Clicks1.8K
fr.news
2

Y a-t-il eu une "conspiration" secrète de 110 évêques contre François ?

110 évêques de 42 pays se sont réunis à l'hôtel cinq étoiles Penha Longa à Sintra près de Lisbonne, au Portugal, du 22 au 25 janvier.

Une conspiration SeteMargens.com (28 janvier) écrit que la réunion a été convoquée par des "critiques du Pape". L'organisateur était le Grand Rapids Acton Institute for the Study of Religion and Liberty, un groupe de réflexion sur le marché libre, fondé par le père Robert Sirico ,

Selon SeteMargens.com, trois cardinaux y ont participé : Berhaneyesus Souraphiel (Addis-Abeba), Robles Ortega (Guadalajara), et un troisième cardinal non identifié.

La réunion a apparemment porté sur les imballances démographiques et la diminution du nombre d'enfants dans le monde.

Les évêques étaient principalement originaires d'Amérique latine, d'Afrique et d'Asie, et dans une moindre mesure d'Europe et d'Amérique du Nord. Bien qu'ils aient été invités, aucun évêque portugais n'a participé à la réunion.

Une réunion similaire avait déjà eu lieu l'année dernière.

Le site anti-catholique ReligionDigital.org (28 janvier) a fait la promotion de théories de conspiration, affirmant qu'en promouvant la famille, les évêques "conspiraient contre la papauté de François".

Image: Igreja da Penha Longa © wikicommons, CC BY-SA, #newsShxbtsdris

Il n'y a pas plus de conspiration que de moulin à vent.
Si une "mafia de St Gall inversée" s'organise contre Georges le calamiteux (= Bergoglio), c'est une excellente nouvelle. A défaut de faire constater qu'il n'est qu'un usurpateur, au moins, qu'on lui rende la monnaie de sa pièce.
Dès confirmation, on ouvre la meilleure bouteille dans la maison.