Sainte Blandine
Mila une pauvre âme LGBT satanisée... Le démon la défigure. Quand on regarde des photos anciennes c'est une jolie fille, une jolie fille au cheveux longs blonds... Maintenant, elle est comme le souhaite le démon, laide tout en noir comme ces personnes qui se tatouent...
Etienne bis
Les musulmans n'ont pas attendu la boucle d'oreille de Milar pour connaître leur devoir de mépriser et casser du chrétien : c'est prescrit depuis Médine, vers 622. C'est vieux !

Généralement, ils n'omettent cette obligation que quand ils sont en position de faiblesse.