Panetier
twitter.com/…ciel/status/867432727280312320
Jeanne-d'Arc est la figure même du patriotisme (populiste) que Mélenchon
déteste.
Je crois qu'il lui préfère largement la pachamama.
Panetier
Mélenchon est aux anges (noirs), maçon et communiste tout comme l'encyclique, il jubile ! Pas étonnant qu'il se plaise à nager dedans puisque qui se ressemblent, s'assemblent !
Les théologiens de la libération détestent le christianisme et ils se considèrent mutuellement dans un texte comme celui-là.

Les groupes populistes fermés, écrit le pape, défigurent le terme “peuple”...

Le problème est …
More
Mélenchon est aux anges (noirs), maçon et communiste tout comme l'encyclique, il jubile ! Pas étonnant qu'il se plaise à nager dedans puisque qui se ressemblent, s'assemblent !
Les théologiens de la libération détestent le christianisme et ils se considèrent mutuellement dans un texte comme celui-là.

Les groupes populistes fermés, écrit le pape, défigurent le terme “peuple”...

Le problème est que les vrais catholiques sont populistes par essence parce que le Christ a dit : "Allez donc, enseignez toutes les nations, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit "

Soit l'exact contraire de Fratelli tutti qui veut "une vision universaliste fraternelle partagée entre croyants et incroyants."

La vision de pape François devient donc l'opposée de celle du règne social du Christ développée par le pape Pie XI dans "Quas Primas" mais ceci ne semble choquer que bien peu de catholiques !
Oh Seigneur, prenez pitié !
Catholique et Français
L'infâme Jean-Luc Mélanchon et une secte maçonnique espagnole saluent "Fratelli Tutti"; ben oui, le pape François a canonisé "saint" Paul VI, celui qui, le 7 décembre 1965 a avoué avoir, "plus que quiconque, le Culte de l'Homme"; et maintenant François est amoureusement débordé par tous les foldingos de l'"Homme qui se fait Dieu", par les "intégristes" du Culte de l'Homme : ah, que c'est dur, …More
L'infâme Jean-Luc Mélanchon et une secte maçonnique espagnole saluent "Fratelli Tutti"; ben oui, le pape François a canonisé "saint" Paul VI, celui qui, le 7 décembre 1965 a avoué avoir, "plus que quiconque, le Culte de l'Homme"; et maintenant François est amoureusement débordé par tous les foldingos de l'"Homme qui se fait Dieu", par les "intégristes" du Culte de l'Homme : ah, que c'est dur, très dur, pour paraphraser la première page d'un ignoble journal dont on nous rebat sans arrêt les oreilles, ah que "c'est dur d'être aimé par des cons" !!!😂 😂 😂