Clicks520

Narcissiques-Psychopathes-Machiavéliques

durdur bis
9
!!!
AveMaria44
Un exemple de d'essai de disqualification : La médecin qui apparaît dans une vidéo relayée par Trump croit aux humains «reptiliens»
La médecin pro-hydroxychloroquine au centre d'une vidéo relayée par le président américain a promu auparavant l'idée que les États-Unis étaient gouvernés par des «reptiliens».
Genand
Le but du masque est de rendre à bout du port de ce masque et de crier pour le vaccin.
Genand
Ils veulent tellement que l'on porte les masques. Ils savent très bien qu'une "écoeurite aïgue" suivra et que la population criera alors pour avoir le vaccin "Bill Gates" afin de supprimer cette obligation de porter ce masque. La population aura en prime la micropuce et ce sera accepté de tous. Les mondialistes n'auront même pas à imposer ce vaccin. Quelle victoire pour eux!
Djadjedje
On ne peut accorder aucun crédit aux informations de Ouest-France. Ce ne sont pas des journalistes...
Elie M.
Le masque protège des postillons et les fabricants indiquent qu'il a une efficacité jusque 95% pour les bactéries. Pas un seul n'indique une efficacité contre les virus : ils ont trop peur d'avoir un procès !
Aux USA, les boîtes de masques affichent même que le masque ne protège en aucun cas des virus et en particulier du covid-19. Ainsi on ne pourra pas traîner les fabricants au tribunal.
Dans…More
Le masque protège des postillons et les fabricants indiquent qu'il a une efficacité jusque 95% pour les bactéries. Pas un seul n'indique une efficacité contre les virus : ils ont trop peur d'avoir un procès !
Aux USA, les boîtes de masques affichent même que le masque ne protège en aucun cas des virus et en particulier du covid-19. Ainsi on ne pourra pas traîner les fabricants au tribunal.
Dans l'air des hôpitaux circulent beaucoup de bactéries et de virus, on comprend que certains mettent des protections (les dentistes aussi). Mais la meilleure protection reste l'immunologie. Et avoir de quoi se soigner sous la main...
AveMaria44
Les masques laissent-ils passer le coronavirus ? On vous répond
Inutile au début, obligatoire désormais : les allers-retours du gouvernement sur le port du masque n’ont probablement pas aidé à sa généralisation. Sur le Net, de nombreuses publications assurent de son inutilité voire du danger qu’il représenterait. Des explications qui se révèlent bien souvent fausses. Ouest-France vous répond.

More
Les masques laissent-ils passer le coronavirus ? On vous répond
Inutile au début, obligatoire désormais : les allers-retours du gouvernement sur le port du masque n’ont probablement pas aidé à sa généralisation. Sur le Net, de nombreuses publications assurent de son inutilité voire du danger qu’il représenterait. Des explications qui se révèlent bien souvent fausses. Ouest-France vous répond.

Des masques chirurgicaux. | AFP

Ouest-France Élie COURBOULAY Publié le 28/07/2020 à 16h35
ABONNEZ-VOUS
Ils empêcheraient de respirer, provoqueraient des intoxications au dioxyde de carbone ou seraient équipés de puces pour nous tracer. Depuis le début de la crise sanitaire, les rumeurs et infox sur les masques de protection vont bon train, particulièrement sur les réseaux sociaux. À l’origine surtout présentes dans des contenus anglophones en provenance des États-Unis, où la fronde contre les masques fait rage, ces infox et publications essaiment désormais sur les réseaux francophones. La dernière en date :

Cette publication Facebook a été relayée plus de 950 fois. | FACEBOOK
Ce post, déniché par nos confrères d’AFP factuel , assure que les masques laissent passer le virus responsable du Covid-19 à grand renfort de chiffres. Cette assertion se révèle être fausse, tout autant que les chiffres avancés sont parcellaires. Petite vérification.
« Le virus du Covid-19 mesure entre 60 et 140 nanomètres ». D’après une enquête réalisée par l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), « les coronavirus sont des virus sphériques enveloppés, de 60 à 220 nanomètres de diamètre ». Pas si loin pour cette première donnée. Cependant la publication laisse penser que le virus se baladerait dans l’air directement et qu’il pourrait ainsi passer entre les fibres des masques. Or la taille des particules virales n’est pas pertinente. C’est la taille des gouttelettes qui contiennent le virus qui importe, soulignait début juillet Julian Leibowitz, professeur en pathogénie microbienne et immunologie à la Texas A & M University.
Mais d’après les dernières études, le virus se déplace, et se transmet, principalement sur des gouttelettes plus grosses entre 5 et 15 microns de diamètres. Pour rappel, un micron mesure 1 000 nanomètres. Donc si l’on prend une taille du virus autour de 100 nanomètres, soit 0,1 micron, le virus circule sur des gouttelettes 50 à 150 fois plus grosses que lui.
« Les mailles de votre masque mesurent + /- 3 000 nanomètres. » Tout d’abord, prenons la même unité de mesure. Les mailles mesurent 3 000 nanomètres, soit 3 microns. C’est déjà trop fin pour laisser passer les gouttelettes porteuses du virus comme le confirme l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS). Les trois types de masques chirurgicaux (Type I, Type II et Type IIR) filtrent entre 95 et 98 % des aérosols, les fameuses gouttelettes, à partir d’une taille de 3 microns.
Il y en a un peu plus, je vous le mets quand même ? Non content de prétendre à tort que les masques ne filtrent pas le virus, la publication relaye également une infox qui fait fureur sur l’Internet. Le masque empêcherait de recevoir assez d’oxygène et provoquerait des intoxications au dioxyde de carbone. Une idée là encore complètement fausse comme le soulignait Jean-Luc Gala, de l’Université libre de Bruxelles : « Le masque filtre le virus, mais pas les molécules. Un virus est beaucoup plus gros qu’une molécule d’oxygène ou de dioxyde de carbone. » En effet, la molécule d’oxygène a un diamètre de 0,29 nanomètre, quasiment 350 fois plus petite qu’un coronavirus.
Devant la popularité de cette fake news, Facebook a décidé de prévenir les internautes qui s’engageraient sur cette publication.

La mise en garde de Facebook | FACEBOOK
S’il ne se substitue pas au respect des gestes barrières, le port du masque permet bien de se protéger du virus, sans s’étouffer, à condition qu’il soit bien mis.
tintine
N'importe qui ayant fait un peu de physique ou de chimie sait que toute matière est composée autour du vide et que, dans tout élément matériel composé, le vide prédomine. L'œil, qui ne voit rien quand il n'y a rien à voir, ne voit que la matière; quand je regarde ma main, je ne vois pas qu'elle est pleine de "trous" ! Il en est de même pour vos masques: ce sont des passoires dont les trous sont …More
N'importe qui ayant fait un peu de physique ou de chimie sait que toute matière est composée autour du vide et que, dans tout élément matériel composé, le vide prédomine. L'œil, qui ne voit rien quand il n'y a rien à voir, ne voit que la matière; quand je regarde ma main, je ne vois pas qu'elle est pleine de "trous" ! Il en est de même pour vos masques: ce sont des passoires dont les trous sont bien plus gros que les particules virales dont la taille est comprise entre 0,01 et 0,3 micromètre. Tout médecin sait cela; je vous laisse tirer vos conclusions.
Et si il y a parmi vous quelqu'un qui peut me montrer que j'ai tort, je l'en remercie à l'avance, je n'aimerais pas mourir idiote ... du coronavirus !
Djadjedje
Apparemment AveMaria44 a des actions chez Ouest France... Je m'étonne de sa crédulité, lui qui par ailleurs a des points de vue très intéressants. Un moment d'égarement sans doute!
AveMaria44
Je n'ai pas d'action chez OuestFrance mais justement relaie le point de vue officiel et la manipulation de ces médias. Il n'y a aucune crédulité, relayée l'info n'implique pas que l'on approuve le point de vue, mais montre le travail psy sur l'opinion public.