Clicks719
fr.news
2

Un archevêque missionnaire : François ouvre la voie à l'Antéchrist

François "endommage radicalement l'unité et l'héritage de près de deux mille ans", déclare l'archevêque retraité de Karaganda, Jan Lenga, 71 ans, qui a été suspendu pour son courage dans une vidéo polonaise du 27 juillet au sujet de Traditiones Custodes (ci-dessous).

François essaie "d'endommager tout ce qui donne encore des signes de gloire et d'adoration à Jésus-Christ comme Dieu", analyse Lenga. Pour lui, Bergoglio est comme une belle-mère qui préfère certains de ses enfants mais pas ceux qui aiment Dieu, qui sont traités comme s'ils étaient des "terroristes."

Il rappelle que Pie V (+1572) n'a pas changé le Missel mais a seulement produit une Editio typica, alors que Paul VI (+1978) "qu'ils qualifient de saint a changé près de deux mille ans de catholicisme."

Pour Lenga, le nouveau rite est une "messe endommagée" et un "cancer" créé par les politiciens parce que la "messe pour tous les temps" était un obstacle au "cancer maçonnique, laïc, moderniste, libéral et progressiste imposé à l'Église."

Il y a maintenant un conflit entre obéir au Christ ou à François qui "essaie de détruire le reste de l'héritage de Dieu sur cette Terre afin d'ouvrir la voie à la venue de l'Antéchrist", estime Lenga.

Il encourage les fidèles à créer des sanctuaires dans les maisons privées. Lorsque Lenga est arrivé à Karaganda - où il a fait du père Athanasius Schneider un évêque - il a trouvé dans chaque maison un espace avec un autel pour célébrer la messe.

#newsVjdqvcahcg

Marie-Pierre Jeanine THIERY shares this
294
Advocata shares this
7
Il y a maintenant un conflit entre obéir au Christ ou à François qui "essaie de détruire le reste de l'héritage de Dieu sur cette Terre afin d'ouvrir la voie à la venue de l'Antéchrist", estime Lenga.