Sylvanus
Ce jeune homme n'en est pas à sa première affaire! Il a du passer par tout une série de mesures d'insertion auparavant. Pas sûr qu'un énième simple rappel à l'ordre aurait suffit (alors qu'il était déjà emprisonné), et c'était une récidive. La justice aurait créé un droit à aller voler chez les autres, au prétexte de la faim.
Quand à l'affaire Négrier, le contexte permet de mieux comprendre la …More
Ce jeune homme n'en est pas à sa première affaire! Il a du passer par tout une série de mesures d'insertion auparavant. Pas sûr qu'un énième simple rappel à l'ordre aurait suffit (alors qu'il était déjà emprisonné), et c'était une récidive. La justice aurait créé un droit à aller voler chez les autres, au prétexte de la faim.
Quand à l'affaire Négrier, le contexte permet de mieux comprendre la relative clémence des juges: www.midilibre.fr/…/les-mauvais-com…
Il importe de comprendre le contexte, les deux affaires comparées paraissent scandaleuses, mais en regardant le contexte, on comprend mieux les décisions.
Retour du Christ
Pas sûr que de la prison ferme fasse plus de bien ce gamin de 18 ans et l'aide davantage à se réinsérer que si on lui avait imposé des mesures de réinsertion. Quoi qu'il en soit, mieux vaut généralement être puissant que SDF quand on comparaît devant un juge.
Sylvanus
Le voleur de pâtes était déjà détenu pour d'autres faits pour plusieurs délits (recel, dégradation, outrage...). Ce vol avec effraction a été commis en récidive, ce qui explique la sévérité du juge. Source: www.ladepeche.fr/…/2343714-les-mis…