05:05
Ludovic 2Nîm
1694
Enfants esclaves en Haïti On nous vante qu'Haïti a mis fin à l'esclavage lorsqu'ils ont gagné la guerre sur la nouvelle république maçonnique de France mais celui-ci continue encore aujourd'hui et …More
Enfants esclaves en Haïti

On nous vante qu'Haïti a mis fin à l'esclavage lorsqu'ils ont gagné la guerre sur la nouvelle république maçonnique de France mais celui-ci continue encore aujourd'hui et son abolition dans les colonies françaises a été employé par la franc-maçonnerie parce que justement Louis XVI avait la volonté de l'abolir dès 1774 et qu'il y avait là un moyen utile pour ajouter de la pression et des divisions en France métropole lors du renversement de la monarchie française.

Ce que les grands médias évitent de rappeler tout en dénonçant l'esclavage moderne qui existe encore aujourd'hui en Haïti, c'est que la dette inouïe qu'Haïti a dû rembourser à la France n'était pas pour le compte de cette dernière mais pour les anciens esclavagistes qui ont été dédommagé par la république maçonnique ayant renversé le Roi Louis XVI.

Tous ceux qui veulent savoir pourront facilement découvrir que la dette d'Haïti a été remboursé directement aux financiers de la Banque Mondiale puisqu'Haïti est devenue indépendante. La France a été utilisé comme intermédiaire pour faire pression sur eux, de même que les financiers peuvent utiliser d'autres pays pour faire pression sur la France en la menaçant d'une guerre par un pays tiers si la France n'obtempère pas aux conditions acceptées pour un prêt. (Déjà en son temps, le financier Samuel Bernard tenait la dragée haute à notre Roi Louis XIV.) De là à reprocher à la France cette dette inouïe par ses intérêts alors que la France n'avait plus la main sur l'économie haïtienne auprès de leurs prêteurs, c'est clairement établir un bouc-émissaire pour conforter le système en place. La France en tant que territoire beaucoup plus avancé techniquement qu'Haïti a pris des dettes pour développer cette dernière et l'erreur est certainement de l'avoir engagé sur ses propres capacités de remboursement comme si elle allait la garder à vie comme territoire plutôt que sur celles plus modestes d'Haïti seule.

Lorsque les anciennes colonies sont devenues indépendantes telles que le Vietnam et l'Algérie, elles sont devenues communistes exactement comme Notre Dame de Fatima avait prédit que les erreurs de la Russie se répandraient dans le monde. Or, c'est la Russie qui à travers l'Union Soviétique a combattu pour encourager l'indépendance de ces territoires et de ceux en Afrique et justement parce que la Russie avait été prise en main par les financiers de Wall Street comme l'a expliqué le professeur américain Anthony C. Sutton. L'indépendance de Haïti a donc été un précédent réussi pour les financiers qui a suscité l'indépendance de toutes les colonies françaises, espagnoles, portugaises pour qu'elles soient directement gérées par les puissances de l'argent. Ces anciennes colonies étant indépendantes n'avaient plus le soutien de la France qui mettait son histoire et ses capacités de remboursement à leur disposition auparavant de même qu'elle continue à le mettre à la disposition de tous nos territoires des DOM-TOM et à qui elle fournit généreusement soins gratuits, instruction gratuite, aide à la rentrée, aides aux logements, aides à la vieillesse, hôpitaux corrects (comparé aux anciennes colonies devenues indépendantes en tout cas) et personnel soignant qualifié, diplômes reconnus partout dans le monde, formation continue, etc etc.

Ces pays nouvellement indépendants n'étant plus partie des territoires français n'ont donc pas pu bénéficier de tout ce que la France a continué de mettre en place au niveau social durant le XXème s. dans la droite ligne des enseignements catholiques des Papes Léon XIII et Pie XI comme « Rerum Novarum » et « Quadragesimo Anno ». Aussi voit-on maintenant les gens des Comores qui ne sont pas Catholiques prendre des risques insensés pour aller à Mayotte, terre française actuellement, pour en bénéficier, ou encore l'Afrique du Nord faire de même vers l'Europe et principalement la France mais encore des pays d'Afrique subsaharienne. L'esclavage en Haïti comme le communisme de certaines nations sont-ils proposés comme conditions nécessaires à l'octroi d'un prêt par les financiers ? Il semble que oui si on se remémore que suite à la « révolution française » les enfants eux-mêmes en France étaient contraints de travailler jusqu'à que des parlementaires catholiques s'en indignent et reviennent à la situation antérieure à la révolution. Aussi, on peut voir que le personnel politique socialiste est lui-même suscité dans notre pays et plus généralement en Occident, cela ayant pour but de nous amener au Communisme ainsi que l'a expliqué Lénine, puisque le socialisme est une étape pour arriver au communisme de même que le capitalisme permet de susciter des travailleurs pauvres qui plus tard favoriseront une nouvelle révolution et encourageront une reprise en main communiste en croyant à des lendemains qui chantent sous ce vocable et n'ayant cure des précédents historiques qui sont tous ratés... Pendant ce temps, les médias qui appartiennent aux puissances de l'argent vont continuer à taper sur ceux qui ne sont guère responsable du destin de ces territoires et de leurs populations n'ayant pas la main sur leur économie mais qui sont utilisés pour leur fournir des prêts et ainsi servir de soupape de sécurité...

youtube.com/watch?v=OOCunIrVWCQ
Ludovic Denim
C'est le titre de votre vidéo que j'ai commenté @AOI TV SAT et vu votre façon de parler ça ne donne pas envie de regarder vos publications modernistes pour éviter de perdre son temps et se faire empoisonner.
Vous êtes tellement courageux que vous préférez insulter plutôt que d'y répondre et de défendre votre titre visant à la confusion entre l'islam et le Christianisme. Je le répète donc ici : …More
C'est le titre de votre vidéo que j'ai commenté @AOI TV SAT et vu votre façon de parler ça ne donne pas envie de regarder vos publications modernistes pour éviter de perdre son temps et se faire empoisonner.
Vous êtes tellement courageux que vous préférez insulter plutôt que d'y répondre et de défendre votre titre visant à la confusion entre l'islam et le Christianisme. Je le répète donc ici : nous n'avons pas besoin du Coran pour savoir que nous sommes dans le vrai avec la Bible !!
Quant à vos insultes, vous finirez sans doute par trouver quelqu'un à votre niveau avec qui vous vous entendrez mieux ...