Clicks1.3K
fr.news
5

Joyeux anniversaire : Benoît XVI n'a pas "permis" la messe romaine et François ne peut pas non plus l'"interdire".

Dans Traditionis Custodes, François a émis un ordre alors que l'autorité papale s'effiloche et que l'Eglise est à un stade ingouvernable, remarque l'auteur allemand Martin Mosebach - qui a 70 ans aujourd'hui - sur FirstThings.com (30 juillet).

François abandonne les principes tant annoncés comme "l'écoute", "la tendresse", "la miséricorde", mais Mosebach suggère que la "véhémence" de Traditionis Custodes suggère "que cette directive est arrivée trop tard".

Les catholiques résistants "ne permettront pas que leur avenir soit assombri par des idéologies obsolètes", estime Mosebach, qui ajoute qu'il n'était ni bon ni sage de mettre l'autorité papale à cette épreuve.

Il rappelle que Summorum Pontificum ne "permet" pas la messe romaine et n'accorde pas de privilège mais déclare "que la célébration de l'ancienne messe n'a pas besoin de permission" puisque "elle n'a jamais été interdite parce qu'elle n'a jamais pu être interdite".

Mosebach appelle cela "une limite fixe, insurmontable à l'autorité d'un pape", expliquant que l'ancienne messe "est par principe au-delà du pouvoir d'interdiction du pape."

Sa conclusion : Après le 16 juillet 2021 "chaque prêtre a le droit moral de célébrer l'ancien rite" qui n'a jamais été interdit et ne peut pas être interdit.

Image: Martin Mosebach © wikicommons, CC BY-SA, #newsPyyulvowqo

magofio
le latin est la langue de l'eglise..il faut tous ecrire au pape qu'il fait erreur..
Ludovic Denim
En effet, la messe n'a jamais été interdite. Benoit XVI a quand même réussi à la remettre au centre du jeu vu qu'elle avait été bien écartée pendant pas mal de temps.

C'est sur leur seule autorité - comme pour le vaccin d'ailleurs aujourd'hui - qu'ils l'ont imposé et non sur les textes de loi. Les gens ont tout simplement arrêté d'aller à la messe. Est-ce que les gens vont accepter le vaccin ou …More
En effet, la messe n'a jamais été interdite. Benoit XVI a quand même réussi à la remettre au centre du jeu vu qu'elle avait été bien écartée pendant pas mal de temps.

C'est sur leur seule autorité - comme pour le vaccin d'ailleurs aujourd'hui - qu'ils l'ont imposé et non sur les textes de loi. Les gens ont tout simplement arrêté d'aller à la messe. Est-ce que les gens vont accepter le vaccin ou tout simplement arrêter d'aller faire les courses cette fois...
Etienne bis
Fort bien observé, Ludo. 😉

- Après la mise en place de la messe selon Bugnini, recommandée par Montini, personne n'a osé toucher au culte antérieur ; mais, par pressions "immorales", on nous a empêché d'assister à la messe comme avant. 😲
Après quoi, toujours par pressions "immorales" on nous a retourné les autels. 😲

- C'est exactement comme ça que travaillent votre président et son gouverneme…More
Fort bien observé, Ludo. 😉

- Après la mise en place de la messe selon Bugnini, recommandée par Montini, personne n'a osé toucher au culte antérieur ; mais, par pressions "immorales", on nous a empêché d'assister à la messe comme avant. 😲
Après quoi, toujours par pressions "immorales" on nous a retourné les autels. 😲

- C'est exactement comme ça que travaillent votre président et son gouvernement : s'ils obligeaient, explicitement, ils seraient explicitement responsables, attaquables par les victimes d'effets secondaires négatifs. 😲

Entre nous, je suis heureux d'être vieux (77ans) : ce monde de faux-culs me pompe l'air. 😊
Ludovic Denim
Comme je vous comprends. On peut vraiment être ravi de mourir à votre âge plutôt que de voir encore tout ce qui se prépare, surtout quand on a eu à résister à tous ces changements.
Etienne bis
Bien vu, mais, bon...
Question de passer l'arme à gauche ? On n'est pas pressé.
Par contre...
On sera très prochainement exclu du lectorat du journal Tintin.
(Ouais... Il est beaucoup plus moche qu'avant. Peut-être même qu'il a disparu.)