Clicks402
shazam
1
Rêves : Les Corbeaux Les Corbeaux, d’Akira Kurosawa, est le 5° rêve des huit « rêves et cauchemars » de son film : Rêves (1990) La peinture et Vincent Van Gogh Dans Les Corbeaux, Kurosawa rend …More
Rêves : Les Corbeaux
Les Corbeaux, d’Akira Kurosawa, est le 5° rêve des huit « rêves et cauchemars » de son film : Rêves (1990)

La peinture et Vincent Van Gogh

Dans Les Corbeaux, Kurosawa rend hommage au peintre Vincent van Gogh.
L'utilisation des effets spéciaux permet au spectateur de se retrouver au cœur des tableaux, en suivant le jeune Kurosawa à la recherche, puis dans la rencontre avec le peintre, dans des paysages somptueux.

(Kurosawa signe dans son film une série de courts-métrages autobiographiques au travers de rêves. C’est dans cet aspect autobiographique que surgit la part importante de sa culture japonaise. Kurosawa est avant tout un Japonais, élevé dans une famille de descendant de samouraïs avec des codes et des valeurs qui perdurent. Il y a une forte influence de cela dans ses courts-métrages.)
shazam
Tableaux

- Le Pont de Langlois à Arles aux Lavandières - Vincent van Gogh, 1888, tableau appelé aussi « Le pont de van Gogh » en nom plus récent. Langlois était le nom de l’employé chargé de le garder et de le manipuler. Le tableau a acquis une renommée mondiale grâce aux représentations qu’en a fait Van Gogh à la fin du XIXe siècle.
Le pont existe encore aujourd’hui.

- Champ de blé aux …More
Tableaux

- Le Pont de Langlois à Arles aux Lavandières - Vincent van Gogh, 1888, tableau appelé aussi « Le pont de van Gogh » en nom plus récent. Langlois était le nom de l’employé chargé de le garder et de le manipuler. Le tableau a acquis une renommée mondiale grâce aux représentations qu’en a fait Van Gogh à la fin du XIXe siècle.
Le pont existe encore aujourd’hui.

- Champ de blé aux corbeaux : Lieu de création : Auvers-sur-Oise, 1890.
Les critiques et historiens d'art voient généralement dans ce tableau une représentation de l'état d'esprit préoccupé de Van Gogh, avec un ciel foncé et menaçant, l'indécision de trois chemins allant dans différentes directions et les corbeaux noirs, signes de pressentiment ou même de mort. Van Gogh s'est en effet suicidé quelques jours après avoir peint ce tableau.