radio.regina
2504
Léon XIV
@Santa Maria Genitrix, les différences entre la nature glorieuse et la nature humaine sont infiniment plus grande que les différences qu'il y a entre une chenille et un papillon.
Léon XIV
Ce qu'il faut retenir c'est que nos différences biologiques disparaissent après notre mort. Ce qui relève du naturel ne survit pas, il n'y a que l'âme qui est éternelle.