Clicks644
fr.news
7

Grand public : François blâme son public

Nous ne pouvons pas espérer continuer à "croître sur le plan matériel" sans nous occuper de notre "maison commune", a déclaré François à un public qui s'ennuie lors de son audience générale du 16 septembre.

Il a exprimé sa conviction que "les pauvres" et "notre mère la terre" se plaignent des dommages et de l'injustice "que nous avons causés".

François a demandé une "conversion" qui ne regarde pas le Christ mais "prend soin de la terre", et a exhorté son public à faire pénitence pour réparer le mal "que nous avons fait" aux "peuples indigènes".

#newsUdohgbwkcb

CoeurdeFrance
😤 N'ayant de confesseur, je suis contrainte de 🤐
Spina Christi 2
"Notre mère la terre" ?

Notre mère c'est la Jérusalem d'EN HAUT, pas la terre d'en bas !
Verminator
La pachmama est défendue par le "pachapapa". 🤪
lacrimarum valle
😭 oui nous avons péché contre la Terre et contre les peuples, mais ce n'est pas au Saint Père d'en assumer les conséquences
Etienne bis
"nous avons péché contre la terre et contre les peuples"...
En dehors d'un discours, maniant (ou manipulant) des idées générales... Qu'est-ce que ça signifie ? Bergoglio et la gamine suédoise donnent l'impression de le savoir.
Mais peut faire confiance à des zèbres pareils ?
Deogratias7
"Nous ne pouvons pas avoir une spiritualité qui oublie le Dieu tout-puissant et créateur. Autrement, nous finirions par adorer d’autres pouvoirs du monde, ou bien nous nous prendrions la place du Seigneur au point de prétendre piétiner la réalité créée par lui, sans connaître de limite. La meilleure manière de mettre l’être humain à sa place, et de mettre fin à ses prétentions d’être un …More
"Nous ne pouvons pas avoir une spiritualité qui oublie le Dieu tout-puissant et créateur. Autrement, nous finirions par adorer d’autres pouvoirs du monde, ou bien nous nous prendrions la place du Seigneur au point de prétendre piétiner la réalité créée par lui, sans connaître de limite. La meilleure manière de mettre l’être humain à sa place, et de mettre fin à ses prétentions d’être un dominateur absolu de la terre, c’est de proposer la figure d’un Père créateur et unique maître du monde, parce qu’autrement l’être humain aura toujours tendance à vouloir imposer à la réalité ses propres lois et intérêts." LAUDATO SI' n°75
Deogratias7
"Cela ne signifie pas que tous les êtres vivants sont égaux ni ne retire à l’être humain sa valeur particulière, qui entraîne en même temps une terrible responsabilité. Cela ne suppose pas non plus une divinisation de la terre qui nous priverait de l’appel à collaborer avec elle et à protéger sa fragilité. Ces conceptions finiraient par créer de nouveaux déséquilibres pour échapper à la réalité …More
"Cela ne signifie pas que tous les êtres vivants sont égaux ni ne retire à l’être humain sa valeur particulière, qui entraîne en même temps une terrible responsabilité. Cela ne suppose pas non plus une divinisation de la terre qui nous priverait de l’appel à collaborer avec elle et à protéger sa fragilité. Ces conceptions finiraient par créer de nouveaux déséquilibres pour échapper à la réalité qui nous interpelle.[68] Parfois on observe une obsession pour nier toute prééminence à la personne humaine, et il se mène une lutte en faveur d’autres espèces que nous n’engageons pas pour défendre l’égale dignité entre les êtres humains. " LAUDATO SI' n°90