiments opposés : de la douleur pour la division qui existe encore entre nous, mais aussi de la joie pour la fraternité déjà retrouvée. Votre présence aussi nombreuse et enthousiaste est un signe évident de cette fraternité et elle nous remplit de l’espérance que la compréhension réciproque puisse continuer à grandir.
L’apôtre Paul nous dit que, en vertu de notre baptême, nous formons tous l’unique corps du Christ. En effet, les divers membres ne forment qu’un seul corps. C’est pourquoi nous appartenons les uns aux autres et quand l’un souffre, tous souffrent, quand l’un se réjouit, tous se réjouissent (cf. 1 Co 12, 12-26). Nous pouvons poursuivre avec confiance notre chemin œcuménique, car nous savons que, au-delà de tant de questions ouvertes qui nous séparent encore, nous sommes déjà unis. Ce qui nous unit est beaucoup plus que ce qui nous sépare!
A la fin de ce mois, si Dieu le veut, je me rendrai à Lund, en Suède, et avec la Fédération luthérienne mondiale, nous ferons mémoire, après cinq siècles, du début de la réforme de Luther et nous rendrons grâce au Seigneur pour les cinquante ans de dialogue officiel entre les luthériens et les catholiques. Une partie essentielle de cette commémoration sera de tourner nos regards vers l’avenir, en vue d’un témoignage chrétien commun au monde d’aujourd’hui, qui a si soif de Dieu et de sa miséricorde. Le témoignage que le monde attend de nous est surtout de rendre visible la miséricorde dont Dieu fait preuve à notre égard, à travers le service aux plus pauvres, aux malades, à celui qui a dû abandonner sa propre terre pour chercher un avenir meilleur pour lui et les siens. En nous mettant au service des plus indigents, nous faisons l’expérience d’être déjà unis: c’est la miséricorde de Dieu qui nous unit.
Chers jeunes, je vous encourage à être des témoins de miséricorde. Alors que les théologiens poursuivent le dialogue dans le domaine doctrinal, vous continuez à chercher avec insistance des occasions pour vous rencontrer, mieux vous connaître, prier ensemble et offrir votre aide les uns aux autres et à tous ceux qui sont dans le besoin. Ainsi, libres de tout préjugé et en n’ayant confiance que dans l’Évangile de Jésus Christ, qui annonce la paix et la réconciliation, vous serez les véritables protagonistes d’une nouvelle étape de ce chemin qui, avec l’aide de Dieu, conduira à la pleine communion. Je vous assure de ma prière et vous, s’il vous plaît, priez pour moi, qui en ai tellement besoin. Merci!"
(Source : www.vatican.va/…/papa-francesco_…)
P. S. : Merci, si ce que j'écris est inexact, d'en faire part, afin que cela puisse être corrigé.
Bocage
Oeucumenique
Gérard de Majella likes this.
Marie sophia likes this.
Bocage
Et voila François ouvre le bal de la nouvelle religion mondiale
Présider une eucharistie c'est protestant......
Grosminet
Absolument, merci d'avoir relevé cette expression issue de la « messe » réformée (entendre ici protestantisée). Le prêtre ne préside pas une eucharistie, il officie, in persona Christi, le divin Sacrifice de la Messe.
Marie sophia and one more user like this.
Marie sophia likes this.
Aube de la Force likes this.
Marie sophia likes this.