Clicks544
fr.news
2

Cardinal Brandmüller : L'Eglise allemande non seulement schismatique mais aussi hérétique

Au sein de l'Église "catholique" allemande, il n'y a pas seulement un schisme mais aussi une hérésie, c'est-à-dire une dissidence sur le plan doctrinal, a déclaré le cardinal Walter Brandmüller à IlMessaggero.it (4 avril),

Il a remarqué que le clergé allemand réclame depuis longtemps des femmes prêtres, la communion pour les adultères, l'acceptation de l'homosexualité et la bénédiction des liaisons homosexuelles.

"C'est un glissement sur les positions protestantes, peut-être veulent-ils une Église unie aux protestants", a déclaré Brandmüller, un converti du protestantisme.

Il sait que très peu de personnes rejoindront le schisme allemand car la plupart des "catholiques" allemands sont profondément indifférents, sécularisés et sur le point d'abandonner toute religion.

La condamnation générale de Brandmüller à l'encontre des "protestants" est quelque peu injuste, car s'il existe des congrégations LGBT/BLM absolument dégénérées, d'autres groupes protestants s'en sortent beaucoup mieux que la décadente Église du Novus Ordo.

#newsTegowugwak

Xavier Edmond Schaffers
Pas seulement l'Eglise d'Allemagne. Quand on regarde bien, on observe des phénomènes analogues en Suisse alémanique (diocèse de Coire-Zurich), en Autriche, en Belgique (l'évêque d'Anvers, l'université catholique de Louvain,...).
blanche52
Il sait de quoi il parle, étant un converti du protestantisme. Comme disait l'abbé Houghton : "je ne vais pas ravaler mon vomi !" ...