Clicks236
Léon XIV

Le fameux droit au blasphème.

Je cherche encore une vertu quelconque qu'on pourrait attribuer au blasphème, mais malheureusement pour les républicains, je n'en retrouve pas. Si la république a pour fondement la moquerie, je ne lui donne pas longtemps à vivre, car jusqu'où êtes-vous prédisposés à aller pour défendre le droit au blasphème sachant que des croyants sont prêts à mourir pour défendre la moindre vertu de leur religion. J'ai de la difficulté à voir les athées à défendre un droit au péril de leur vie sachant que pour eux, il n'y aurait rien après la mort. Cette pseudo-croisade pour la défense du droit au blasphème est une guerre perdue d'avance qui va finir très mal.