Gloria.tv And Coronavirus: Huge Amount Of Traffic, Standstill in Donations
Clicks36

Homélie du Père Rhod Sakani

Quand la sainteté fagocite le péché Dimanche dernier, nous méditions sur la visite de Dieu en son fils Jésus à son peuple. Il était question de guérisons multiples. En cela, nous voyions le doigt de …More
Quand la sainteté fagocite le péché
Dimanche dernier, nous méditions sur la visite de Dieu en son fils Jésus à son peuple. Il était question de guérisons multiples. En cela, nous voyions le doigt de Dieu qui vient faire reculer le mal.
Aujourd’hui, nous ne sommes pas loin de cette dynamique quand Jésus choisit de faire non seulement un face-à-face avec un exclu, mais ose toucher celui qui, selon la loi, est impur et contaminé.
Cette mise en quarantaine exigée par la loi faisait des concernés des sortes de morts sociaux. La lèpre faisait du malade un mort - vivant.
Cette lèpre pourrait être aujourd’hui identifiée au péché sous toutes ses formes. Dans le contexte de cet évangile, face à cette lèpre, nous assistons à une double violation : l’une par le malade de la lèpre et l’autre par Jésus.
L’homme de l’évangile brise son interdiction d’approcher les personnes saines et Jésus non seulement accepte cette proximité mais aussi prend l’initiative de toucher le lépreux.
Oui, frères et sœurs, lorsque la pureté même se trouve en face de l’impureté, c’est en d’autres termes, la sainteté qui se retrouve en face du péché. De cette relation de forces contraires, il faut que l’une soit plus grande pour entrainer l’autre. Bien évidemment, c’est le Seigneur qui porte en Lui la pureté suprême, il n’a pas peur de se faire contaminer, au contraire c’est Lui qui va contaminer l’autre.
Ainsi symboliquement le lépreux représente l’humanité pécheresse ayant perdu sa dignité à cause des compromissions multiples. Jésus, signe visible de l’amour et de la miséricorde du Père Céleste, est venu pour nous sauver du péché.
Que la Vierge Marie, Notre Dame de Lourdes fêtée en cette date du 11 février, jour où avec vous je célèbre le sixième anniversaire de mon Ordination sacerdotale, nous apprenne chaque jour à oser aller vers son Fils sans hésitation et sans calculs mais tels que nous sommes.
Seigneur Jésus, de toute ton humanité, Tu es venu chercher, guérir et sauver ceux qui étaient perdus, malades et pécheurs. Prends pitié de nous qui avons recours à Toi. Fais-nous revenir à Toi et aide-nous à reconnaitre notre péché. Amen.