Clicks516
shazam
5
Jésus, nous allons tous mourir, sauve-nous ! - « Les vagues sont trop fortes, nous allons couler... » « Où est votre foi ?... »More
Jésus, nous allons tous mourir, sauve-nous !
-

« Les vagues sont trop fortes, nous allons couler... »

« Où est votre foi ?... »
Ludovic Denim
C'est de quel film, s'il vous plait ?
shazam
@Ludovic Denim
Bonsoir Ludovic,
je ne pensais pas que quelqu'un me ferait cette demande, pensant à tort que 'tout le monde s'en fiche', c'est la première fois je crois que j'omet d'être précis et donc j'ai eu tort.
Il s'agit d'un extrait du film : Jésus (1979). Ce film est bien connu, c'est le film le plus vue et le plus vendu de l'histoire du cinéma dans le genre biblique, et a de nombreux …More
@Ludovic Denim
Bonsoir Ludovic,
je ne pensais pas que quelqu'un me ferait cette demande, pensant à tort que 'tout le monde s'en fiche', c'est la première fois je crois que j'omet d'être précis et donc j'ai eu tort.
Il s'agit d'un extrait du film : Jésus (1979). Ce film est bien connu, c'est le film le plus vue et le plus vendu de l'histoire du cinéma dans le genre biblique, et a de nombreux titres inexacts sur y...
Vous me donnez l'idée d'essayer de le poster en version restauré (2015) (s'il ''passe'').
Bien à vous.
Ludovic Denim
Je vous remercie @shazam, c'est très gentil à vous. Je ne connaissais pas ce film. Bien à vous également.
apvs
shazam
La Tempête apaisée est un miracle attribué à Jésus-Christ. Il est cité dans les trois Évangiles synoptiques. Il est le symbole que le Christ est venu apporter la paix à une humanité prise dans les flots tumultueux de la vie.

Évangile selon Marc, chapitre 4, versets 35 à 41 :
« Ce même jour, sur le soir, Jésus leur dit : Passons à l'autre bord. Après avoir renvoyé la foule, ils l'emmenèrent …More
La Tempête apaisée est un miracle attribué à Jésus-Christ. Il est cité dans les trois Évangiles synoptiques. Il est le symbole que le Christ est venu apporter la paix à une humanité prise dans les flots tumultueux de la vie.

Évangile selon Marc, chapitre 4, versets 35 à 41 :
« Ce même jour, sur le soir, Jésus leur dit : Passons à l'autre bord. Après avoir renvoyé la foule, ils l'emmenèrent dans la barque où il se trouvait ; il y avait aussi d'autres barques avec lui. Il s'éleva un grand tourbillon, et les flots se jetaient dans la barque, au point qu'elle se remplissait déjà. Et lui, il dormait à la poupe sur le coussin. Ils le réveillèrent, et lui dirent : Maître, ne t'inquiètes-tu pas de ce que nous périssons ? S'étant réveillé, il menaça le vent, et dit à la mer : Silence ! tais-toi ! Et le vent cessa, et il y eut un grand calme. Puis il leur dit : Pourquoi avez-vous ainsi peur ? Comment n'avez-vous point de foi ?Ils furent saisis d'une grande frayeur, et ils se dirent les uns aux autres : Quel est donc celui-ci, à qui obéissent même le vent et la mer ? »

Évangile selon Matthieu, chapitre 8, versets 23 à 27 :
« Il monta dans la barque, et ses disciples le suivirent. Et voici, il s'éleva sur la mer une si grande tempête que la barque était couverte par les flots. Et lui, il dormait. Les disciples s'étant approchés le réveillèrent, et dirent : Seigneur, sauve-nous, nous périssons ! Il leur dit : Pourquoi avez-vous peur, gens de peu de foi ? Alors il se leva, menaça les vents et la mer, et il y eut un grand calme. Ces hommes furent saisis d'étonnement : Quel est celui-ci, disaient-ils, à qui obéissent même les vents et la mer ? »

Évangile selon Luc, chapitre 8, versets 22 à 25 :
« Un jour, Jésus monta dans une barque avec ses disciples. Il leur dit : Passons de l'autre côté du lac. Et ils partirent. Pendant qu'ils naviguaient, Jésus s'endormit. Un tourbillon fondit sur le lac, la barque se remplissait d'eau, et ils étaient en péril. Ils s'approchèrent et le réveillèrent, en disant : Maître, maître, nous périssons ! S'étant réveillé, il menaça le vent et les flots, qui s'apaisèrent, et le calme revint.
Puis il leur dit : Où est votre foi ? Saisis de frayeur et d'étonnement, ils se dirent les uns aux autres : Quel est donc celui-ci, qui commande même au vent et à l'eau, et à qui ils obéissent ? »

-

Tableaux

- De Rembrandt, Le Christ dans la tempête sur la mer de Galilée, 1633.

- La tempête apaisée, enluminure de l’Evangéliaire d’Egbert (Codex Egberti) environ 980.

(ec-ressources) : L'Évangéliaire d’Egbert s'inscrit à l’intérieur d’un courant important de l'histoire de l’art, désigné sous le nom de « peinture ottonienne » (936 - 1024). Codex Egberti est le nom officiel de cet évangéliaire. C’est plus spécialement un livre de péricopes évangéliques: il rassemble les extraits des évangiles utilisés tout au long de l’année liturgique.

Écrit en élégante caroline, sur un parchemin de qualité, le Codex est le reflet du respect et de l’amour portés à la Parole de Dieu. C’est grâce à de tels manuscrits que s’est forgée l’identité européenne, dans les assemblées liturgiques.

L'Évangéliaire contient 61 enluminures. La double page de frontispice représentant Egbert et comportant un texte de dédicace traduit bien l’esprit dans lequel on recevait la Parole de Dieu. Le texte exprime un souhait en ces termes : «que ce livre, Egbert, te soit une source de joie, dès ici bas». Les Évangiles sont reçus comme le garant d’une vie réussie sur terre et dans le ciel. Les quatre évangélistes qui succèdent sont représentés, dans de splendides habits, comme des copistes visionnaires : ils transmettent un message révélé.

La gloire de l’Évangéliaire d’Egbert, ce sont ses 51 enluminures représentant une soixantaine de scènes d’évangile, depuis l’Enfance du Christ jusqu’à son Ascension et la naissance de l’Église. C’est la première fois que l’on possède un cycle complet de 51 représentations, qui présente un parcours structuré des Evangiles, depuis l’Annonciation jusqu’à la Pentecôte.

ec-ressources.fr/…/NPRegbert/NPRevangeliaire.php