perceval2507
À tout de même une différence près, c'est que la quasi totalité des féministes sont pro-avortement , ce qui fait donc des 63%, de dits "catholiques" favorables à l'avortement, des féministes non-chrétiens...
Ludovic 2Nîm
63% de catholiques qui, s'ils meurent dans cet état, vont en Enfer donc.