Clicks542
fr.news
4

Interview de François : "Mon instinct et le Saint-Esprit me guident"

François n'a fait rien d'autre que de poursuivre l'œuvre de Benoît XVI, déclare-t-il dans une interview hagiographique avec AdnKronos.com (30 octobre).

Benoît est pour François "un père et un frère" et "la sainteté en personne", François lui rend souvent visite, "il n'y a pas de problèmes entre nous".

Il rejette les rapports affirmant que les deux se sont disputés la même tombe.

Pour François, la corruption est un vieux problème dans l'Eglise, "mais la grande majorité de l'Eglise persuade du bon chemin".

Il croit que le Seigneur l'a appelé à faire ce qu'il fait : "Sincèrement, je ne suis pas très optimiste (il sourit) mais j'ai confiance en Dieu et en des hommes fidèles à Dieu".

Il est intéressant de noter que François n'est interrogé que sur les critiques se référant à sa célèbre déclaration sur les partenariats homosexuels. Francis répond "que la critique peut être constructive" (etc.).

Il dit que "mon instinct et le Saint-Esprit me guident". Et, "je prie, je prie beaucoup".

Rappelant qu'un évêque lui a dit que le confinement faisait que les gens "perdaient l'habitude" d'aller à l'église, Françoisdit à AdnKronos que si ces gens "venaient à l'église par habitude, alors il vaut mieux qu'ils restent chez eux".

Une bonne habitude est appelée une vertu.

Image: © Mazur, CatholicNews.org.uk, CC BY-NC-SA, #newsTxcqhqplas

gerard57
Guidé par l'instinct et l'orgueil, oui, mais pas par l'Esprit Saint.
apvs
François dit souvent les mêmes choses absurdes, comme par habitude. Au lieu de quoi, il ferait mieux de rester coi.
La messe, par contre, mérite qu'on ait l'habitude d'y assister.
Théophile Maizière
François se dit d'abord guidé par son instinct et ensuite par le Saint-Esprit. Mais, c'est d'abord à lui-même qu'il se réfère (voir sa récente encyclique) car je ne pense pas que le Saint Esprit lui chuchote les âneries et contrevérités qu'il profère tout le temps.
Ce personnage qui a osé dire ce qu'aucun pape n'a jamais affirmé: "c'est mon Eglise" (30 novembre 2015, lors de son voyage en avion …More
François se dit d'abord guidé par son instinct et ensuite par le Saint-Esprit. Mais, c'est d'abord à lui-même qu'il se réfère (voir sa récente encyclique) car je ne pense pas que le Saint Esprit lui chuchote les âneries et contrevérités qu'il profère tout le temps.
Ce personnage qui a osé dire ce qu'aucun pape n'a jamais affirmé: "c'est mon Eglise" (30 novembre 2015, lors de son voyage en avion de retour d'Afrique). Il est en concurrence avec le Christ...
Claudius Cartapus
@Théophile Maizière Effectivement, l'Église n'appartient pas au pape. Elle appartient à Jésus-Christ qui l'a payé de son Sang sur la Croix. Et François se trompe s'il pense être inspiré par l'Esprit Saint. Quand il y a deux papes vivants, l'Esprit Saint n'abandonne pas un pape vivant pour aller reposer sur un autre. François le mondialiste a plutôt des affinités avec l'esprit du monde.