Clicks731
fr.news
9

François : les femmes lectrices sont le "développement doctrinal" et le résultat final du synode amazonien

Dans une lettre d'accompagnement à son motu proprio Spiritus Domini du 11 janvier, qui "autorise" formellement les femmes professeurs et acolytes, François fait la distinction entre les ministères laïcs et les ministères ordonnés.

Il qualifie sa décision de "développement doctrinal". En réalité, les femmes sont de facto des acolytes et des lectrices depuis des décennies. Depuis les temps apostoliques, les ordres mineurs de lecteurs et d'acolytes étaient uniquement détenus par des hommes et étaient considérés comme liés au sacrement des Saints Ordres. Ils sont toujours utilisés dans l'Ancien Rite tandis que dans le Nouveau Rite, les ordres mineurs ont été abolis et remplacés par des "ministères".

Les ordres mineurs de l'Ancien Rite et les "ministères" de lectorat et d'acolythe ne sont pas les mêmes. Par conséquent, François ne comprend ses ministères pour les femmes que comme des ministères laïcs, qu'il appelle "charisme". Il les sépare des trois ministères : évêque, presbytre, diacre. Ainsi, François semble exclure les femmes diacres.

Il juge approprié de conférer des ministères non-ordonnés aux femmes mais répète que "concernant les ministères ordonnés, l'Eglise n'a pas la faculté de conférer l'ordination sacerdotale aux femmes".

Dans la lettre, François présente l'installation officielle des femmes dans les rôles liturgiques comme le résultat du Synode de l'Amazonie qui "a signalé la nécessité de réfléchir à de nouvelles voies pour le ministère ecclésial". Cependant, il s'agit d'un changement qui veut tout changer.

Image: © Mazur, CC BY-NC-SA, #newsBwwhzubsvc

jamacor
apvs
En réalité, les enfants de choeurs sont principalement institués pour susciter des vocations sacerdotales : c'est un non-sens de faire appel à des jeunes filles pour remplir ce rôle, cela ne fait que provoquer chez elles une frustration. "On m'a bien permis de servir la messe, alors pourquoi pas de devenir prêtre ou diaconesse ?"
Pas sûr qu'une enfant de chœur avec ce genre d'idée féministe dans …More
En réalité, les enfants de choeurs sont principalement institués pour susciter des vocations sacerdotales : c'est un non-sens de faire appel à des jeunes filles pour remplir ce rôle, cela ne fait que provoquer chez elles une frustration. "On m'a bien permis de servir la messe, alors pourquoi pas de devenir prêtre ou diaconesse ?"
Pas sûr qu'une enfant de chœur avec ce genre d'idée féministe dans l'esprit apprendra à se soumettre plus tard à son mari...
Verminator
une fois avalé la couleuvre des femmes lectrices et acolythes, je parie qu'il instaurera ensuite les diaconesses, puis finalement les prêtresses, évêquesses, cardinalesses et papesses.
Cependant un problème se pose : pourquoi discrimine-t-il les animaux, en leur interdisant les saints ordres? C'est du racisme anti-création et anti-pachamama 🥳
Verminator
Il y a aussi des êtres humains qui se considèrent comme étant des animaux: chat, dragon etc. Quid de la prêtrise pour les ânes ?
Verminator
sans oublier un homme qui se considère comme étant un broccoli. Si, si, c'est vrai ! Pourquoi empêcher les légumes, fruits, arbres etc de devenir prêtres? Ce serait du racisme, horresco referens... 😱
3 more comments from Verminator
Verminator
Ordonner des végétaux est canoniquement possible: les prêtres séniles ne sont-il pas des "légumes" ? 🤭
Verminator
et je rappelle qu'une mule a prophétisé, c'est dans l'Ancien Testament (histoire de Balaam). Du coup, je comprends pourquoi les sermons des prêtres modernistes semblent avoir été proférés par des ânes... 😴
Verminator
En outre, l'empereur romain Caligula a nommé consul son cheval. Donc, etc. 🤪
AveMaria44
🤮 🤮 🤮