fr.news
42.4K

Novus Ordo : Mgr Schneider déboulonne le mythe des premiers siècles

C'est un mythe que le Novus Ordo de 1970 de Paul VI remonte aux premiers siècles du christianisme, a expliqué à CatholicFamilyNews.com (16 juin) l'évêque Athanasius Schneider, un expert dans ce domaine.

De nombreux pères de l'Église, comme Basile le Grand, et toutes les découvertes archéologiques montrent qu'une liturgie tournée vers le peuple n'a jamais existé. Tout le monde priait face au Seigneur, "C'est une règle apostolique".

De plus, Schneider suggère que si les gens veulent honnêtement revenir aux premiers siècles, ils doivent aussi accepter les règles de jeûne et le zèle pour la prière et la pénitence de cette époque.

#newsTqiysapmie

Xian Fu Mangzhu
J'avoue ne plus rien comprendre 😳
Etienne bis
@Xian Fu Mangzhu
C'est pourtant une évidence. Documentez-vous par vous-même et vous verrez bien.
Les textes sur les 1ers temps sont forcément lacunaires.
On ne dispose pas (encore ?) de pièces qui nous précisent le rituel en usage à tel endroit, par exemple en 100 ou 150 de notre ère ; et ce, dans des cérémonies quasi familiales.
Vous devinez certainement que durant les persécutions (jusqu'au …More
@Xian Fu Mangzhu
C'est pourtant une évidence. Documentez-vous par vous-même et vous verrez bien.

Les textes sur les 1ers temps sont forcément lacunaires.
On ne dispose pas (encore ?) de pièces qui nous précisent le rituel en usage à tel endroit, par exemple en 100 ou 150 de notre ère ; et ce, dans des cérémonies quasi familiales.
Vous devinez certainement que durant les persécutions (jusqu'au début IVe s.) on n'a pas vraiment eu l'occasion de chercher à unifier les pratiques. On n'a pas non plus pris bien le temps de définir en détail le (s) rituel (s) par écrit.
Ces pièces étant manquantes, ceux qui ont prétendu ou prétendent le contraire sont des fumistes et des manipulateurs. (Et nous ne sommes pas privés de ces comiques-là.)

Mon propre curé de naguère était une caricature de vieux jésuite. Un jour il a radoté en public que sa messe (de cabotin qu'il était aussi) copiait celle des 1ers chrétiens.
La réaction a été immédiate et tout aussi publique : "Mon père, ça, vous n'en savez strictement rien."
Malgré son évidente envie, sachant trop que son contradicteur était prof. d'histoire et teigneux, il n'a rien osé répondre. 😉
AveMaria44
Bugnigni et Montini nous auraient menti !? Mais alors pourquoi cette "réforme" et ce trafiquage des rites des sacrements ???
annemome
mais dans la lignée de la F°M° qui y travaillait depuis un siècle !