22:55
jili22
587
Voici une brève causerie sur la nature profonde du progressisme à la base de toutes les idéologies de ces deux derniers siècles, qu'il s'agisse du communisme, du mondialisme ou désormais du wokisme …More
Voici une brève causerie sur la nature profonde du progressisme à la base de toutes les idéologies de ces deux derniers siècles, qu'il s'agisse du communisme, du mondialisme ou désormais du wokisme. Appréhender sa nature et son opposition radicale à l'anthropologie humaine, nous permet de comprendre pourquoi il mute d'année en année sans jamais apporter le bonheur promis à l'humanité. Saint Vincent de Lérins : "Le propre du progrès étant que chaque chose s’accroît en demeurant elle-même, le propre de l’altération est qu’une chose se transforme en une autre. Donc, que croissent et que progressent largement l’intelligence, la science, la sagesse, tant celle des individus que celle de la collectivité, tant celle d’un seul homme que celle de l’Église tout entière, selon les âges et selon les siècles ! – mais à condition que ce soit exactement selon leur nature particulière, c’est-à-dire dans le même dogme, dans le même sens, dans la même pensée. Qu’il en soit de la religion des âmes comme du développement des corps. Ceux-ci déploient et étendent leurs proportions avec les années, et pourtant ils restent constamment les mêmes. Quelque différence qu’il y ait entre l’enfance dans sa fleur et la vieillesse en son arrière-saison, c’est un même homme qui a été adolescent et qui devient vieillard ; c’est un seul et même homme dont la taille et l’extérieur se modifient, tandis que subsiste en lui une seule et même nature, une seule et même personne." Pape Léon XIII, dans Immortale Dei : "Si l’Europe chrétienne a dompté les nations barbares et les a fait passer de la férocité à la mansuétude, de la superstition à la vérité; si elle a repoussé victorieusement les invasions musulmanes, si elle a gardé la suprématie de la civilisation, et si, en tout ce qui fait honneur à l’humanité, elle s’est constamment et partout montrée guide et maîtresse; si elle a gratifié les peuples de sa vraie liberté sous ces diverses formes; si elle a très sagement fondé une foule d’œuvres pour le soulagement des misères, il est hors de doute qu’elle en est grandement redevable à la religion, sous l’inspiration et avec l’aide de laquelle elle a entrepris et accompli de si grandes choses."

Voir l'article de Guillaume Von Hazel sur le sujet : Progressisme ou Barbarie - Guillaume Von Hazel | Catholiques de France
Voir également le livre de Sylvain Durain sur le procédé du sacrifice : Ce sang qui nous lie, Matriarcat, patriarcat, s... - Sylvain Durain - VERBE HAUT