Clicks594
fr.news
3

Le cardinal Sarah vole au secours du "berger qu'on attaque"

Le cardinal Robert Sarah soutient le père Marc Guelfucci de la paroisse Saint-Eugène Sainte-Cécile à Paris.

Guelfucci a été arrêté avec son prêtre assistant pour avoir prétendument défié les mesures covidistes lors de la dernière Vigile de Pâques. Sarah a lu cette affaire qui lui a rappelé le prophète Zacharie cité par le Christ le Jeudi Saint : "Je frapperai le berger, et les brebis du troupeau seront dispersées" (Mt 26,31).

Selon LeSalonBeige.fr, Sarah se souvient de sa visite de mars 2015 à Saint-Eugène Sainte-Cécile où il a vu "une communauté paroissiale dont la ferveur m'a touchée."

Tandis que Sarah se montre solidaire de la paroisse, le veule archevêque "conservateur" de Paris Michel Aupetit a lancé sa propre enquête Covid contre les prêtres.

Les mesures covidistes visent principalement les citoyens ordinaires, et parmi eux les chrétiens. Lorsque les fanatiques anti-blancs et ultra-violents de "Black Lives Matter" ont fait des émeutes à Paris en juin 2020, personne ne s'est inquiété de l'absence de respect des "gestes barrières", et surtout pas la police !

Image: © LeSalonBeige.fr, #newsSwwqxlctef

jamacor
Aube de la Force
Dans le Silence de la Contemplation, le Cardinal Sarah reçoit directement la Parole qu'il transmettra au monde obnubilé par des pensées, des paroles et des actions qui ne peuvent être celles que Notre-Seigneur bénit. Monsieur l'abbé Guelfucci sert Notre-Seigneur en ces temps forts, violents et marqués par une peur savamment entretenue qui conduit à la psychose collective. Les bons prêtres savent …More
Dans le Silence de la Contemplation, le Cardinal Sarah reçoit directement la Parole qu'il transmettra au monde obnubilé par des pensées, des paroles et des actions qui ne peuvent être celles que Notre-Seigneur bénit. Monsieur l'abbé Guelfucci sert Notre-Seigneur en ces temps forts, violents et marqués par une peur savamment entretenue qui conduit à la psychose collective. Les bons prêtres savent très bien qu'il faut se nourrir du "Pain des Anges" plus que jamais.Le système des bonnes et des sordides alliances se dévoile chaque jour.
Olivier L
Très belle lettre !
Qui, en France, a fait de même ?