Clicks265

(39) Vatican II était-il infaillible ? Si vous croyez que Paul VI était le pape, alors oui

DDFG5
5
Pour plus d'informations sur la Sainte Foi Catholique et pour votre Salut : www.youtube.com/channel/UCK5b0ZXW9N5sSh… Cet audio est tiré du li...
Ludovic Denim
Mais non, vous n'avez aucune compréhension du concile de Vatican qui a énoncé l'infaillibilité. Du reste, le Vatican est infaillible que cela vous plaise ou non et c'était déjà ainsi avant le concile de Vatican I comme encore après. Dieu a paré avant à tout ce qui allait arriver après, et c'est pas en attaquant systématiquement - vous et d'autres ici - la personne du Pape que vous allez ramener …More
Mais non, vous n'avez aucune compréhension du concile de Vatican qui a énoncé l'infaillibilité. Du reste, le Vatican est infaillible que cela vous plaise ou non et c'était déjà ainsi avant le concile de Vatican I comme encore après. Dieu a paré avant à tout ce qui allait arriver après, et c'est pas en attaquant systématiquement - vous et d'autres ici - la personne du Pape que vous allez ramener les gens qui ont perdu la foi à cause des hérésies de V2.

Au contraire, vous faites fuir et sans oublier que c'est omettre que la Sainte Vierge elle-même a parlé d'un Pape (un Pape et son successeur) lors de son apparition à la Salette en France en 1846.

Des vidéos des sermons de Saint Jean-Baptiste Vianney seraient plus utiles pour la foi que des débats interminables sur des considérations personnelles (et qui omettent la parole de la Mère de Dieu... !!!)
rpal73
Nul besoin de haute théologie, Dieu merci.
L'acte de Foi suffit : "Mon Dieu je crois fermement toutes les Vérités que vous nous avez enseignées et que VOUS NOUS ENSEIGNEZ PAR VOTRE EGLISE, car vous ne pouvez ni Vous tromper ni NOUS tromper" (catéchisme de St PIE X).
Donc celui qui prétend que Bergoglio et toute sa clique sont légitimes, qu'ils sont l'Eglise et qu'elle nous trompe, ne croit pas l'…More
Nul besoin de haute théologie, Dieu merci.
L'acte de Foi suffit : "Mon Dieu je crois fermement toutes les Vérités que vous nous avez enseignées et que VOUS NOUS ENSEIGNEZ PAR VOTRE EGLISE, car vous ne pouvez ni Vous tromper ni NOUS tromper" (catéchisme de St PIE X).
Donc celui qui prétend que Bergoglio et toute sa clique sont légitimes, qu'ils sont l'Eglise et qu'elle nous trompe, ne croit pas l'acte de Foi qu'il prononce.
Ludovic Denim
Non, pour autant Bergoglio n'est pas légitime et c'est bien Benoit XVI le Pape comme tout d'abord l'a laissé clairement entendre la Sainte Vierge à la Salette parlant d'un Pape et de son successeur, mais encore beaucoup de sources qui prouvent que la démission de Benoit XVI est invalide et qu'il reste Pape : fromrome.info/…/clamorous-error…

Quant à l'acte de Foi, il tient compte naturellement …More
Non, pour autant Bergoglio n'est pas légitime et c'est bien Benoit XVI le Pape comme tout d'abord l'a laissé clairement entendre la Sainte Vierge à la Salette parlant d'un Pape et de son successeur, mais encore beaucoup de sources qui prouvent que la démission de Benoit XVI est invalide et qu'il reste Pape : fromrome.info/…/clamorous-error…

Quant à l'acte de Foi, il tient compte naturellement de l'infaillibilité énoncée à Vatican I et il n'y a aucune hérésie prononcée par les Papes depuis V2 qui vont contre l'infaillibilité ou alors il vous faudra dire lesquelles et le prouver, surtout que V2 était pastoral et non dogmatique (donc fait sur la seule autorité des Papes).
rpal73
Soutenez vous que la religion pratiquée et enseignée après V2 est la même que celle d'avant? Et qu'elle ne nous trompe pas?
rpal73
Le premier Roncalli, dont on sait à présent qu'il était Franc Maçon donc excommunié par le fait même, a écrit dans l'encyclique Pacem in Terris au chapitre 14 :
"Chacun a le droit d'honorer Dieu suivant la juste règle de la conscience et de professer sa religion dans la vie privée et publique."
C'est à dire : La Vérité viendrait de notre conscience. Nous serions libres de pratiquer notre religion…More
Le premier Roncalli, dont on sait à présent qu'il était Franc Maçon donc excommunié par le fait même, a écrit dans l'encyclique Pacem in Terris au chapitre 14 :
"Chacun a le droit d'honorer Dieu suivant la juste règle de la conscience et de professer sa religion dans la vie privée et publique."
C'est à dire : La Vérité viendrait de notre conscience. Nous serions libres de pratiquer notre religion à notre guise.

Or Grégoire XVI a écrit dans l'encyclique Mirari Vos :
"De cette source très putride de l’indifférentisme découle cette maxime erronée ou plutôt ce délire qu’il faut affirmer et revendiquer pour chacun la liberté de conscience"

Pie IX dans le Syllabus :
"Il est libre à chaque homme d’embrasser et de professer la religion qu’il croit vraie d’après la lumière de la raison."

Léon XIII dans l'encyclique Immortale Dei :
"C’est ainsi que, dans sa Lettre-Encyclique Mirari vos, du 15 août 1832, Grégoire XVI, avec une grande autorité doctrinale, a repoussé ce que l’on avançait dès lors, qu’en fait de religion, il n’y a pas de choix à faire: que chacun ne relève que de sa conscience et peut, en outre, publier ce qu’il pense..."
..."l’Église ne peut approuver une liberté qui engendre le dégoût des plus saintes lois de Dieu et secoue l’obéissance qui est due à l’autorité légitime. C’est là plutôt une licence qu’une liberté, et saint Augustin l’appelle très justement « une liberté de perdition »,(24) et l’apôtre saint Pierre « un voile de méchanceté »

La Vérité vient donc de la Révélation et non de notre conscience, ce que dit l'Acte de Foi et nous n'avons d'autre liberté que le choix d'obéir à l'autorité légitime : l'Eglise enseignante (Pape et évêques unis à lui).

Les encycliques appartenant au magistère ordinaire, donc infaillibles, il s'ensuit que Roncalli a écrit une hérésie dans un document supposément infaillible. Donc il n'avait pas l'Autorité, car il nous aurait trompé alors que l'Acte de Foi nous dit que c'est impossible. La bulle de Paul IV (chapitre 7: refus d'obéissance à un prélat hérétique) aurait dû s'appliquer à lui, et bien des malheurs nous auraient été évités.

Voici votre preuve demandée pour le premier d'entre ces bandits. Les constitutions de Vatican 2 devant normalement appartenir au magistère extraordinaire (concile uni approuvé par un pape), en recèlent d'autres.