Gloria.tv And Coronavirus: Huge Amount Of Traffic, Standstill in Donations
Clicks76

Père Jean-Baptiste Nzimulinda

La sainte famille La page d’évangile d’aujourd’hui nous présente la première famille en sainteté. Sa sainteté ne réside pas en ce qui la différencie de nos familles mais en ce qui la caractérise : l’…More
La sainte famille
La page d’évangile d’aujourd’hui nous présente la première famille en sainteté. Sa sainteté ne réside pas en ce qui la différencie de nos familles mais en ce qui la caractérise : l’amour, l’unité, la fidélité à la Loi et la confiance en Dieu. La famille de Joseph et Marie est un foyer d’amour et d’unité où chacun est attentif aux appels de l’Esprit et veut accomplir sa vocation propre.
L’enfant est un don de Dieu confié à la famille et à la société par le Créateur. Les parents doivent recevoir les enfants que Dieu leur donne avec joie. Ils doivent imiter la démarche de la sainte famille en conduisant leurs enfants à l’Eglise pour recevoir les sacrements. Le premier devoir des parents consiste à aider les enfants dès leur jeune âge à vivre leur consécration baptismale, pour leur parfait épanouissement et pour l’accomplissement de leur vocation propre.
L’avenir des enfants dépend des parents mais aussi de nous tous, de toute la société. Ainsi, les enfants ont besoin de bons exemples des parents et de toute la société. Nous avons tous à changer, à cultiver les valeurs humaines et chrétiennes. Si notre foi rayonne, les enfants vont certainement nous imiter.
Rappelons que la famille est une institution divine. L’Eglise nous rappelle aujourd’hui que la famille chrétienne est fondée sur l’unité : un seul homme, une seule femme, pour la vie et ceci pour l’épanouissement de tous les membres de la famille. La famille chrétienne est fondée sur le Christ grâce au sacrement de mariage. L’Eglise invite aujourd’hui les parents chrétiens à vivre leur amour, leur paternité et leur maternité au nom de l’évangile.
En célébrant cette fête, il est aussi intéressant d’ouvrir nos regards sur la famille plus large encore comme nos communautés ecclésiales. Nous formons une grande famille de par notre baptême, et ce qui vaut pour cette grande famille, pour notre communauté ecclésiale vaut aussi pour nos familles respectives : s’accepter différents, éviter la domination, être humble et souple, le pardon mutuel, s’aimer tel qu’on est. La famille qui fait siennes ces valeurs aide les enfants à s’épanouir et à grandir en sagesse.
Père Jean-Baptiste Nzimulinda