Clicks557
Cherche la vérité

Réponse à l’émission promotionnelle « Une puce sous la peau », de la chaîne orthodoxe « Spas »

On peut regarder une émission russe orthodoxe en ligne intitulée Re:Action sur le thème « Une puce sous la peau », diffusée par la chaîne Spas. Parmi les invités figuraient des militants orthodoxes qui ont défendu la vérité, ainsi que le professeur Katasonov qui a fourni de brèves informations spécialisées sur Skype. Cependant, les directeurs de ce programme ne voulaient pas mettre en garde le public orthodoxe contre le puçage. Au contraire, ils ont également invité un jeune homme qui avait deux puces sous la peau, et en ont fait la publicité. De la même manière, un prêtre orthodoxe présent a encouragé le puçage de façon manipulatrice. Quelles méthodes ont été utilisées ? La manipulation grossière, la banalisation de la vérité et même ridiculiser la Parole de Dieu… L’animatrice se décrit comme une croyante orthodoxe et, entre autres, affirme qu’une puce n’a pas besoin d’être un obstacle quant au fait de participer à la sainte communion. Elle dit même à plusieurs reprises que le puçage est inévitable pour tout le monde. L’archiprêtre Dudko a totalement boycotté l’avertissement (contre la puce) des militants orthodoxes. Il a soutenu que cela ne concernait que l’aspect technique, mais qu’il clarifierait l’aspect spirituel. Au lieu de cela, il a ouvert la porte au puçage suicidaire.

Citation de l’archiprêtre Mikhail Dudko : “Je suis absolument convaincu que Dieu ne permettra jamais à une personne de tomber dans un état où sa liberté sera complètement asservie par des forces extérieures.”

Réponse : Dieu respecte la liberté humaine. La tragédie de la liberté humaine, cependant, c’est que l’homme peut faire le mal, il peut s’opposer à Dieu. En s’unissant volontairement à l’esprit du mensonge et en rejetant obstinément la vérité, on se condamne à jamais à l’étang de feu. C’est un grand danger pour la liberté humaine ! Tout chrétien doit avoir une peur salvatrice afin de ne pas utiliser sa liberté contre lui-même.

L’archiprêtre Dudko a dit une demi-vérité. La liberté humaine en effet ne peut pas être « complètement asservie par des forces extérieures », mais seulement si l’on ne veut pas qu’elle le soit. Dudko a sciemment caché l’autre moitié de la vérité. D’un autre côté, on peut accepter volontairement l’asservissement par des forces extérieures.

Il y a asservissement partiel et asservissement total. L’esclavage partiel est causé par tout péché qui est en fait un consentement au mal et au mensonge. On peut sortir – être délivré – de l’esclavage tel que l’alcoolisme, la perversion sexuelle ou la toxicomanie par le repentir. Cependant, il y a aussi un tel asservissement quand, avec une seule décision, on abandonne totalement sa volonté et qu’il n’y a pas de retour en arrière. Les Saintes Écritures mettent en garde contre cet asservissement ! Il concerne spécifiquement l’acceptation volontaire d’une puce dans le corps. Bien sûr, la situation est différente si l’on est pucé de force.

L’acceptation volontaire d’une puce signifie l’acceptation de la domination de la bête à travers sa marque. L’Écriture dit que dans ce cas, on est condamné à l’étang de feu après la mort. En fait, une telle personne n’a plus le pouvoir de se repentir de son plein gré, car en recevant la puce, elle a renoncé volontairement à son libre arbitre. De nombreux chrétiens orthodoxes sont déterminés à perdre la vie en martyrs plutôt qu’à renoncer à leur libre arbitre, et donc à leur salut.

En nous donnant le libre arbitre, Dieu nous a également donné la responsabilité de notre salut. Dudko rejette habilement cette responsabilité sur Dieu, afin qu’il n’ait à faire aucun sacrifice pour son salut. Il commet la même manipulation que le serpent au paradis. Dieu a dit : « Vous ne devez pas manger de fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal… ; si vous le faites, vous mourrez… ». Le serpent dirait, par analogie : « Mais je suis absolument convaincu que Dieu ne te permettra jamais, Adam, de tomber dans un état où ta liberté sera complètement asservie par des forces extérieures ».

Que devrait dire l’archiprêtre Dudko au public orthodoxe, au lieu de le manipuler ?

1) Il aurait dû avertir : la situation dans laquelle nous nous trouvons est extrêmement grave ! A présent, notre salut éternel est en jeu à cause des puces.

2) Il aurait dû faire appel aux fidèles : vous devez prendre la décision intérieure de ne renoncer à aucun prix à votre libre arbitre et, par conséquent, vous ne recevrez pas la marque de Satan : la puce.

3) Il aurait dû appeler à la repentance et à la prière quotidienne. Aujourd’hui, l’idéal est la prière en famille ensemble, de préférence de 20h à 21h. Cela peut inclure la lecture de la vie des saints martyrs. Les fidèles orthodoxes ont besoin de recevoir un esprit d’héroïsme véritable, d’être prêts à confesser le Christ et de ne pas se soumettre au règne de la bête, même au prix du martyre.

La direction actuelle de l’Église orthodoxe dirigée par le patriarche Kirill possède le même esprit d’apostasie que le Vatican apostat dirigé par le pseudo-pape Bergoglio. Tous deux ont trahi le Christ et servent l’Antéchrist. Leur fruit est évident : ils font la promotion du programme de l’Antéchrist par le biais d’archiprêtres tels que Dudko.

+ Méthode OSBMr + et Timothée OSBMr

Evêques secrétaires du Patriarcat Catholique Byzantin


Le 26 novembre 2020.

Le Patriarcat Catholique Byzantin (PCB) est une communauté de moines, de prêtres et d’évêques vivant dans des monastères. Le PCB est dirigé par le patriarche Élie, en collaboration avec deux évêques secrétaires, Timothée et Méthode. Ce patriarcat est né de la nécessité de défendre les vérités chrétiennes fondamentales contre les hérésies et l’apostasie. Le PCB ne reconnaît pas le pseudo–pape Bergoglio, et ne lui est pas subordonné.

Abonnez-vous aux newsletters du PCB

vkpatriarhat.us4.list-manage.com/…4da3e3582e1ecefc&id=c8496b93c3