dvdenise
🤮 Tel père, tel fils.

La Société des alcools du Québec se tourne vers six producteurs de cannabis, dont cinq établis à l'extérieur de la province, pour lui fournir 62 000 kilos pendant la première année où le produit pourra être utilisé légalement à des fins récréatives au Canada.

C'est néanmoins la société québécoise Hydropothicaire, dont le siège social se trouve à Gatineau, qui a obtenu la …More
🤮 Tel père, tel fils.

La Société des alcools du Québec se tourne vers six producteurs de cannabis, dont cinq établis à l'extérieur de la province, pour lui fournir 62 000 kilos pendant la première année où le produit pourra être utilisé légalement à des fins récréatives au Canada.

C'est néanmoins la société québécoise Hydropothicaire, dont le siège social se trouve à Gatineau, qui a obtenu la part du lion, décrochant une entente pour au moins 20 000 kilos.

« C'est une importante commande pour nous, a expliqué son président-directeur général, Sébastien St-Louis, mercredi, au cours d'un entretien téléphonique. C'est 20 millions de grammes. C'est très peu probable qu'il y ait déjà eu une vente illégale de cette ampleur. »

Les termes financiers entourant la signature des lettres d'intention entre les six producteurs et la société d'État ainsi que les critères du processus de sélection n'ont pas été dévoilés. La SAQ n'avait pas répondu aux questions de La Presse canadienne en avant-midi.

Ces six entreprises, qui comprennent notamment des géants présents au Québec comme Canopy Growth et Aurora Cannabis, auront le mandat d'approvisionner les 15 succursales de la Société québécoise du cannabis (SQC) une fois que la consommation et que la possession de marijuana sera légale, à compter du 1er juillet selon la cible d'Ottawa.

ici.radio-canada.ca/…/marijuana-canna…