Clicks13K

Série REDEMPTION - La Rédemption est la réparation du péché 8/9, par l'abbé Guy Pagès

islametverite
6
A la mesure de la désertion des confessionnaux se sont remplis les cabinets de psychiatres et psychologues... Mais personne ne peut remettre les péchés, que Dieu, par celui qu'Il consacre à cet …More
A la mesure de la désertion des confessionnaux se sont remplis les cabinets de psychiatres et psychologues... Mais personne ne peut remettre les péchés, que Dieu, par celui qu'Il consacre à cet effet (Jn 20.22+)Personne ne peut donner la paix à sa conscience tant qu'il n'est pas en paix avec Dieu. Le Christ est notre paix (Ep 2.14).
islametverite
La plus grande peine de Jésus sur la Croix n'était pourtant pas tant due à nos péchés qu'à notre refus de lui demander pardon, nous disant que toutes ses souffrances étaient inutiles, tant d'âmes qui ne sauraient pas en profiter, voila la plus grande peine de Jésus. Nos péchés lui pèsent bien plus que la Croix et notre endurcissement dans le péché, voila ce qui le tue.

Notre Dieu nous comprend…More
La plus grande peine de Jésus sur la Croix n'était pourtant pas tant due à nos péchés qu'à notre refus de lui demander pardon, nous disant que toutes ses souffrances étaient inutiles, tant d'âmes qui ne sauraient pas en profiter, voila la plus grande peine de Jésus. Nos péchés lui pèsent bien plus que la Croix et notre endurcissement dans le péché, voila ce qui le tue.

Notre Dieu nous comprend parce qu'il a partagé nos faiblesses, nos misères jusqu'au bout. Ni Allah, ni Bouddha, ni Alli Baba, ni aucun autre Dieu nous a aimé et peut nous comprendre comme ce Dieu fait homme qui est venu réparer nos péchés parce qu'Il est amour et qu'Il a accepté de ne pas être aimé pour que notre amour soit digne de ce nom, un amour libre. Il a accepté de souffrir pour réparer le manquement d'amour et Jésus a souffert non seulement de tous les péchés dans toute leur infinité d'horreur pour chacun d'entre eux, qu'il voyait à la perfection. Il a souffert aussi de toutes les souffrances dont souffrent les hommes, parce qu'Il les aime. "Ce que vous avez fait au plus petit d'entre les miens, c'est à moi que vous l'avez fait".

Jésus à cause de son amour pour chaque homme, ressent comme étant faites à lui-même, toutes les souffrances qu'il endure. Comment ne pas aimer un tel Dieu, qui nous a tant aimés ?
islametverite
Si donc Jésus-Christ a été livré à la mort par un jugement inique, s'il a été couvert de crachats abandonné, trahi par ses amis, c'est à cause de nos péchés. Si Jésus-Christ a vu sa chair partir en lambeaux le sang gicler sous les coups de fouets, c'est à cause de nos péchés. Si la couronne d'épine lui a été enfoncée brutalement sur la tête et si les épines sont rentrées profondément dans son …More
Si donc Jésus-Christ a été livré à la mort par un jugement inique, s'il a été couvert de crachats abandonné, trahi par ses amis, c'est à cause de nos péchés. Si Jésus-Christ a vu sa chair partir en lambeaux le sang gicler sous les coups de fouets, c'est à cause de nos péchés. Si la couronne d'épine lui a été enfoncée brutalement sur la tête et si les épines sont rentrées profondément dans son cuir chevelu et sa nuque, c'est à cause de nos péchés. S'il est tombé sur le chemin de la Croix, si la Croix lui a comme arraché l'épaule en tombant, faisant une plaie plus profonde que celle des coups de fouets, c'est encore à cause de nos péchés. Si Jésus-Christ s'est relevé malgré tout et a continué le chemin, c'est à cause de nos péchés et si les clous ont percé ses mains et ses pieds, s'il est mort étouffé par son propre poids, c'est à cause de nos péchés !
4 more comments from islametverite
islametverite
Il ne faut pas dire, comme tant de gens "Oh! ça s'est passé sous Ponce Pilate, Anne... ils étaient tous des pécheurs" et se blanchir les mains, car Jésus dans son intelligence divine nous voyait, il voyait chacun de nos péchés, il voyait l'horreur de tous les péchés du monde. Il voyait l'orgueil, la révolte des grands pécheurs qui aujourd'hui encore, comme hier, refusent Dieu. Il voyait la …More
Il ne faut pas dire, comme tant de gens "Oh! ça s'est passé sous Ponce Pilate, Anne... ils étaient tous des pécheurs" et se blanchir les mains, car Jésus dans son intelligence divine nous voyait, il voyait chacun de nos péchés, il voyait l'horreur de tous les péchés du monde. Il voyait l'orgueil, la révolte des grands pécheurs qui aujourd'hui encore, comme hier, refusent Dieu. Il voyait la médiocrité, la lâcheté, la tiédeur de tous ceux qui se dérobent à son amour. Il voyait l'imperfection, les faiblesses, même chez les saints.

Si Jésus a souffert sa passion, ce n'est pas seulement à cause de Pilate, d'Hérode, mais de chacun de nos péchés. Jésus dans son intelligence divine nous voyait tous et c'est donc nous qui sommes les vrais meurtriers de Jésus-Christ. Voila ce qu'est le péché, le meurtre de Dieu fait homme. C'est pourquoi le péché est un mystère de foi qu'on ne peut comprendre qu'à la lumière de la foi. Dieu nous a aimé jusque là.
islametverite
Si dans son intelligence divine, Jésus continuait pendant la Passion à voir Dieu et à jouir de la joie d'offrir à Dieu par son obéissance, cette gloire que Dieu reçoive de la part de tous les hommes. Si Jésus était donc heureux de voir Dieu glorifié par son sacrifice, par cette preuve totale de son amour pour Lui, il n'en reste pas moins que dans le fonctionnement naturel de sa nature humaine, …More
Si dans son intelligence divine, Jésus continuait pendant la Passion à voir Dieu et à jouir de la joie d'offrir à Dieu par son obéissance, cette gloire que Dieu reçoive de la part de tous les hommes. Si Jésus était donc heureux de voir Dieu glorifié par son sacrifice, par cette preuve totale de son amour pour Lui, il n'en reste pas moins que dans le fonctionnement naturel de sa nature humaine, celle ci était abandonnée, livrée à la souffrance la plus totale, sans la moindre consolation, au point que sur la Croix Il crie : "Mon Dieu, Mon Dieu, pourquoi m'as Tu abandonné ?". Il faut bien noter que Jésus ne dit pas que Dieu l'a abandonné, car malgré cet acte de désespérance qui le fait s'interroger, ressentir surtout cet abandon de Dieu, il continue à s'adresser à Dieu. Il ne dit pas "Dieu m'a abandonné", mais il confie à Dieu sa prière et continue à faire confiance à Dieu envers et contre tout.
islametverite
Dans sa vision, sa science infuse, Jésus voyait tous les péchés, de tous les hommes, depuis le premier jusqu'au dernier et c'est de cela dont il s'est chargé, par solidarité avec nous, un peu comme un ami voyant un ami en prison, refusant de l'abandonner et qui paiera la caution pour le libérer, de même Jésus, Dieu fait homme, s'est rendu solidaire de l'humanité, jusqu'à ses ultimes conséquences,…More
Dans sa vision, sa science infuse, Jésus voyait tous les péchés, de tous les hommes, depuis le premier jusqu'au dernier et c'est de cela dont il s'est chargé, par solidarité avec nous, un peu comme un ami voyant un ami en prison, refusant de l'abandonner et qui paiera la caution pour le libérer, de même Jésus, Dieu fait homme, s'est rendu solidaire de l'humanité, jusqu'à ses ultimes conséquences, jusqu'à devoir partager, porter avec elle le péché, son péché. Il est écrit dans le deuxième épître aux Corinthiens, au chapitre 5 verset 21, que Dieu a rendu Jésus péché, afin qu'en lui nous devenions justice de Dieu. Jésus s'est tellement identifié avec nous qu'il a porté notre péché, ce péché dont il avait une horreur infinie.
islametverite
Nous avons été sauvés par l'amour infini du Coeur de Jésus offrant les souffrances de sa passion en réparation de nos péchés. Il nous faut comprendre ce qu'a voulu dire pour Jésus souffrir. En effet, à cause de la perfection de sa sensibilité, de la perfection de sa volonté, c'est à dire de la perfection de sa capacité d'aimer, Jésus a souffert les mêmes choses, incomparablement plus que n'…More
Nous avons été sauvés par l'amour infini du Coeur de Jésus offrant les souffrances de sa passion en réparation de nos péchés. Il nous faut comprendre ce qu'a voulu dire pour Jésus souffrir. En effet, à cause de la perfection de sa sensibilité, de la perfection de sa volonté, c'est à dire de la perfection de sa capacité d'aimer, Jésus a souffert les mêmes choses, incomparablement plus que n'importe quel autre homme. Jésus Christ a souffert en raison de son horreur du péché à réparer. Nous ne pouvons pas vraiment comprendre ce qu'est le péché, parce que nous ne comprenons pas à quel point il est le refus d'un amour infiniment aimable. Jésus dans son intelligence divine, voyait cet amour infini qui s'offre à nous et dont le péché est le refus, il voyait ce bien infini qui s'offre à nous et dont le péché est le mépris et il souffrait donc infiniment de ce rejet infini de l'amour infini. A cause de cette souffrance tout intérieure, au point qu'avant la passion Jésus à Getsémani a transpiré du sang devant la perspective de devoir réparer ce péché qui lui faisait horreur, parce qu'il aimait infiniment Dieu et qu'il ne pouvait absolument pas aimer le péché qui est le refus de Dieu, le rejet de Dieu.