01:21
Sur le féminisme, les non-Chrétiens finissent par rejoindre ce que dit l'Eglise Catholique depuis toujours. Les femmes ont toujours eu le droit de travailler, simplement la famille avait plus d'impor…More
Sur le féminisme, les non-Chrétiens finissent par rejoindre ce que dit l'Eglise Catholique depuis toujours.

Les femmes ont toujours eu le droit de travailler, simplement la famille avait plus d'importance qu'aujourd'hui où les familles éclatent et se recomposent en se préoccupant moins de savoir ce que deviendront les enfants que des perspectives individuelles des parents...
perceval2507
À tout de même une différence près, c'est que la quasi totalité des féministes sont pro-avortement , ce qui fait donc des 63%, de dits "catholiques" favorables à l'avortement, des féministes non-chrétiens...
Ludovic 2Nîm
63% de catholiques qui, s'ils meurent dans cet état, vont en Enfer donc.