Clicks404

Blasphème à la cathédrale de Vienne. Les porcs symbolisent les démons impurs. Qui les possède ?

Un groupe de satanistes, sous le couvert de la protection des animaux, s'est moqué du chemin de croix à la cathédrale de Vienne, à Pâques. La croix était portée par une personne à tête de porc. Quelle serait la réaction de la communauté musulmane si Muhammad était ainsi dégradé à l'extérieur d'une mosquée ? Les participants n’y survivraient probablement pas.

Le blasphème brutal de la cathédrale de Vienne lors de la fête chrétienne la plus importante devrait provoquer une vague de protestations dans toute l'Autriche catholique ! Le cardinal Schönborn, avec le Vatican, devrait exiger une juste punition pour avoir insulté un sentiment religieux ! Ils devraient alors aussi organiser des dévotions pénitentielles et des processions pour expier un tel blasphème sans précédent ! Pourquoi pas ? La scène qui s’est déroulée à la cathédrale de Vienne était en fait une image des prélats qui représentent le Christ devant le peuple mais qui sont en fait des apostats amoraux dotés de l'esprit d'un cochon impur ! Jésus chassa les esprits impurs. Le réseau homosexuel du Vatican, en revanche, infecte massivement l'Église et la société avec ces démons. C’est pourquoi le nom de Dieu est en disgrâce, et les catholiques sont dans l’aveuglement spirituel ! Les satanistes cachés au sein de l’Église abolissent les lois de Dieu, et établissent de nouveaux commandements immoraux pour entraîner les âmes en enfer.

Il est à noter que le Vatican est occupé par une secte bergoglienne amorale. Le cardinal Schönborn, le cardinal Gregory, le cardinal Marx et la plupart des épiscopats allemands y jouent un rôle majeur, avec Bergoglio.

En 2018, l’archevêque C. M. Viganò a appelé publiquement Bergoglio à démissionner et à donner ainsi l'exemple à l'ensemble du réseau homosexuel. En 2019, Bergoglio a intronisé le démon impur de Pachamama, et en 2020, il a même promu publiquement la légalisation des unions de sodomites. La légalisation de la sodomie a élevé le cochon, symbole de l'impureté, à un nouveau culte de Dieu avec le veau d'or. C'est le comble du blasphème et de l'apostasie !

Des démons impurs, qui se sont installés dans la cathédrale de Vienne pendant les événements de sodomite de Schönborn, sont à présent dehors, et se sont déchaînés devant la cathédrale. La seule chose qui manquait était une note « Schönborn » épinglée sur le dos de l'acteur affublé d’une tête de cochon. La tête du cochon exprime pleinement le démon impur qui souille moralement l’Église à travers lui.

Ce n'est pas un hasard si, quelques jours avant cette scène blasphématoire, Schönborn et 350 prêtres se sont publiquement opposés aux enseignements orthodoxes de l'Église. Schönborn a déclaré effrontément qu'il continuerait à bénir les sodomites. Il a clairement indiqué qu'il n'adhérerait pas aux enseignements et aux principes basés sur l'Évangile du Christ, mais qu'il ferait exactement le contraire. Il s'est ainsi rebellé contre le Christ et son Évangile. Pour cette promotion publique d’un faux évangile, il a apporté l’anathème de Dieu sur lui-même. La Bible avertit : « Si quelqu'un prêche un autre évangile, même si c'est un ange du ciel, qu'il soit maudit - anathème. » (Ga 1: 8) Par sa déclaration, Schönborn s'est publiquement expulsé de l'Église catholique. Les croyants ne doivent plus obéir à cet hérétique et à ce Judas, même s'il continue à occuper la plus haute fonction.

En Allemagne, à la même époque, 2 000 prêtres (cf. Marc 5, démons impurs sur 2 000 porcs dans la région des Gadaréniens) ont signé une lettre, s'engageant à continuer à « bénir » les unions de sodomites. Il est clair que tout prêtre qui a signé cette lettre, a une tête de porc et a prononcé une excommunication contre lui-même - l’expulsion de l’Église. S'il persiste dans cette impénitence et cette rébellion contre Dieu même à l'heure de la mort, il sera éternellement condamné à l'enfer. Si l'un des prêtres reste en unité consciente avec Schönborn, les évêques allemands ou d'autres promoteurs de la sodomie, il porte la même malédiction sur lui-même.

L'apôtre Pierre met en garde contre la sodomie : « … Eux que menace depuis longtemps la condamnation, et dont la ruine ne sommeille point. … Il a condamné à la destruction et réduit en cendres les villes de Sodome et de Gomorrhe, les donnant comme exemple aux impies à venir … Ces faux enseignants sont semblables à des brutes (porcs) qui s'abandonnent à leurs penchants naturels et qui sont nées pour être prises et détruites … et ils périront par leur propre corruption. … Un cochon lavé retourne dans la boue. » (2Pierre, 2)

Jésus nous exhorte : "Ne jetez pas vos perles devant les porcs (cléricaux), de peur qu'ils ne les piétinent sous leurs pieds, ne se retournent et ne vous déchirent." (Mt 7: 6) Nous devons le savoir.

+ Élie
Patriarche du Patriarcat Catholique Byzantin

Le 9 avril 2021

Le Patriarcat Catholique Byzantin (PCB) est une communauté de moines, de prêtres et d’évêques vivant dans des monastères. Le PCB est dirigé par le patriarche Élie, en collaboration avec deux évêques secrétaires, Timothée et Méthode. Ce patriarcat est né de la nécessité de défendre les vérités chrétiennes fondamentales contre les hérésies et l'apostasie. Le PCB ne reconnaît pas le pseudo-pape Bergoglio, et ne lui est pas subordonné.

Abonnez-vous aux newsletters du PCB


list-manage.com/subscribe?u=bed9f40cf4da3e3582e1ecefc&id=c8496b93c