"Les sponsors de l’Ukraine ont reçu DEUX sérieux ultimatums ; L’un du ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, l’autre du membre russe du Conseil et ancien président Dmitri Medvedev. Celui-ci avertit ouvertement l’OTAN que s’ils continuent à déverser des armes en Ukraine pour tuer des Russes, alors les frontières des pays de l’OTAN « disparaîtront » et l’armée russe commencera …More
"Les sponsors de l’Ukraine ont reçu DEUX sérieux ultimatums ; L’un du ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, l’autre du membre russe du Conseil et ancien président Dmitri Medvedev. Celui-ci avertit ouvertement l’OTAN que s’ils continuent à déverser des armes en Ukraine pour tuer des Russes, alors les frontières des pays de l’OTAN « disparaîtront » et l’armée russe commencera ses opérations ! y compris en utilisant des armes nucléaires."

Avertissements russes : Une guerre nucléaire est imminente

« Si ces idiots continuent à pomper sans retenue le régime de Kiev avec les types d'armes les plus dangereux, alors tôt ou tard la campagne …
Grosminet
Si Poutine est assez détraqué pour utiliser l'arme atomique, la Russie n'y survivra que quelques heures tout au plus, avant d'être annihilée dans une destruction planétaire. Je balance un missile, j'en reçois dix. La seule chose sûre pour Poutine, c'est qu'il n'en sortirait pas gagnant. Prions pour nos dirigeants. Des atrocités de toute guerre, délivrez-nous, Seigneur !
Claudius Cartapus
FUYEZ PARIS
«Pourquoi, ma bonne Mère, une telle puanteur ?
— Ma fille, ils sont si aveuglés qu'il est désormais impossible de les faire croire. Ils sont arrivés au dernier
132
_________________________________________
point de l'incrédulité. Ils ne craignent plus ni Dieu, ni le ciel. Cette puanteur, c'est l'haleine de l'enfer et de cette société maudite.
— Pourquoi, très Sainte Vierge, ces …More
FUYEZ PARIS
«Pourquoi, ma bonne Mère, une telle puanteur ?
— Ma fille, ils sont si aveuglés qu'il est désormais impossible de les faire croire. Ils sont arrivés au dernier
132
_________________________________________
point de l'incrédulité. Ils ne craignent plus ni Dieu, ni le ciel. Cette puanteur, c'est l'haleine de l'enfer et de cette société maudite.
— Pourquoi, très Sainte Vierge, ces trois flammes (1) et cette fumée infecte ?
— Mes enfants, c'est le commencement des funestes malheurs. Elles font pressentir la suite de ce qui doit arriver.
— Ah ! Bonne Mère, je vois des flammes rouges sortir avec une rage féroce.
— Mes enfants, une fois que cette société impure et impie aura toute sa liberté, le désordre s'étendra partout, surtout au coeur de cette ville ingrate. Depuis longtemps je préviens...
Les murs de cette ville ingrate seront ébranlés : ils enseveliront, sous leurs décombres, les cadavres impurs ; ils en engloutiront un grand nombre».
(6 décembre 1877)
«O France, tu espères toujours en ces nouveaux
gouverneurs ? Eh bien, tu abrèges ainsi le terme de ma Justice... Mes enfants, sans moi il n'y aurait plus d'espoir pour elle, plus rien. Je ferai un miracle pour les justes, mais il n'y aura qu'une partie du royaume qui sera sauvée.
France, depuis que je suis venu sur la terre, il ne s'est jamais passé, et il ne se passera jamais un coup si fatal que celui qui t'est réservé !
Malheur à vous qui tenez vos conseils dans cette chambre de l'enfer !
Et toi, ville ingrate, murs souillés de crimes, pourquoi ne dites-vous pas aux bons : fuyez, fuyez, il est temps encore ? Et vous, pavés des rues, grains de sable qui formez les pavés, pourquoi ne vous levez-vous pas et ne prévenez-vous pas qu'il faudra prendre la fuite quand le tonnerre grondera sur un peuple en péril ?
_______
(1) Les trois flammes, peut-être les trois crises.
133
_________________________________________
Mes enfants, tout est au comble, c'est le moment où ma vengeance va éclater. Mettez votre main droite sur la plaie de mon Coeur et vous serez sauvés».
(9 janvier 1878)
Heureux, dit Saint Michel, ceux qui sauront abandonner ces murs et se réfugier loin de ce lieu pitoyable où les
victimes s'amasseront en monceaux, où les places seront teintes de sang, comme de la pluie qui tombe dans l'orage.
Mes enfants, dit la Sainte Vierge, ce fléau est allumé sur cette grande ville que le ciel a en horreur. C'est de cette ville que sortira le souffle infect. Ses murs s'écrouleront, et les flammes dévoreront ce luxe et ces coeurs sans foi. Les pierres en seront jetées au loin, mais elle sera rebâtie.
(1 er octobre 1875)
L'heure de Dieu est proche, dit le Saint-Esprit. Peuple, sors de tes murs, si tu veux échapper à la terrible mitraille de la lutte du siècle : 80 et à monter à l'année où nous sommes.
(24 janvier 1882)
PARIS BRULE
Frère, dit Marie-Julie à Auguste Charbonnier, le Seigneur m'a déclaré :
«Ma fille, maintenant je vais faire passer à mon vrai peuple, avant les grands jours sans repos, les principaux faits, pour être publiés en France, dans ces lieux où se trouvent bons et mauvais. Je ne veux pas mêler ces annonces aux grands jours : il serait trop tard pour en prévenir mon peuple».
... La Sainte Vierge me fit voir, en versant quelques
larmes, les flammes incendiaires s'élevant sur le Centre et le
134
_________________________________________
feu allumé au milieu de terribles combats, surtout aux alentours de la Salle de l'Enfer.
Il ne restera guère de bois dans les maisons, à mesure qu'ils remporteront leur victoire et qu'ils jetteront cet incendie, si vaste et si étendu qu'on n'en pourra dire la mesure. Trois églises, qui ne sont pas loin du centre, n'échapperont pas à ces flammes de vengeance.
Frère, ce que j'ai vu était si affreux que, malgré la présence du Bon Dieu en ma cellule, j'y pense sans cesse. Mon coeur en devient si malade à cette pensée que, si j'avais un père spirituel, je le prierais de consoler mon âme à ce sujet.
Frère, les flammes du feu de la terre montaient à une hauteur incompréhensible. La Sainte Vierge me disait en soupirant :
«Ma fille, les hommes l'allument et Satan le souffle».
Il ne restait que les murs noircis de ces temples sur lesquels la Sainte Vierge a pleuré. Elle me fit voir les tabernacles et les autels tout réduits en cendre. Les flammes ne paraissaient point encore rassasiées après tout ce ravage.
(19 octobre 1882)
PARIS DÉTRUIT
Le feu du ciel tombera sur Sodome et principalement sur cette salle de l'enfer, où se fabriquent les mauvaises lois ; elle sera engloutie et, à sa place, sera comme une immense carrière de laquelle, jusqu'à la fin du monde, on ne pourra s'approcher sans un frémissement d'horreur.
Dans cette Sodome, il y aura des endroits tellement bouleversés qu'il n'y aura pas un seul pavé en place... Le feu du ciel se mêlera au feu de l'enfer.
(1903)
135
_________________________________________
La Colombe dit :
«Amis du Seigneur, ce lieu va s'écrouler, sur une immense distance, aux alentours. Il n'en restera qu'une carrière dont personne ne pourra voir la profondeur, ni mesurer l'immensité du creux.
Mes amis, tout ce sol, sur tout ce lieu et ses environs, où se commettent tant d'injustices, ce sol va crouler jusqu'au fond... Personne ne pourra passer autour de ce lieu avant que Celui qui dort n'apporte la paix et la religion florissante ,
avant que ne lui ait été donnée une bénédiction par plusieurs saints Pasteurs de l'Eglise Catholique.
Claudius Cartapus
Le destin de Paris est scellé d'avance... 😱 Probablement pas cette année, mais je suis inquiet pour l'an prochain. À lire, Marie-Julie Jahenny - Les Prophéties de La Fraudais.